Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Elections Régionales

Fil des billets

Régionales: priorité à l'emploi !

Aulnay350.jpg
Dialogue Clichois propose l'intervention au dernier CN, de Pascal Borelly, dirigeant fédéral communiste des Hauts de Seine, qui pointe l'emploi comme l'enjeu majeur des élections régionales.

Jeudi dernier à l'appel de la CGT, plus de 30 000 salariés venus de toutes les régions, d'un grand nombre d'entreprises et de départements, ont manifesté dans les rues de Paris pour relever le défis de l'emploi industriel.
Les slogans entendus dans la manifestation témoignent tout à la fois:

  • d'une très grande colère, de souffrances, d'une exaspération face au massacre de l'emploi industriel.
  • mais également d'une très grande exigence sur les contenus des propositions et la volonté d'actions pour les faire aboutir.

(continuer dans suite la lecture de l'intervention de Pascal Borelly)

Lire la suite...

 

Nicolas MARCHAND : Ancrer le rassemblement sur des propositions précises branchées sur les luttes

Nmarchand300.jpg
Dialogue Clichois publie ce point de vue de Nicolas Marchand, dirigeant communiste, sur l'offre nationale du PCF pour les Régionales :
Je suis favorable à une initiative du PCF pour des listes de large rassemblement de type front de gauche élargi; il s'agit de faire prévaloir des propositions transformatrices sur lesquelles il faut donc être bien plus précis que ne l'est le projet qui nous a été présenté.
Nous devons tout faire aussi, même si c'est difficile, pour une cohérence nationale.
L'incohérence, ou le soupçon d'électoralisme pourrait nous couter cher pour la suite.
Le Parti a besoin d'un maximum d'élus dont l'implication dans la gestion soit utile à son combat et aux luttes, au renforcement de son influence et au rayonnement de ses idées. Une évaluation serait utile à faire et à débattre sur ce plan politique et pas seulement sur des bilans de gestion.
Cela dit, on ne doit pas l'oublier, quel que soit les systèmes électoraux, le socle des élus communistes, c'est l'influence du Parti; c'est une base plus solide que la bonne volonté de tel ou tel partenaire.
L'expérience du front de gauche aux européennes, si elle a eu ses limites, a suscité un intérêt et des attentes qu'il ne faut pas décevoir.

Lire la suite...

 

Denis Durand : Se rassembler sur des réponses à la hauteur

denisduranddm.jpg
La campagne des élections régionales s’ouvre dans une situation où l’opinion a une assez claire conscience que la crise n’est pas finie.

La crise n’est pas finie pour deux raisons :

Elle ne résulte pas seulement des politiques gouvernementales et de ce qu’on appelle la « mondialisation », mais elle plonge ses racines dans les micro-décisions qui se prennent à chaque instant dans les entreprises et dans les banques, en fonction d’un seul critère, ancré au plus profond du « code génétique » du capitalisme : la recherche de la rentabilité maximale du capital ;

Les mesures décidées par le G20 et les gouvernements, y compris le nôtre, pour faire face à la crise conduisent en réalité à recommencer comme avant, et pire qu’avant : la spéculation repart, et les prochains krachs frapperont des économies affaiblies par la hausse du chômage et de la précarité.
Par exemple, quand le G20 annonce que les banques devront augmenter leurs fonds propres pour faire face aux risques pris lorsqu’elles prêtent, il les pousse à faire preuve encore plus d’avidité et de rentabilité pour attirer les actionnaires, c’est-à-dire à favoriser encore plus la croissance des risques inconsidérés qui s’accumulent sur les marchés financiers.
C’est la même logique qui conduit le gouvernement à privilégier l’augmentation des fonds propres des PME au lieu d’agir pour une nouvelle sélectivité qui leur permette d’accéder au crédit bancaire pour financer des projets contribuant à renforcer l’emploi, la formation, le développement maîtrisé des territoires.
(suite de l'analyse de Denis Durand)

Lire la suite...

 

L'intervention d'Yves DIMICOLI au CN des 24 et 25 Octobre 2009

dimpaint2.jpg
La gravité de la crise, l'ampleur, sans précédent en temps de paix, des interventions publiques au service des intérêts capitalistes, les antagonismes sociaux et internationaux inouïs qu'ils engendrent...tout cela doit nous faire mesurer combien la priorité, aujourd'hui, c'est de faire avancer des propositions précises, radicales et réalistes à la fois.
Pourquoi? Mais parce que la gauche, aujourd'hui, ne fait pas du tout le poids face à l'interventionnisme d'État et à la démagogie populiste de Sarkozy.
Elle n'arrivera pas à se différencier suffisamment si elle ne porte pas une grande ambition transformatrice au travers de propositions cohérentes concernant tous les niveaux de construction, régional notamment.
Et que l'on ne vienne pas nous dire que les régions ne peuvent pas faire grand chose face à la crise! Car, pourquoi alors chercher à avoir des élus régionaux si c'est pour ne rien changer à rien quand tout va mal!
(lire la suite de l'intervention d'Y.Dimicoli)

Lire la suite...

 

Le Conseil national du PCF adopte l’offre politique nationale pour les régionales 2010

fabien2.JPG
Le 25 octobre 2009
Les élections régionales de mars 2010, qui se dérouleront à mi-chemin du quinquennat de Nicolas Sarkozy, revêtiront un enjeu très important. Elles vont décider des orientations politiques dans les régions, un échelon territorial dont l’importance n’a cessé de grandir, et elles constitueront la dernière occasion donnée à l’ensemble des électrices et des électeurs de s’exprimer sur la politique conduite dans le pays avant 2012.

Elles se préparent dans une situation politique en pleine évolution, dans un contexte d’urgences sociales, politiques, environnementales, démocratiques grandissantes.
Des urgences auxquelles il devient chaque jour plus pressant d’apporter des réponses.
( lire la suite de "l'offre politique" du PCF)

Lire la suite...

page 2 de 2 -

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs