Le candidat du PCF/FDG François Delalleau a obtenu 1103 voix et 7,12 % des suffrages, se plaçant ainsi en seconde position des forces de gauche sur Clichy, devant Europe Ecologie-Les Verts et devant le PRG.
Ce scrutin est également marqué par une montée préoccupante de l'abstention à plus de 46%.
A l'évidence, nombre d'électeurs des quartiers populaires ont cru, à tort- et ils s'en rendront compte très vite, que l'essentiel était fait avec le départ de Sarkozy .
F. Delalleau progresse de 3,84% et gagne 575 voix par rapport aux résultats des législatives de 2007.
Sur les Hauts de Seine, il s'agit du meilleur score d'un candidat communiste sur une ville où le député n'était pas un député communiste sortant.
Clichy, ville populaire a voté nettement pour les candidats se réclamant de la gauche.
Allié à Catoire, le MODEM essuie un sévère échec.
Il apparait que Catoire, le candidat socialiste, a bénéficié du vote soit-disant "utile".
Ces votes étaient davantage tournés vers Hollande que vers le maire de Clichy: G. Catoire est un anti communiste viscéral et un politicien allié localement à la droite.
Il a trahi les électeurs clichois en faisant alliance avec cette dernière et n'est pas vraiment crédible pour incarner, face à Balkany, le changement nécessaire.
Le PCF appelle à battre Balkany.
Atabcor.jpg