Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Droits et libertés démocratiques

Fil des billets - Fil des commentaires

Exigeons le droit de vote pour tous les résidents étrangers dès 2014

AAAdroitvotres.png

Jeudi 13 décembre, le rassemblement de plus de 50 organisations (associations, syndicats et partis politiques) ont présenté à la presse la pétition demandant au Président de la République d’engager le processus de révision constitutionnelle permettant d’instaurer le droit de vote des étrangers pour 2014.
Le Parti communiste représenté par Jacques Chabalier, responsable national à l'organisation et Isabelle Lorand, responsable nationale aux Droits et Liberté, a confirmé son plein engagement dans cette campagne.
Par la voix de Jacques Chabalier, le PCF a rappelé que cette promesse est faite par la gauche depuis trois décennies.
Le PS, favorable à cette mesure quand il est dans l'opposition y a toujours renoncé une fois arrivé au pouvoir. La loi votée par le sénat le 8 décembre 2011 est maintenant sur le bureau de l'assemblée nationale. Le gouvernement se doit de l'inscrire à l'ordre du jour de l'assemblée nationale rapidement afin que les délais nécessaires à l'organisation de la révision constitutionnelle garantissent ce droit civique essentielle aux résidents étrangers dès 2014.
Si tous les parlementaires de gauche sont fidèles aux engagements qu'ils ont pris devant leurs électeurs, il manquerait 28 voix pour obtenir la majorité des 3/5 au congrès. La gauche n'a pas de quoi avoir peur de son ombre.
C'est une bataille plus que gagnable. Si la droite parlementaire s'arc-boute sur le refus, la gauche doit en appeler à la souveraineté populaire par référendum. La démocratie est toujours une force. Notre peuple l'a souvent démontré dans l'histoire.
Jacques Chabalier a également confirmé que le PCF en appelle aux militants et aux élus communistes pour que partout sur le territoire s'organise, sous toutes ses formes, une campagne de masse et de proximité.

AAAencaddroitvot.jpg
Pour signer : pétition nationale

Lire la suite...

 

On ne combat pas la misère en maintenant des millions de personnes sous le seuil de pauvreté !

AAAdrhom.jpg
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé mardi plusieurs mesures de lutte contre la pauvreté.
Réévaluation progressive du RSA et élargissement du droit d'accès à la CMU pour les soins des plus démunis sont les bienvenus.
La pauvreté touche maintenant 1 Français sur 8.
Certes on peut se réjouir de la volonté affichée par le gouvernement de vouloir combattre ce fléau .
Cette grande pauvreté ne tombe pas du ciel : elle est secrétée par le capitalisme qui fait primer la recherche du profit sur les besoins, la rentabilité sur le respect de la dignité. Plonger la France dans l'austérité, répondre aux attentes du MEDEF et des marchés financiers, comme le fait le Gouvernement, c'est ajouter la pauvreté à la pauvreté.
C'est contradictoire avec l'objectif proclamé de lutte contre la pauvreté.
Reste que la volonté affichée ne sert pas à grand chose si les moyens ne sont pas aux rendez-vous. Et hélas, il est à craindre que ce soit le cas.
Annoncer l'augmentation de 10% en 5 ans du RSA (ex RMI) ce n'est jamais qu'un retour au montant du RMI, équivalent à un demi SMIC lors de sa création. Ce rattrapage est insuffisant pour vivre dignement et ne met pas beaucoup plus de beurre dans les épinards !
De plus, faut-il rappeler que le financement du RSA est assuré par les Départements, qui comme les autres collectivités sont sommés de se serrer la ceinture et de réduire leurs dépenses ? Certes le Gouvernement dira qu'il compensera à travers ses dotations aux départements.
Mais l'expérience montre que quand compensation il y a, elle s'effectue à un moment t et n'est plus réajustée à la hausse, les années suivantes, quand le nombre de bénéficiaires vient à exploser. Gare aux transferts de charge! Cela revient à faire financer de plus en plus la solidarité nationale, non plus par l'Etat mais par les ménages via les impôts locaux.
Quels engagements précis vis à vis des conseils généraux prendra le Gouvernement ? Il faudra, avec les élus PCF/FDG se montrer vigilant, sur cette question.

Lire la suite...

 

Secours Catholique : la pauvreté s'ancre en France

AAlogsecath.jpg
Le Secours Catholique vient de publier un Rapport Statistiques d’accueil sur 10 ans de pauvreté
En dix ans, non seulement la pauvreté n’a pas diminué mais elle s’est ancrée davantage dans la société française.
Il suffit parfois d’un accident professionnel ou personnel pour que la spirale de la pauvreté s’enclenche.
Emploi, logement, santé, éducation… Les difficultés s’accumulent, les situations se complexifient, l’espoir de s’en sortir s’amenuise. Le cercle vicieux est alors de plus en plus dur à briser.
Les chiffres du rapport, mais aussi les constats de terrain des équipes du Secours Catholique le montrent : les situations de précarité perdurent, se transmettant parfois de génération en génération.
L’expérience de la pauvreté est d’autant plus difficile à vivre que le regard s’est durci sur les personnes en difficulté.
En ces temps de crise, elles sont les boucs émissaires faciles d’une société fragilisée.
Or construire le vivre ensemble suppose au contraire de donner à chacun un capital de confiance pour surmonter les périodes de pauvreté.
Au-delà des réponses aux urgences, la priorité du Secours Catholique est d’aider chacun à retrouver confiance, à tisser des liens, faire des choix – en somme, à être de nouveau acteur de sa vie –, en accompagnant les personnes et leurs projets.
Pour autant, la lutte contre la pauvreté et l’exclusion ne peut pas, ne doit pas être du ressort exclusif des associations.
Il appartient aux pouvoirs publics d’en faire l’axe central de leurs politiques. Les chantiers sont aussi nombreux qu’urgents. Il y va de la cohésion de la société tout entière.
Consultez ci-dessous l’intégralité du rapport statistique 2011 du Secours Catholique :
Statistiques d’accueil 2011. Regards sur 10 ans de pauvreté

 

Pour le droit des vote des immigrés

AAVdrvotim.jpg
L'engagement du candidat Hollande d'accorder le droit de vote et d’éligibilité des étrangers dés 2014 doit être tenu !
La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, vient de remettre en cause la possibilité d’instaurer le droit de vote et d’éligibilité des étrangers dés 2014.
Cette déclaration va à l’encontre de l’engagement de la majorité de proposer une loi en ce sens dés le premier semestre 2013.
S'agit il, une fois de plus, d'un recul devant la Droite et les patrons ?
S’il venait à se confirmer, un tel report serait un véritable recul et une déception pour celles et ceux, nombreuses et nombreux à Clichy, comme ailleurs, dont le vote en mai dernier exprimait également l’exigence d’un progrès démocratique.
Créant de la richesse en France par leur travail, exploités et surexploités par un patronat sans scrupule, ces travailleurs doivent avoir les mêmes droits que les autres.
Donner le droit de vote est un acte important pour favoriser leur intégration et leur apport à la société française. C'est l'intérêt de la classe ouvrière dans la mesure aussi où, devenus citoyens à part entière, ils ne pourront plus être utilisés dans les entreprises pour faire pression à la baisse sur les salaires.
Engagement présidentiel, le droit de vote des étrangers est une exigence absolue.
Le PCF et ses élus demandent au Président de la République et au gouvernement de s’engager fermement pour qu’un projet de loi constitutionnelle soit proposé dés le début de l’année prochaine.
Il en va de l’égalité des droits dans notre pays.

 

Marie-Aleth Grard (ATD-Quart Monde) : «?La misère est une grande violence?»

AAADT.jpg
Éradiquer la pauvreté doit être un objectif affiché du gouvernement, réclame Marie-Aleth Grard (ATD-Quart Monde), à l’occasion de la Journée du refus de la misère.
La célébration de la 25e Journée mondiale du refus de la misère a été l’occasion pour ATD-Quart Monde de rendre publique une étude mondiale sur la pauvreté, sur laquelle revient sa vice-présidente, Marie-Aleth Grard.
''Votre étude fait le lien entre misère et violence. Pourquoi??''
Marie-Aleth Grard. Menée pendant deux ans avec des chercheurs et des personnes très pauvres, cette étude montre combien la misère constitue une violence quotidienne.
Le mal-logement, la faim, l’exclusion, l’échec scolaire sont d’une telle violence qu’ils brisent des personnes pendant des années. C’est aussi le cas en France lorsque des enfants sont placés car leurs parents se retrouvent sans logement. Ils ne les voient qu’une seule fois par mois, uniquement parce qu’ils sont pauvres.
Après avoir passé cinq ans à la rue, une jeune trentenaire accueillie dans une cité de promotion familiale de Noisy-le-Grand par ATD-Quart Monde a continué à dormir pendant trois mois dans le salon avec sa famille de peur qu’on vienne lui reprendre ses trois enfants.
Il lui a fallu un an pour ouvrir sa porte à des bénévoles.
Dans certaines communes, des personnes pauvres ne sont pas reçues par le service logement si elles ne sont pas accompagnées d’un militant d’ATD-Quart Monde.
Un traitement différencié d’une extrême violence, au même titre que les enfants traités de SDF à l’école parce qu’ils vivent à l’hôtel.

Lire la suite...

 

17 Octobre 1961 : un crime d'état

A17oct61.jpg
La violence et le crime d’Etat sont indissociables du colonialisme.
Il y a 50 ans, le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers de travailleurs algériens et leurs familles manifestaient pacifiquement à Paris.
Ils s’opposaient au couvre-feu que la Préfecture de Paris venait de leur imposer, un couvre-feu illégal et scandaleux, visant exclusivement les Algériens en région parisienne.
11 000 personnes furent arrêtées et selon les recherches actuelles au moins 200 personnes tuées dans des conditions atroces.
L’action des forces de l’ordre que dirigeait M. PAPON, fut d’une extrême violence.
Les hommes qui manifestaient à mains nues furent molestés, torturés et massacrés. Des coups de feu furent tirés. Loin de la « bavure », cette action était préméditée et coordonnée.
Durant cette nuit là et le lendemain, de nombreux corps flottaient à la surface de la Seine. De nombreuses familles algériennes n’eurent plus jamais de nouvelles d’un père, d’un mari ou d’un fils.
Face à la politique de l’oubli que tentèrent d’imposer les différents pouvoirs de droite, les communistes et leurs élus nationaux et parisiens, avec d’autres, tentèrent dès le départ de faire en sorte que la vérité soit faite au sujet de cette abomination.
Le PCF juge qu'il est temps que la France reconnaisse les faits, contribuant ainsi à satisfaire l’exigence de vérité et de souvenir pour toutes les victimes.
Reconnaître le 17 octobre 1961, ce serait un élément de plus à mettre à l’actif du rapprochement entre le peuple algérien et le peuple français.

Lire la suite...

 

Appel d’avocats à voter pour les candidats du Front de Gauche à la présidentielle et aux législatives :

AvocatsFDG.jpg
Pour une justice au service de la population
Nous constatons tous les jours à l’occasion de notre activité professionnelle l’état catastrophique dans lequel se trouve le service public de la justice.
Cette situation s’est encore accentuée au cours du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
Ce constat quotidien est confirmé par les études conduites par la Commission Européenne Pour l’Efficacité de la Justice qui dans son dernier rapport a mis en lumière que :
- La France est classée au 37ème rang des 45 pays du Conseil de l’Europe pour le budget public annuel alloué au système judiciaire rapporté au PIB par habitant,
- La France est classée 39ème rang des 45 pays du Conseil de l’Europe pour le nombre de fonctionnaires de justice pour 100 000 habitants,
- La France compte 9,1 juges professionnels pour 100 000 habitants alors que la moyenne européenne est de 20,6.
Ces insuffisances ont des conséquences concrètes.

Lire la suite...

 

Drame de Toulouse

alabete.jpg
Des soldats d'origine magrébines et antillaise, des parents et enfants juifs ...ces crimes révoltent .
L'assassin semble animé par la xénophobie et la haine de l'autre.
Pour le PCF, P. Laurent s'est adressé à la communauté juive : "La fusillade qui a ôté la vie aux élèves et au professeur de l’école Ozar-Hatorah à Toulouse est un acte barbare et inhumain qui me plonge ce matin dans un profond état de révolte et de tristesse.En ce moment douloureux, je veux vous dire avec fraternité, au nom des communistes, que nous partageons votre peine et votre colère.
Je veux vous dire aussi notre détermination à mettre un terme à ce climat de stigmatisation de femmes et d’hommes, en raison de leurs origines ou de leur religion, qui s’est installé dans notre pays.
Les communistes clichois s'associent à la peine et à la colère de la communauté juive, mulsumane, antillaise et à l'indignation de tous les français.

 

Lettre aux croyants en France

Aclettcroyants.jpg
Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français vient d'envoyer une lettre aux croyants en France.

Notre société est traversée par une crise sociale et économique, mais aussi écologique et démocratique, d’une extrême gravité. Pour nous, il s’agit d’une crise de civilisation qui remet profondément en cause la place et le devenir de l’humain.
Elle est le résultat de choix politiques, outrancièrement accentués ces dernières années, qui ont conduit à des régressions majeures et à des renoncements dévastateurs pour la vie quotidienne des hommes et des femmes.
Les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, pour ne citer qu’elles, ont été allègrement piétinées.
Avec le Front de gauche, la volonté du Parti communiste français est plus que jamais de construire un changement profond qui conteste le pouvoir des forces de la finance et fasse valoir l’humain d’abord.
Ce changement, nous voulons le construire avec notre peuple dans sa diversité. Et pour reprendre la formule d’Aragon, avec celui qui croit au ciel comme avec celui qui n’y croit pas.

Lire la suite...

 

LES DANGERS DU RÉFÉRENDUM DANS LES MAINS D'UN POUVOIR AUTORITAIRE , par Anicet Le Pors

avecsarkol_on.jpg
Sarrkozy et Louis-Napoléon Bonaparte

Président de la République en tête, c’est à qui proposera aujourd’hui son référendum : sur l’immigration, le chômage, les retraites, le nucléaire, le mécanisme européen de stabilité, la moralisation de la vie publique.
Il s’ensuit un manque de discernement qui peut être grave de conséquences.
Aux termes de l’article 3 de la constitution de la Ve République « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum ».
Cette rédaction, habile pour lier souveraineté nationale et souveraineté populaire, présente le défaut de réduire la démocratie directe au référendum.
La démocratie directe couvre un champ infiniment plus vaste. C’est essentiellement le plein exercice des libertés et des droits existants et la lutte pour en conquérir de nouveaux.

Lire la suite...

 

Condamnation scandaleuse de nos camarades !

AvecJcoustsarko.jpg
Après l'arrestation de deux militants et leur condamnation par une justice aveugle aux ordres, voici la réaction du secrétaire de la JC, Pierric Anoot qui dénonce l'arbitraire.
C’est avec stupeur que nous venons d’apprendre la condamnation de deux de nos camarades de l’Union des Étudiants Communistes, Marcel Adani et Rudolph Mwadia-Mvita le secrétaire à l’organisation de l’UEC à Paris 8, à 3 mois de prison avec sursis.
Leur délit ? Avoir été au mauvais endroit au mauvais moment.
« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir » disait La Fontaine.
Mercredi soir dans Paris, nos camarades ont été témoins d’une course poursuite entre des policiers et une personne dans le métro.
Alors qu’un policier trébuchait dans les escaliers et qu’une personne lui a crié : « cours poulet ! » ; les policiers sont revenus sur leurs pas.
Ils ont saisi comme prétexte une insulte qui n’était pas lancée par nos camarades pour s’en prendre à eux.
C’est par racisme habituel envers les jeunes et les personnes de couleur que les policiers ont naturellement pensé que c’était d’eux que venaient les insultes.
D’ailleurs les insultes, les propos racistes et homophobes n’ont pas tardé à sortir.
Ils ont été sortis du métro et tabassés.
Les policiers étaient prêts à les laisser partir mais sont revenus chercher deux d’entre eux, Rudolph et Marcel car ils étaient trop amochés par les coups.

Lire la suite...

 

C. Guéant, Ministre de la honte.

Agu_antvid.jpg
Siphonner l'électorat du Front National en multipliant les déclarations sur l'islam, l'immigration ou la fraude sociale : la stratégie, mise en musique par Nicolas Sarkozy en vue des présidentielles, est régulièrement jouée par son ministre de l'Intérieur Claude Guéant.
Contrairement à ce que prétendent certains à droite, le Ministre de l'intérieur n'a pas prononcé une banalité du genre « le bien est préférable au mal ou la justice à l’injustice ».
En utilisant sciemment le terme « civilisation », il s'est relié à tous ceux qui ont théorisé l'inégalité des races et des cultures.
Une chose est sûre: ce qui empêche le progrès de la civilisation partout dans le monde, aujourd'hui c'est le capitalisme, système inhumain ! L'avenir civilisé c'est le communisme.
Toutes les histoires contiennent leur part d'ombre. Ainsi, Pascal Boniface, directeur de l'Institut des relations internationales et stratégiques, relève : « La civilisation occidentale incarne peut-être la démocratie aux yeux de Claude Guéant, mais, de la colonisation à l'esclavage, sans oublier la Shoah, elle n'a pas toujours défendu l’humanité ».
En fait, le Ministre de l'intérieur a tout simplement voulu montrer du doigt un pseudo ennemi de l'intérieur, les musulmans, et reprendre honteusement les thématiques du Front national pour toucher ses électeurs.
Les dérapages de ce genre sont coutumiers à droite, du discours de Dakar dans lequel N. Sarkozy décrétait que les Africains n'étaient pas rentrés dans l'histoire à celui de Grenoble lançant la chasse aux Roms.
Les déclarations de M. Guéant permettent en outre de "déplacer le curseur sur une thématique autre que l'économie et le social, sur lesquels Nicolas Sarkozy est en grande difficulté.

Lire la suite...

 

Le "coût" réel de l'immigration en France

AFN.jpg
Les discours mensongers sur l'immigration de Le Pen, père et fille, cultivent la haine des autres et tentent de dresser les couches populaires contre les immigrés.
A les suivre, les responsables des difficultés quotidienne et de la crise seraient l'ouvrier immigré et non les grands patrons et domination de la Finance!
Une étude universitaire fait la clarté sur les soit-disant coût de l'immigration.
Cette étude démontre au contraire que leur présence est non seulement bénéfique pour l'économie mais rapporte chaque année plus de 12,4 milliards d'euros aux finances publiques.
En 2006, une équipe de chercheurs de l’université de Lille, sous l’autorité du professeur Xavier Chojnicki pris commande d’une étude à réaliser pour le ministère des Affaires sociales.
Auparavant, aucun regroupement de des chiffres officiels n’avaient été réalisé, ni aucune étude sur ce point qui semble prendre une ampleur importante dans la politique Française ; les coûts de l’immigration pour l’économie nationale.

Lire la suite...

 

Nous, peuple souverain, sommes citoyens, non sujets européens, par A. Le Pors

ALPsouv.jpg
Jean-Jacques Rousseau s’efforçait de définir ainsi les citoyens dans le Contrat social : « À l’égard des sociétés, ils prennent collectivement le nom de Peuple, et s’appellent en particulier citoyens comme participant à l’autorité souveraine ».
Il annonçait ainsi le transfert de la notion de souveraineté du monarque au peuple.
La nation sera introduite par l’article 2 de la Déclaration des droits de 1789 : « Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation ».
La constitution de 1793 ajoutera en son article 7 : « Le peuple souverain est l’universalité des citoyens français ». La constitution de la IVème République retiendra la notion de souveraineté nationale que l’on retrouve dans la constitution de la Vème République en son article 3 : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et la voie du référendum ».
La souveraineté est une, en ce qu’elle légitime l’exercice du pouvoir politique et de ses instruments (création monétaire, État de droit, politiques publiques, relations internationales).

Lire la suite...

 

Avec 60% des français, le PCF dit oui au droit de vote des étrangers

AFFunis2-68.jpg
« Les Français, à force d'immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux. »
« La délinquance, chacun sait qu'il y a des liens avec l'immigration. » Non, ce n'est pas du Le Pen mais de Claude Guéant et Frédéric Lefebvre !
L'UMP emboîte le pas du Front national, adopte son langage et stigmatise les étrangers, les banlieues, les jeunes,... Sous nos yeux surgit une véritable xénophobie d'État à des fins électoralistes.
C'est indigne et irresponsable.
Les Immigrés sont les boucs émissaires de la droite.Sarkozy, Le Pen et Géant, montrent du doigt les immigrés.
Mais le peuple ne marche pas dans la combine : il connaît les responsable de la crise et du mal de vivre. Leur politique au service des banquiers est la cause de tous les mots : chômage, déficit de la Sécurité sociale, pénurie de logements...
Ils cherchent à stigmatiser et dresser une partie de la population contre une autre. Les pauvres contre les encore plus pauvres.
La ficelle est trop grosse : diviser pour mieux régner.

Lire la suite...

 

Crise : Les Médias nous bourrent le crâne

Austerin_v.jpg
Caisse de résonance de la pensée unique (libérale!), les médias sont pleinement mobilisés pour empêcher que les citoyens y voient clair dans la crise du capitalisme.
Ils multiplient la venue à l'antenne de "spécialistes" qui ont partie liée avec les puissances d'argents et qui diffuse des recommandations répondant aux intérêts de classes des capitalistes et de la finance
Tous prônent l'austérité pour les peuples pour répondre aux attentes des marchés financiers, approuvent le bien fondé de la règle d'or de Sarkozy et chantent les louanges des mesures à la sauce Sarkozy-DSK-Lagarde...
Le pluralisme des idées ? Ce n'est pas la tasse de thé de ces journalistes-manipulateurs... Ils s'assoient dessus et nous font défiler à l'écran un quarteron d’économistes bien-pensants, tous acquis au système et dont pas un n'avait vu la crise venir !
En voici une démonstration, sous la plume de Mathias Reymond, lue sur l'excellent site Acrimed, dédié à la critique des médias....

« Crise des dettes » ? « Notre hymne à la rigueur », par les experts médiatiques
Est-ce parce que l’économie, la finance et la dette publique sont des sujets trop complexes pour les journalistes économiques ? On n’ose le croire…
Est-ce parce qu’ils ont besoin de la caution d’autorités que eux-même consacrent ? Ce serait étrange…
Est-ce parce que les experts qu’ils consultent donnent du poids à ce qu’ils pensent déjà ? Ce serait déroutant…
Toujours est-il que les médias dominants donnent la parole à des « experts » qui chantent en chœur, en dépit de quelques voix dissonantes et de quelques fausses notes, la même chansonnette (dont on peut parcourir les diverses versions dans notre rubrique).

Lire la suite...

 

Les Assassins !

atroy-davis.jpg
Honte aux juges de Georgie, honte à la Cour Suprême des Etats-Unis, honte à Barack Obama qui ont laissé faire le crime : Troy Davis, malgré la rétraction des témoins à charge a été mis à mort.
Voici une déclaration du PCF.
Troy Davis : « Aujourd’hui, les droits de l’Homme sont en deuil »
Le monde se réveille sur une effroyable nouvelle : Troy Davis a été exécuté cette nuit, après 5 heures d’attente. Nos premières pensées vont à sa famille, à sa sœur, ses proches et aux milliers de militants qui ont soutenu Troy pendant ses vingt années de calvaire passées dans les couloirs de la mort.
Alors que son procès a manifestement été bâclé, marqué par de faux témoignages, taches noires indélébiles, comment, un grand pays civilisé comme les États-Unis, a-t-il pu permettre l’assassinat de Troy Davis ?
Mumia Abu-Jamal, Hank Skinner… et plusieurs milliers de détenus sont actuellement dans les couloirs de la mort aux États-Unis et ailleurs dans le monde.
Le PCF appelle à combattre cette barbarie légale.
Le cœur de Troy s’est arrêté de battre, mais son combat pour l’abolition du châtiment cruel est plus que jamais d’actualité.
Aujourd’hui, les droits de l’Homme sont en deuil. L’abolition de la peine de mort est une exigence universelle et le 22 septembre sera désormais marqué d’une pierre noire.
Parti communiste français, Paris, le 22 septembre 2011.

 

"Régle d'or" : Imposer la Loi d'airain du capital financier

Goldenreg.jpg

L’objectif de la «?règle d’or?» voulu par Sarkozy et Merkel est d’inscrire dans la Constitution l’équilibre des comptes publics.
Derrière cette expression, "règle d'or", se cache un projet de loi de réforme constitutionnelle dont le but politique est de maintenir et de sanctuariser l’austérité ad vitam aeternam et d’enfermer le présent et l’avenir de notre pays dans le carcan des politiques d'austérité imposées par les marchés financiers.
La règle d'or est un signe de totale allégeance aux marchés financiers dont les intérêts sont défendus par les représentants de droite et socialistes de l'Union européenne.
Le Parti communiste français en appelle à la mobilisation des forces de progrès, au rassemblement et à l'action des citoyens pour faire échec à l'Europe des financiers et spéculateurs.
La porte-parole du gouvernement, V. Pécresse révèle dans le Figaro les objectifs politiques de cette règle d'or : corseter tout changement de majorité, dénier aux Français le droit de choisir leur politique.
Cela fait quatre ans, écrit t-elle, que nous menons une politique rigoureuse, en gelant les dépenses de l’État, en ne remplaçant pas un fonctionnaire sur deux partant à la retraite et en maîtrisant les dépenses d’assurance maladie. »
Chacun a pu voir les résultats catastrophique avec la fragilisation des services publics et les conséquences sur la protection sociale, sur les retraites, sur l’école, sur la santé (casse de Beaujon).
Elle poursuit: « la règle d’or protégerait les Français de tous aléas politiques » . L’objectif politique est clair : c’est d’imposer le cadre rigide de l’austérité à toute nouvelle majorité.

Lire la suite...

 

Ne pas transiger avec la laïcité, par Anicet Le Pors

DelMarEP290.jpg
Anicet Le Pors, conseiller d'Etat, fut un grand ministre communiste de la Fonction publique en 1981, on lui doit de grandes avancées comme le statut de la fonction publique territoriale. Il est l'auteur d'un remarquable Que sais-je sur la citoyenneté. Dialogue Clichois publie cette réflexion sur la laïcité.
La laïcité est aujourd’hui mise en difficulté de droite comme de gauche.
Certains éprouvent le besoin de la qualifier de « positive », d’ « ouverte », de « raisonnée », comme si elle n’avait été jusque là que négative, fermée et fantaisiste. D’autres suggèrent qu’il y aurait plusieurs laïcités possibles : autoritaire, séparatiste, anticléricale et que chacun pourrait retenir l’acception qui lui conviendrait.
Sous différents angles, c’est le principe de laïcité que l’on dénature par volonté délibérée ou renoncement idéologique. Comment s’étonner dans ces conditions que le Front national, jusque-là soutien inconditionnel de l’intégrisme catholique, fasse irruption sur un terrain aussi mal entretenu pour dénoncer, au nom de la laïcité, l’ « islamisation » de la France, stimulant du même coup les pulsions anti-laïques des divers communautarismes ?
Il convient, dans ces conditions, de rappeler tout d’abord que la laïcité n’est pas affaire de circonstances. Le principe à émergé en France d’une sécularisation progressive du pouvoir politique, d’un détachement d’avec le Ciel consacré par la Révolution française.

Lire la suite...

 

Pour le Garde des Sceaux, un syndicaliste est un criminel en puissance !

ADNprison.jpg
Pour le gouvernement, être syndicaliste relèverait-il de la criminalité?
En tout cas, ce Gouvernement liberticide prétend maintenant ficher génétiquement les militants syndicaux.
Voici la protestation du député communiste Pierre Gosnat après la réponse scandaleuse du ministre de la justice Michel Mercier (Nouveau Centre) dont les amis clichois sont accueillis à bras ouverts dans l'exécutif municipal par le maire socialiste G. Catoire.
Hier, lors de la séance des questions au gouvernement, j’ai questionné le Ministre de la Justice, Michel Mercier, sur le fichage génétique des militants syndicaux et plus particulièrement sur le cas de Philippe Galano, ancien responsable CGT des autoroutes du sud de la France (ASF), menacé de prison ferme pour refus de prélèvement ADN.

Lire la suite...

- page 1 de 5

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs