Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Moins de profs, plus d’élèves : un crime contre le besoin de scolarité

FSU450.jpg
A l’arrivée de la droite en 2002, il y avait 862 610 postes de fonctionnaires (pas seulement les enseignants) dans l’éducation nationale. Après la décentralisation et les suppressions de postes sous Chirac, ils n’étaient plus que 838 177 en 2002. Avec Sarkozy, on est tombé à 804 043 à la rentrée la rentrée 2010.
Et voilà que le gouvernement annonce une suppression supplémentaire de 16 000 postes à la rentrée 2011, ce qui conduirait aux alentours de 788 000 seulement. En neuf ans, de 2002 à 2011, ce sont plus de 74 600 postes supprimés, soit 8,6% !
Dans le même temps, la natalité ne cesse de progresser : 774 800 nouveaux nés en 2000 (scolarisables en 2002) pour 797 700 naissances en 2010 ! Qui va enseigner à ces enfants en nombre croissant ?

Lire la suite...

 

Les propositions du PCF pour l'Ecole

anecole.JPG
Dans plus d’une cinquantaine de débats sur le programme partagé, parmi lesquels figure notamment le forum national de Rennes, le réseau-école du PCF a fait part de ses analyses et propositions, et nous avons pris en compte des arguments formulés par les nombreux citoyens qui y ont participé.
Sans entrer dans les détails de nos multiples propositions, voici l’essentiel de ce que nous en retenons, qui a trouvé un large écho.
Stéphane Bonnery, Benoît Hooge, Wilfried Lunel, Marine Roussillon

Lire la suite...

 

André Chassaigne : Ne laissons pas massacrer l’école publique !

achassign.jpg
Après les annonces de suppression de 16 000 nouveaux postes d’enseignants pour la rentrée prochaine, partout en France les mesures de carte scolaire, présentées depuis la semaine dernière, affichent l’impressionnant cortège des disparitions de classes.
Dans le primaire, les objectifs budgétaires irresponsables fixés par le ministère se traduisent sur le terrain par des suppressions de postes imposées au forceps, sur la base de chiffres fantaisistes et sans prise en compte des besoins réels.

Lire la suite...

 

Débat à gauche : Pas de compromis médiocre sur l'Ecole!

Alecol1900.jpg
Les questions de l’Ecole et de la réussite scolaire des enfants préoccupent grandement nos concitoyens, à l’heure ou la droite casse l’école, avec la baisse programmée des dépenses publiques.
Mais, pas plus hier qu’aujourd’hui, le système de formation n’est à la hauteur des exigences de savoir et de formation du XXIèm siècle.
Avancer des propositions fortes et crédible pour une école de la réussite pour tous, une école vraiment égalitaire est aussi un des enjeux de ces cantonales.
Stéphane Bonnery, chercheur en sciences de l’éducation et dirigeant communiste, souligne, pour le regretter, qu’au sein du Front de Gauche, existent des désaccords avec le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon.
Pourquoi en effet, avoir peur d’avancer l’idée de la transformation nécessaire et de la démocratisation du système scolaire ? Dialogue Clichois publie des extraits de son éditorial de la Lettre du Réseau école du PCF.

Lire la suite...

 

Relancer le service public d’éducation nationale : la solution aux défis d’avenir

ecolfinie2350_copie.jpg
Le gouvernement poursuit son entreprise d'instauration d'une école à plusieurs vitesses.
Il veut supprimer à la rentrée 2011, 16 000 postes d'enseignants. Cela ferait 66 400 postes supprimés depuis le début du quinquennat, soit 8% des effectifs !
A Clichy, c'est l'excellente filière Informatique et Réseau du Lycée Newton, que le Gouvernement veut liquider.
L'État répond ainsi au dogme libéral de la baisse des dépenses publiques. Or, cela ne répond en rien aux besoins réels des populations. D'autant que, depuis l'an 2000, la natalité est repartie à la hausse.
Ces mesures se traduiraient, à la rentrée prochaine, par une nouvelle dégradation des conditions d'accueil des élèves, notamment en maternelle, primaire et au collège.
Au lycée, les réformes dégradent les scolarités. Face à cela il y a besoin de défendre le service public d'éducation nationale.
Le PCF appelle à tout mettre en oeuvre pour réussir la mobilisation du 10 février et ainsi contribuer à faire entendre la nécessité, pour l’avenir du pays et des enfants, de la relance du service public d’éducation nationale.
Manifestation, jeudi10 février,14h30 PARIS – M° Luxembourg (itinéraire jusqu’à Rue du bac)

Lire la suite...

 

A. Chassaigne (PCF) : Mr Chatel, nous ne voulons pas de l'école-entreprise!

Educprim350.jpg

Le Ministre de l’Education Nationale Luc Chatel, (un ancien de l'Oréal ! ) a annoncé la création d’une prime au mérite pour les chefs d’établissements.
Ces critères « au mérite » sont une véritable machine de guerre contre l’Ecole de la république, l'accès aux droits et aux savoirs.
Ils favorisent l’accroissement des difficultés des élèves et les inégalités sociales de réussite scolaire.
A l’heure où le gouvernement veut rendre les établissements autonomes laissant à la charge des collectivités locales leur financement, c’est une pression supplémentaire mise sur les chefs d’établissement et donc sur les établissements eux-mêmes.
La conséquence de leur mise en concurrence risque d’être dramatique ! Faute de moyens pédagogiques, ce principe de prime va pousser les chefs d’établissement à « recruter » de moins en moins d’élèves issus de familles populaires.
Les logiques de marché et la concurrence ne doivent pas être le leitmotiv des établissements scolaires ! L’école n’est pas une entreprise et les chefs d’établissement ne doivent pas être des patrons.
Pour le PCF, l'éducation n'est pas à vendre. Elle doit être libérée du marché et gratuite !
C’est d’une transformation progressiste, dont l’école a besoin, pour satisfaire son rôle de service public, assurant partout et pour tous la qualité et l’égalité des conditions d’enseignement.
Voici la réaction scansalisée d'André Chassaigne, lui même ancien directeur d'école.
"Après les annonces de suppression de 16 000 nouveaux postes d’enseignants pour la rentrée prochaine, le Ministre de l’Education Nationale, Luc Chatel est toujours à la pointe de la destruction du service public d’éducation.
En grand spécialiste du « marketing » et de la « gestion des ressources humaines » qu’il est, il propose aujourd’hui la création d’une prime au mérite pour les chefs d’établissements !
Luc Chatel se rêve en PDG de l’école, en voulant transformer les chefs d’établissements en « managers » payés à la « performance » en fonction de leur capacité à appliquer les réformes libérales.

Lire la suite...

 

L’ÉCOLE : Enjeu de société parce qu’elle « fait société », par André Chassaigne

AndrChassaigne11V350.jpg
Comme beaucoup d’élus locaux, je suis confronté de façon permanente au traitement infligé à l’école publique par le pouvoir en place.
Depuis 2007, la virulence des attaques contre l’école s’est accélérée avec la suppression massive de postes d’enseignants et de personnels éducatifs spécialisés et le recul de la part des dépenses de l’État dans l’éducation dans le PIB.
Cette politique a des conséquences palpables dans le vécu de nos concitoyens sur les territoires : fermetures de classes, non-remplacement des absences des enseignants, accroissement des difficultés scolaires, en particulier des élèves les plus défavorisés, impossibilité d’intégrer correctement les élèves handicapés…
Comment admettre, au XXIème siècle, que l’effort éducatif dans notre pays décroisse depuis plusieurs années ? Comment ne pas être choqué par l’absence de considération pour cette école qui fait la société de demain ?

Lire la suite...

 

Ecole : 16 000 postes supprimés, NON A LA SAIGNÉE!

Ecolesta400.jpg
Le gouvernement poursuit son entreprise de casse du service public de l'éducation et d'instauration d'une école à plusieurs vitesses. Il prévoit à nouveau de supprimer 16 000 postes d'enseignants pour la rentrée 2011 ! Cela ferait 66 400 postes supprimés depuis le début du quinquennat, soit 8% des effectifs !
Le gouvernement Fillon et le ministre Luc Chatel prévoient de ponctionner 4 millions d'euros sur le budget de l'éducation nationale pour les attribuer...à l'enseignement privé.
Dans les Hauts-de-Seine, 71 postes d'enseignants vont être supprimés dans les écoles primaires et 122 postes dans les collèges et lycées, alors même que les effectifs prévus sont stables voire en progression !
35 ZEP sont menacées de démantèlement. La fermeture de deux BTS est programmée dont le BTS Informatique à Clichy.
Le gouvernement multiplie les mesures dévastatrices pour l'école : il est désormais question de démanteler l'éducation prioritaire (ZEP) et de supprimer 2 filières de BTS sur le département.
Tout cela ne peut qu'entraîner une nouvelle dégradation des conditions d'accueil des élèves et de travail des personnels.
Afin de mettre en échec ce budget 2011 de pénurie pour l'éducation, le PCF 92 appelle à tout mettre en œuvre pour réussir la mobilisation du 22 janvier, à 14 H au métro Luxembourg, à l'appel du collectif "l'éducation est notre avenir", et à faire entendre la nécessité, pour l’avenir du pays et de nos enfants, de la défense et de la promotion du service public d’éducation nationale.

