AAAbetpat.jpg
Le patrimoine de la célèbre Liliane Bettencourt, héritière de L’Oréal dont le siège est à Clichy, femme la plus riche de France équivaut presque exactement à ceux, mis ensemble, des 20% de ménages les plus pauvres de France représentant plus de 13 millions de personnes, selon l’Insee.
Comme l'écrivait Victor Hugo : " C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches".
On ne sortira pas de la crise sans imposer lourdement les milliardaires, sans taxer le capital, les actifs financiers, les dividendes.
Notre système fiscal est fortement injuste. Il pèse trop lourd sur le travail et est trop léger pour le capital.
Pesant sur la consommation des ménages et les PME, il est contreproductif pour l’emploi et pour le développement du bien-être social.
Il faut sans attendre lancer le débat public et se mobiliser pour une réforme fiscale juste et efficace économiquement.
Sortir de la crise suppose aussi de dégager l'économie des griffes de la Finance et de l'emprise des marchés financiers.
C'est possible en maitrisant le crédit délivré par les banques pour le réserver à la création d'emplois, au développement des services publics.
Nationalisons le système bancaire!