Lire la suite...

 

L’Ecole au coeur des projets de société : projet communiste contre projet de droite

Ecoleresis.jpg
Dans les slogans et les analyses des réformes actuelles, on entend beaucoup parler de casse, de démantèlement.
Bien sûr, pour réserver l’argent aux logiques du profit, le pouvoir abandonne de nombreuses missions assignées précédemment au système scolaire.
Il est donc évident qu’il faut tout faire pour résister à ces logiques.
Mais cette approche reste insuffisante pour deux raisons.
D’abord, se limiter à résister à la casse de l’Éducation nationale, c’est faire l’impasse sur les insuffisances précédentes dont la droite s’est servi comme prétexte pour avancer des réformes censées « répondre » aux problèmes, tout en les aggravant.

Lire la suite...

 

Les pyromanes : comment lutter contre l’absentéisme scolaire ?

sarkozypoliceecole350.jpg
Fin juin, l’Assemblée Nationale a voté, sur proposition de l’UMP, la suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire. Voila une décision de pyromanes se faisant passer pour des pompiers !
Les évaluations de l’administration comme les recherches universitaires ont déjà montré l’inefficacité en la matière de la seule sanction. L’objectif de l’UMP est donc ailleurs : mettre à l’index les familles et les élèves en difficulté ; faire de tout problème de société un problème de culpabilité individuelle, qui dédouane le gouvernement des effets de sa politique qui ne peut qu’accroitre l’absentéisme.
La suppression des postes de travailleurs sociaux et des professionnels de l’éducation nationale (conseillers d’orientation-psychologues, enseignants de RASED, conseillers principaux d’éducation, etc.) ne peut que laisser s’enfoncer davantage les familles les plus précaires (qui sont le plus souvent concernées par l’absentéisme).

Lire la suite...

 

Réforme des collectivités = Éducation Nationale en danger

ecolein_gal.jpg
Les réformes scolaires bouleversent la relation que l’école entretient aux territoires.
De son côté, la réforme des collectivités vise à passer un cap en sanctuarisant « l’autonomie et l’excellence ».
La valorisation de quelques formations d’élites relègue au second plan les missions de la formation de la grande masse des élèves.
Plusieurs points sont communs à l’ensemble des réformes : regroupement d’établissements, suppression de postes, attaques contre le statut de la fonction publique, désengagement de l’Etat, processus d’autonomie, individualisation des parcours.
La droite veut promouvoir deux couples pour mieux cibler les élèves qui pourront aller jusqu’à la licence. Le premier rapproche école élémentaire et collège, en lien avec le processus d’intercommunalité : ce couple est une gare de triage entre les élèves qui pourront contribuer au lycée (la moitié seulement) et les autres, réduits au socle commun minimum.

Lire la suite...

 

ECOLE : Non à la casse de la formation

doigt350.jpg
Le réseau Education du PCF s'adresse aux enseignants et aux futurs professeurs :
Élever le niveau de formation et de qualification des maîtres, pas casser leur métier.
L’autoritarisme borné du gouvernement, comme on le voit pour la réforme des retraites, la casse du métier d'enseignant présentée comme l’accomplissement du progrès : voilà à quoi assistent dans la colère et la protestation les étudiants qui ont choisi ce métier.
Comme le gouvernement a de la suite dans les idées, à cette contre-réforme de la formation s’ajoute la dislocation scandaleuse de l’INRP. Tout ce qui ressemble à des idées neuves, tout ce qui appelle un regard critique sur les savoirs, leur construction, leur partage, est saccagé ou ignoré.

Lire la suite...

 

Avenir de l’Ecole Maternelle : Un combat pour le futur, par Annie Mandois

ecolematoui.jpg
2010-2012 : des années cruciales
Annie Mandois est conseillère municipale communiste à Levallois-Perret, et membre du réseau Ecole du PCF.



La rentrée 2008 s’était faite sous le signe des couches de Darcos, qui avait dû ravaler ses propos méprisants et s’excuser.
La suite, on la connaît : c’est la poursuite des suppressions de postes, programmée jusqu’en 2013, dont on sait qu’elle vise d’abord les enfants de 2/3ans, dont le nombre tombe à 15% des effectifs( 5% dans le 92), pour 35% en 2001 et 18% en 2009, avec en ligne de mire, leur disparition.
La suite, c’est, en avril 2009, la création de « jardins d’éveil » payants, lancés par Nadine Morano, secrétaire d’Etat à la famille, justifiée par des rapports de commande (Bentolila, Papon, Tabarot), véritables charges contre la maternelle.
En fait le gouvernement Sarkozyste accomplit l’attaque dont François Fillon, en 2004, alors Ministre de l’Education, jetait les bases, lors de l’élaboration de son projet de loi, en déclarant « l’éducation nationale n’a pas à accueillir la petite enfance. Il y a une vraie confusion dans notre pays qui doit être dénoncée. On ne fait pas garder des enfants par des maîtres ».
Le Ministre partait en guerre contre le système scolaire de son propre pays.

Lire la suite...

 

Scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans, retraite à 60 ANS, ça va de pair!

ManifSNES320.jpg
Près des deux tiers des Français sont favorables au maintien de l’âge légal du départ à la retraite à 60 ans. Ils savent que ce nombre symbolique constitue un repère structurant, individuellement et collectivement.
Ils réprouvent à juste titre toute atteinte à ce qu’ils considèrent comme un acquis social important depuis 30 ans.
Au contraire d’un allongement illogique, injuste et pénalisant, beaucoup envisagent son abaissement immédiat pour les salariés ayant exercé des travaux pénibles, insalubres ou à risques, et à terme pour tous, avec l’élévation prévisible de la productivité. Ainsi, comme le propose le PCF, que la prise en compte des années d'études et de formation dans la durée de cotisation.

Lire la suite...

 

P. Laurent: Les principes au coeur de toute réforme progressiste de l'Ecole

Plaurent290.jpg

Dès ce jeudi de rentrée, P. Laurent (PCF) a tenu une conférence de Presse devant l'IUFM du Boulevard des Batignolles pour traiter des enjeux auxquels se trouve confronté notre système éducatif : au delà de la nécessaire riposte à la casse de l'École Publique, il a invité parents, enseignants, lycéens et salariés à jeter les bases d'une véritable politique alternative. Dialogue clichois vous propose de prendre connaissance de son intervention.


Il est urgent de mettre un coup d’arrêt au démantèlement de l’École publique, urgent aussi de rassembler la communauté éducative autour d’une alternative à la politique gouvernementale. (...)
En tant que conseiller régional de l’Île-de-France, je veux d’abord dire quelques mots de l’état d’esprit de la majorité régionale en cette rentrée.
Les conditions dans lesquelles est mise en œuvre la réforme du lycée en classe de seconde sont selon nous inadmissibles : comme vous le savez, les décisions unilatérales du gouvernement, de surcroit dans des délais non conformes au code de l’éducation, conduisent aujourd’hui la région à faire face à une dépense de 20 millions d’euros, non inscrite au budget 2010.

Lire la suite...

 

Le PCF lance "un signal d'alarme sur les conditions de la rentrée scolaire"

GML350.jpg
Le PCF a lancé jeudi un "signal d'alarme sur les conditions de la rentrée scolaire" 2010 notamment en termes d'effectifs, et appelé la gauche à "engager un travail sur le projet éducatif qu'il faut opposer" au gouvernement.
Devant le site des Batignoles de l’IUFM de Paris (XVIIe arr.), Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a dénoncé, en ce jour de rentrée, la "situation dramatique en termes d'effectifs enseignants" avec 65.000 suppressions de postes entre 2007 et 2011 alors que "la natalité progresse à nouveau et que les effectifs scolaires sont stables".
Autre "grave problème, la formation des enseignants" avec "des étudiants mis dans des classes sans formation", ce qui "risque de provoquer des phénomènes de désertion de ces formations", a-t-il déploré.
Le numéro un communiste a donc demandé "l'arrêt immédiat des politiques de suppressions de postes dans le monde de l'Education et l'augmentation du nombre de postes aux concours".
M. Laurent souhaite aussi une "remise à niveau de l'effort budgétaire public national car contrairement à ce que dit le gouvernement, la part du PIB consacrée à l'Education n'a cessé de diminuer : 6,6% en 2008 contre 7,6% en 1995".
Le PCF a par ailleurs lancé "un appel à tous les acteurs du monde éducatif, aux forces syndicales, aux associations de parents d'élèves, d'étudiants et aux forces politiques progressistes" pour "engager un travail sur le projet éducatif qu'il faut opposer à ce gouvernement".

 

Clichy/Carte scolaire: Un collège se bat contre ?la mauvaise réputation

CollVanGogh350.jpg

Les parents et enseignants du collège Van Gogh, établissement touché par le manque de moyens de l'éducation nationale, victime de la baisse des dépenses publiques imposée par le pacte de stabilité de l'Union Européenne libérale, ont lancé une initiative de sensibilisation originale : trouver un nouveau nom pour le Collège!
Dialogue Clichois reproduit cet article du journal l'Humanité consacré à la mobilisation des parents du collège Van Gogh de Clichy.
Dialogue clichois s'est déjà fait l'écho des luttes des enseignants et des parents de ce collège, et rappelons que les élus communistes (Annie Mendez, Guy Schmaus, Ch. Garnier) ont fait adopter un voeu de soutien par le Conseil municipal .
Parents et enseignants ont ouvert un blog dont voici les coordonnées :
http://mouvementavangogh.blogspot.com.

Lire la suite...

 

Rapport Grosperrin sur le Collège, une analyse de la CGT Educ'action

Colcart380.jpg
Rapport Grosperrin : vers une réforme du collège ? Dialogue Clichois propose aux enseignants, aux parents d'élèves, à tous ceux qui sont attachés à la promotion d'une école de la réussite pour tous, cette analyse de ce rapport due au syndicat CGT Educ'action.

Le rapport parlementaire présenté par Jacques Grosperrin a été rendu public, il découle d’une série d’auditions de personnalités et d’organisations syndicales, politiques, associatives et de différents déplacements des membres de la commission dans des collèges. Il est présenté comme n’étant pas préparatoire à une quelconque réforme mais uniquement destiné à évaluer la mise en œuvre du socle commun prévue dans la loi Fillon.
Compte tenu des ressemblances avec les réformes en cours dans la voie professionnelle et au lycée général et technologique, c’est à voir...

Lire la suite...

 

Communiqué de CGTéduc'action 92

sden922.gif La CGT Educ’action 92 soutient et appelle à amplifier les luttes en cours dans le département : la grève du 30 mars décidée par l’assemblée générale du 92 nord y contribue fortement.
La CGT Educ’action appelle les personnels du 92 (et du nord en particulier) à participer massivement à l’AG qui se tiendra le 30 mars à 9h du matin à la Bourse du Travail de Gennevilliers afin de décider collectivement des suites à donner.
Elle soutient toutes les actions en cours : réunions parents/enseignants à Colombes le 26 mars, grève du 30 mars et manif à 14h 00 à Odéon, réunion parents/enseignants le 6 avril à Gennevilliers, initiative interpro mi-avril.
Boulogne le 26 mars 2010

 

Collège Van Gogh : Vœu présenté par les élus communistes et adopté

Colvg.jpg
Conseil Municipal du 16-03-10
Les personnels du collège Vincent Van Gogh se sont mis en grève le 10 mars parce qu’ils en ont assez de la dégradation de leurs conditions de travail ( classes surchargées, collège délaissé ) et parce que de surcroît, l’inspection académique veut encore leur supprimer un poste sous prétexte d’une baisse éventuelle de 11 élèves à la rentrée prochaine.
Le conseil municipal de Clichy, réuni le 16 mars 2010, leur exprime sa totale solidarité. Il demande à l’inspection académique de revoir sa décision et de satisfaire l’ensemble des revendications de la communauté scolaire de cet établissement clichois trop mal loti.
C’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu. Il faut donc donner satisfaction aux revendications légitimes des enseignants.
Clichy le 16 mars 2010

- page 2 de 4 -

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs