Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Le STIF tape encore dans notre porte monnaie !

AAABus.jpg
Le STIF, syndicat des transports d'Ile de France, présidé par le socialiste J. P. Huchon, vient de décider encore une fois une hausse des transports franciliens : une augmentation d'en moyenne 2,4% pour l'ensemble des titres de transport.
Ainsi non content de mépriser les clichois et les alto séquanais en refusant obstinément le dédoublement de la ligne 13, demandée par les Clichois, les Gennevillois et les Asnierois, les Audoniens et les Dyonisiens qui voyagent chaque jour dans des conditions d’entassement indignes, le STIF frappe au porte monnaie !
Le détenteur du Passe Navigo zone 1-2 verra le prix de son forfait mensuel bondir de 3,5% à 65,10 euros et la carte Imagine R pour les jeunes augmentera de 3%. Côté métro, le prix du carnet de 10 tickets passera de 12,70 euros à 13,30 euros. Et ce n'est pas mieux pour l'autobus : le prix du ticket à l’unité pour le bus passe à 2 euros, contre 1,90 euro jusqu'ici.
« Nous avons besoin de ressources nouvelles pour financer les investissements et le fonctionnement des nouveaux moyens de transports mis en place», plaide Jean-Paul Huchon dans le Parisien.
Mais Huchon préfère ponctionner l’usager et la jeunesse plutôt que de se battre pour exiger une hausse sérieuse du versement transport des entreprises. Une augmentation de cette taxe permettrait pourtant de dégager 800 millions d’euros supplémentaires.
Par ailleurs, s’agissant de la Région capitale, il est inadmissible - hier comme aujourd'hui - que l’Etat se retire du financement des infrastructures.
Une fois de plus les clichois sont mis à contribution et payent plein pot alors qu’ils ne bénéficient pas d’un niveau acceptable de service sur la ligne 13: fréquence moindre des rames, entassement insupportable, retards et pannes fréquents.
Les élus PCF/FDG au conseil d’administration du STIF s’opposent à cette nouvelle hausse et ont publié le communiqué suivant .

Lire la suite...

 

Pollution : les mesures antisociales de Delanoë

AAIBROS.jpg
Le président du groupe PCF-PG au Conseil de Paris Ian Brossat juge que les mesures nouvelles que le maire de Paris, Bertrand Delanoë, s'apprête à présenter pour accélérer la lutte contre la pollution dans la capitale sont "anti-sociales".
Ian Brossat affirme que si "les élus PCF/PG sont favorables à la réduction de la place de la voiture à Paris, elle ne peut se faire n'importe comment, à n'importe quelles conditions".
"Les propriétaires de vieux véhicules, scooters ou voitures, sont souvent issus de milieux populaires.
Les interdire sans prime substantielle à l'achat d'un véhicule neuf, c'est une mesure anti-sociale" poursuit l'élu dans un communiqué.
Veut on comme à Londres, réserver le cœur de la capitale aux friqués et à ceux qui ont les moyens d'acheter les modèles derniers cris moins polluants ?

Lire la suite...

 

SNCF : Grève pour la défense du service public

AAgrevSNCF.jpg
Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF (CGT, l'Unsa, Sud-Rail et la CFDT) appellent à la grève pour le 25 octobre pour adresser à la direction de l'entreprise publique ainsi qu'au gouvernement "un signal d'alarme" sur l'emploi et la réforme de la gouvernance du système ferroviaire à venir.
"Il faut un changement radical de la politique de la direction de la SNCF, qu'elle cesse la casse du service public ferroviaire. Notre message au ministère est que si Guillaume Pepy (le PDG de la SNCF) ne s'arrête pas, ne comptez pas sur les organisations syndicales pour entrer dans les débats sur la gouvernance", a déclaré à la presse Gilbert Garrel, secrétaire général de la fédération CGT Cheminots.
La CGT fustige aussi "l'enfumage" des chiffres de la direction sur le nombre des embauches, soulignant la différence existant entre les 5.500 embauches prévues dans l'Epic et les 6.900 départs en retraite.

Lire la suite...

 

"Monsieur Hollande, venez à Clichy voir notre métro !", par G. Schmaus, A. Mendez et Ch. Garnier

AL13.jpg
Désormais Président de la République, grâce à la gauche rassemblée avec notre apport, nous souhaitons que « le changement maintenant » passe par le métro de Clichy.
Venez voir à la station « Mairie de Clichy », l’entassement des usagers comme des bestiaux.
Savez-vous qu’en 1969, il y a 43 ans, le conseil d’administration de la R.A.T.P. avait décidé le dédoublement de la ligne 13 pour en finir avec les deux branches partant de « La Fourche » et allant, l’une vers Saint-Ouen, l’autre vers Clichy ?
Aujourd’hui, les pouvoirs publics prétendent que le prolongement de la ligne 14 (météor) de Saint-Lazare à Saint-Ouen permettra de désaturer suffisamment la ligne 13. C’est inexact.
En effet, dans son rapport du 26 mars 2012, la commission d’enquête reconnaît elle-même, page 84, que la désaturation de la ligne 13 à Clichy n’atteindra pas 20%, tout en taisant que dans les 10 ans à venir, la population augmentera dans ce secteur de 10% et les emplois de 25%.

Lire la suite...

 

CGT des Cheminots : Grand meeting national des cheminots le 4 avril à Paris !

acgtmetgarly2.jpg
Clichy est aussi une ville cheminote et accueille outre des ateliers menacés de délocalisation, la direction fret Nord de la SNCF.
La CGT annonce la tenue d'un grand Meeting des cheminots à Paris- Gare de Lyon, mercredi prochain 4 avril pour la défense du fret SNCF, le développement du Service Public ferroviaire et l’amélioration des conditions sociales des cheminots.
Ces objectifs de luttes sont justes et bons pour l'emploi, les services publics, l'aménagement du territoire et la protection de l'environnement.
Ils sont également conformes à l'intérêt des usagers.
Dialogue clichois met en ligne l'appel du syndicat.
Depuis 2003, la CGT n’a de cesse de dénoncer la casse du Fret SNCF. Les multiples plans fret imposés par le gouvernement et la direction ont entrainé un gâchis social, économique financier qui est constaté par tous.
PLUS DE 5000 EMPLOIS ONT ETE SUPPRIMES ENTRE 2008 et 2011 !
L’ouverture à la concurrence du Fret Ferroviaire sur le territoire national depuis 2006 n’a pas augmenté la part modale du transport de marchandises par fer ! celle-ci est de 15% pour le fer contre 80% pour la route.
Le "nouveau schéma directeur pour le fret SNCF" présenté en 2009, prévoit, entre autre, l’abandon du wagon isolé SNCF, au profit d’éventuelles entreprises privées, mais aussi au profit de la route.
En 3 ans, ce sont plus de 2,5 MILLIONS DE CAMIONS EN PLUS SUR LES ROUTES, la SNCF ne transportant plus que 23 milliards de T/km en 2011, contre 55 milliards en 2000.
Cette logique installe la SNCF dans une position de repli sur le Fret et s’avère être en opposition avec les décisions du " Grenelle de l’environnement ".

Lire la suite...

 

Métro : Dédoublez la ligne 13 !

acrobligne13.jpg
La journée du 13 mars aura été une journée de mobilisation des communistes autour de l'exigence de dédoublement de la ligne 13, refusé par l'Etat Sarkozien, la Région dirigée par le socialiste J.P. Huchon et le STIF.
La galère quotidienne, le ras le bol et la colère ne cessent de grandir chez les usagers, écœurés de voir prévaloir le Grand Paris de la Finance au détriment des usagers dans le développement des réseaux de transport.
Contrairement aux affabulations de l'Etat, de la Région et du STIF , la ligne 14 - dont l'utilité n'est évidemment pas en cause-, ne permettra nullement de décongestionner la ligne 13 durablement.
La RATP, le STIF et la Région se sont contentés d'une concertation bidon où tout était décidé d'avance et dont le but premier était l'enfumage des usagers.
Ceux qui, comme le maire de Clichy G. Catoire, ont cru à la solution ligne 14, plutôt que de rejoindre le rassemblement pour le dédoublement de la ligne 13 devraient enfin ouvrir les yeux : contrairement à leur affirmation, il n'y aura pas de nouvelle station de la Ligne 14 sur Clichy !
La station Maison du Peuple, miroir aux alouettes brandie par Catoire à fait pschiiiit !
Les communistes de Clichy, d'Asnières, de Gennevilliers, de la RATP, de Paris, de St Denis, etc. représentant au total 17 sections ont, le matin et le soir, distribué un 4 pages aux usagers, fort bien accueilli.
F. Delalleau, candidat PCF-Front de gauche aux législatives, et G. Schmaus, président du groupe des élus communistes de Clichy ont participé à cette initiative rassembleuse.
De son côté la CGT- RATP dans le communiqué ci dessous porte une appréciation négative sur le projet de contrat entre le STIF (dirigée par la Région) et la RATP qui tourne le dos aux intérêts des usagers et dégraderait encore la situation des transports parisiens tout en accroissant l'exploitation des salariés.
Usagers et agents de la RATP, même combat!

Lire la suite...

 

Hauts-de-Seine : Pour le remboursement à 50 % de la carte Imagine’R par le Département

acarteimagR.jpg
Les élus du groupe communiste et citoyen du conseil général des Hauts-de-Seine, la fédération du PCF 92 et le MJCF 92, organisent, du 6 au 10 février, une semaine d’actions départementales afin d’exiger le remboursement à 50 % de la carte de transports Imagine R par le conseil général.
Lundi 6 février à 18 heures sur le parvis de la Défense, à l’appel du MJCF 92, et le mercredi 8 février de 8 heures à 10 heures dans le hall du RER A de la Défense, à l’initiative des conseillers généraux du groupe communiste et citoyen et du PCF 92, les alto-séquanais pourront soutenir cette campagne de pétition.
Puis le vendredi 10 février, lors de la séance publique de l’assemblée départementale, les premiers milliers de signatures déjà recueillies dans chaque ville seront remises au Président du conseil général des Hauts-de-Seine.
Le remboursement à 50 % de la carte Imagine’R par le département permettrait aux collégiens, lycéens et étudiants des Hauts-de-Seine de moins de 26 ans d’avoir plus facilement accès aux offres de formation, d’emploi et de loisirs.
Le département des Hauts-de-Seine, le plus riche de France avec un budget de 2 milliards d’euros, en a les moyens. En pleine crise économique, ce dispositif serait une mesure de justice sociale en faveur des jeunes.
Les jeunes en ont besoin, le 92 en a les moyens !
Le département des Hauts-de-Seine est un véritable lien entre Paris et la grande couronne, il offre à ses habitants de nombreux bassins d’emplois et de formations, de multiples lieux de culture et de zones de loisirs.
Tous ces lieux sont accessibles à travers un réseau important de lignes de métros, de RER, de trams et de bus. Réseau, qui, suite à l'exigence des franciliens que nous avons relayée, va se densifier dans les années à venir.
A l’heure où la question de la lutte contre la ségrégation géographique des territoires est au cœur des débats pour le développement de l'Ile-de-France, notre département se doit de mener une politique forte en matière d’accès aux transports et de droit à la mobilité trop souvent remis en cause par le coût des transports.
En pleine crise économique, alors que les jeunes sont la catégorie sociale qui s’est le plus appauvrie, que de nombreuses familles rencontrent d’importantes difficultés, nous réclamons une vraie politique sociale en faveur des jeunes des Hauts-de-Seine.
C’est pourquoi nous demandons le remboursement à 50 % de la carte Imagine’R par le Conseil Général pour tous les jeunes bénéficiaires de ce titre de transport, collégiens, lycéens, étudiants, sans conditions de ressources.
signature sur internet : pétition carte imagine'R

 

SNCF/RFF : Bataille du rail contre le libéralisme

Agareclich.jpg
Le service public ferroviaire devrait rester un bien commun
C’est un choix de société à opérer: à celui du fric et des intérêts privés, il faut imposer le choix de l'intérêt général.
Or, les politiques européennes de déréglementation autorisent maintenant la circulation de trains privés concurrençant le service public.
De nouvelles entreprises capitalistes peuvent utiliser les rails, les gares, les outils du service public financés par l’argent public… et feront des bénéfices sur les «prix voyageurs». Ce n’est pas acceptable.
Il est préoccupant de voir les députés socialistes européens continuer, par leur vote, à pousser les feux de cette politique libérale des transports. Ce n’est pas ce que la Gauche attend d’un vrai gouvernement de gauche.
Nous sommes confrontés à une tendance de fond, renforcée par les politiques libérales conduisant à des attaques répétées.
Déjà, les voyageurs ne reconnaissent plus leur service public SNCF, avec des prix TGV illisibles, purement commerciaux, qui varient pour la même distance, et avec des pannes fréquentes ou des retards dus au manque d’investissements sur les infrastructures et le matériel roulant.

Lire la suite...

 

Tansports : Les Clichois disent OUI à la zone unique mais NON et NON à l’augmentation du Pass Navigo !

A_placeClichL13.jpg
Le débat autour de la tarification des transports en commun en Ile-de-France va être discuté au conseil d'administration du STIF le 7 Décembre et à la Région.
Le PCF est favorable à la création du tarif unique pour l’Ile de France afin de favoriser la mobilité des clichois et des franciliens. Mais pas question que ce tarif unique s’accompagne d’une hausse significative du coût du PASS Navigo .
En particulier des tarifs du Navigo pour la zone1 et 2 dans laquelle est située Clichy.
Toute explosion des tarifs serait intolérable. Alors que la droite et les marchés financiers imposent sans cesse de nouveaux plans de rigueur aux peuples, les communistes refusent de faire payer davantage les usagers.
D’autant que le gouvernement ponctionne une nouvelle fois payer les usagers : le ‘’super plan d’austérité’’ annoncé par François Fillon augmentera ainsi la TVA sur les forfaits et tickets de 5,5 % à 7 %.
Alors zone unique oui, mais pas touche au tarif du Navigo de la zone 1 et 2….
Nous refusons aussi de faire financer la zone unique par les collectivités locales : cela reviendrait à faire payer les contribuables ou à amputer leurs politiques au service des Franciliennes.
Les tarifs sont déjà trop élevés pour la qualité du service rendu : dans le 92 les clichois, comme les gennevillois et les asniérois sont traités par la RATP, le STIF (et donc la Région), l’Etat qui se désengage du financement des infrastructures, comme du bétail sur la Ligne 13 !
Les usagers paient plein pot pour un service moindre qu’ailleurs puisque faute de dédoublement de la ligne, le cadencement des rames est moindre, tandis que les incidents, les arrêts de services, les retards se multiplient. Quant à la dignité des usagers, elle est mise à mal avec l’intervention des « pousseurs RATP » aux portes palières….
Au mépris des usagers, lâchés par le maire G. Catoire, le STIF et la Région ont poussé le prolongement de la ligne 14 répondant mieux aux objectifs du Grand Paris de la Finance au détriment du dédoublement de la ligne 13. Ils ont présenté faussement la ligne 14 comme une solution pour soulager le trafic sur la ligne 13.
C’est prendre les usagers, ou plutôt les sardines de la ligne 13 pour des idiots.

Lire la suite...

 

SNCF : Le double langage du PS, ça suffit!

AGare_Saint_Lazare_400.jpg
Le Parlement européen poursuit sa politique de libéralisation du rail, avec en perspective l'exacerbation de la concurrence, la privatisation, les fermetures des lignes et des dessertes les moins "rentables", les hausses des tarifs... Avec l'aide au Parlement européen, des partis socialistes et singulièrement des députés européens socialistes français.
Cheminots et voyageurs doivent le savoir !
Le Parlement européen était consulté en séance plénière à la mi-novembre sur la refonte du premier paquet ferroviaire.
La CGT explique : « Depuis plusieurs mois la CGT, avec ETF, a pris des initiatives notamment européennes le 24 mai et le 8 novembre, pour faire entendre la voix des cheminots européens auprès des parlementaires européens. Nous demandions qu’ils s’opposent à la séparation totale de la gestion de l’infrastructure et de l’exploitation ainsi que des services ferroviaires connexes tels que les ateliers de maintenance et les gares, et à une future libéralisation des services de transport national de voyageurs. » En vain. Le Parlement européen a poursuivi son choix du dogme de la concurrence et de la libéralisation à tout prix en demandant à la commission qu’elle prépare pour 2012 un texte législatif sur la libéralisation totale du trafic national de voyageurs et la séparation complète de l’infrastructure et de l’exploitation et d’ouvrir les ateliers de maintenance à des tiers. Les résultats du vote ont été les suivants: 538 POUR, 82 cONTRE, 41 ABSTENTIONS . Seul, le groupe GUE/NGL (Gauche Unie Européenne), dont les députés communistes français appartenant à celui-ci, et quelques députés ont voté contre. Les députés français de droite et du Parti socialiste ont voté pour, les députés Verts (quels piètres défenseurs des services publics!) se sont abstenus.
Voici la réaction de Didier Le Reste, ancien Secrétaire Général de la Fédération CGT des cheminots (2000-2010), Animateur du Front des luttes du Front de Gauche

Lire la suite...

 

Carte Imagine'R : PCF et JC exigent du Département le remboursement à 50 %

Affhorligne13.jpg
Le PCF et la JC 92 se battent pour le remboursement à 50% de la Carte Imagine'R destinée aux jeunes.
À l’heure où la question de la lutte contre la ségrégation géographique des territoires se pose dans les débats autour du Grand Paris Express qui organise les transports pour répondre aux besoins de la finance et non à ceux des usagers, notre département se devrait d'agir pour l'accès aux transports et le droit à la mobilité.
Droit trop souvent remis en cause par le coût ces transports.
En particulier pour la jeunesse. A Clichy, avec la ligne 13, les jeunes paient plein pot, pour un service de mauvaise qualité, dans des conditions honteuses !
La RATP, la Région, le STIF - G. Catoire, le maire de Clichy, J.P. Huchon (PS) le Pdt de la Région et J.V. Placé (Verts) l'Adjoint aux Transports se couchent devant l'Etat - font fi des attentes en refusant le dédoublement de cette ligne 13 qui multiplie les incidents et les retards et transporte les jeunes et les usagers comme du bétail.
Y a basta! Exigeons sans attendre le remboursement à 50 % de la carte Imagine'R!

Lire la suite...

 

Métro et bus : NON à la hausse décidée par Huchon (PS)

arton1704.jpg
Les communistes s'opposent à l'augmentation des tarifs des transports en Ile-de-France.
Au 1er juillet 2011, le Pass Navigo Mensuel va passer
zones 1-2 de 60,40 € à 62 €
zone 1-3 de 78,20 à 80,3 €
zone 1-4 de 95,50 à 98,10€
soit 2,7 % de hausse sur les abonnements.
Cette nouvelle hausse est inacceptable pour les habitants et les salariés de Clichy et des Hauts de Seine ! Elle s’ajoute à la hausse de 6,7 % que le PS et les Verts avaient imposée aux usagers de notre département en 2010.
Entre 2008 et 2011, ce sont plus de 10 euros mensuels supplémentaires que les usagers doivent débourser alors que les RER et métros sont bondés, saturés, en retard.
Ainsi les usagers de la ligne 13 dont la situation dramatique n'a pas été prise en compte par le STIF et Huchon qui refusent obstinément le dédoublement de la ligne, paieront toujours plus pour un service toujours moins. Ils "bénéficient"en effet de deux fois moins de rames que sur les autres lignes , vu l'alternance des destinations St Denis\Asnières...
Faute d’investissement pendant des années, le réseau francilien souffre actuellement de dégradation et de ressources insuffisantes pour assurer son bon fonctionnement.
Ces nouvelles hausses décidées par le STIF (Syndicat des Transports d’ile-de-France) qui gère les transports en Ile-de-France, ne sont pas de nature à régler les problèmes, il faut absolument obtenir de nouveaux financements.
Notamment du côté des entreprises ( versement transport) et de l'Etat. Le PCF propose la création d’une zone unique à 60 € pour toutes et tous. L’harmonisation du versement transport à 2,6% permettrait de financer cette mesure de justice sociale et territoriale et de renforcer l’offre de transports.
Les communistes exigent le transfert du FARIF (Fonds d’ame?nagement de la Re?gion I?le-de-France) au STIF. Il s’agit d’une taxe sur les bureaux, centres commerciaux et entrepo?ts. Destine?e a? l’I?le-de-France, l’E?tat la de?tourne depuis 10 ans ! Un hold-up de 1,7 milliards d’€ qui auraient du? profiter aux transports franciliens.
Rappelons qu'en créant en 1981 la carte Orange (ancêtre du Navigo), remboursée à 50 % par l'entreprise, le ministre Communiste Ch. Fiterman estimait qu'il s'agissait d'une étape vers la prise en charge totale par l'employeur.
On n'a toujours pas avancé sur ce point ! Les communistes clichois s'inscrivent toujours dans cette perspective pour les déplacements liés au travail.
Contrairement aux élus PS et Europe Ecologie-les Verts, les élus PCF-Front de Gauche ont voté contre cette augmentation proposée par Jean-Paul Huchon (PS).

 

Grand-Paris : l’Accord Huchon-Sarkozy ignore la Ligne 13 et la galère quotidienne des Clichois

ProHuchonSarko.jpg
Belle opération de communication, d'enfumage et de manifestation consensuelle !
J.P. Huchon et le ministre de la ville M. Leroy ont tenu une conférence de presse pour présenter leur accord sur le volet transport du Grand Paris.
Ce plan, c’est 32,4 milliards d’euros d’investissement. Il prévoit la modernisation des réseaux de transport actuels, en particulier des RER, pour 11,9 milliards, et la réalisation d’un métro automatique de rocade autour de Paris, pour 20,5 milliards, (hors achat du matériel roulant).
Il s’agit avant tout de relier les pôles d’activités entre eux, ce qui serait une bonne chose, si ça ne s’opérait pas au détriment de l’amélioration des conditions de transports de centaines de milliers de banlieusards de la banlieue nord.
La desserte fine du territoire et l’amélioration des conditions de transports actuelles ne sont visiblement pas une priorité pour Sarkozy qui veut un Grand Paris au service de la Finance.
Quant au STIF et à Huchon, ils continuent d’ignorer la ligne 13. Pas un centime n’est prévu pour la ligne 13.
Des métros pour les uns, des « pousseurs » pour les autres », voilà ce que les clichois retiendront de ce Plan qui tourne le dos à leurs revendications et promet une aggravation de l'inégalité de traitement des usagers totalement contraire à l’esprit même du service public.
Comment ne pas s’indigner de voir un beau mensonge repris en cœur par les promoteurs de cet accord qui s’est conclu sur le dos de toute une partie des banlieusards: la fable de la désaturation de la ligne 13 par le prolongement de la ligne 14, ce qui est formellement démenti par les experts et les projections de trafic.

Lire la suite...

 

SNCF : Le service public ne répond plus!

actuCGTCHEM.jpg
La France entière s’émeut de voir un train mettre 26 heures pour relier Strasbourg à Port-Bou et Nice.
Cet évènement est la résultante des politiques menées à la SNCF depuis plusieurs années.
Pour la Fédération CGT des cheminots, quand une Entreprise Publique comme la SNCF se détourne du service public pour faire du business, il est prévisible que les voyageurs et les cheminots en subissent les conséquences.
Depuis que la Direction de la SNCF a accentué son organisation en branches indépendantes refusant toutes formes de mutualisation des moyens humains et matériels, les dysfonctionnements deviennent le triste quotidien des usagers et l’angoisse des cheminots.

Lire la suite...

 

Siège frêt SNCF : ZONES DE NON DROIT au 24 rue de Villeneuve ?

Cgtfret.jpg
La CGT de la direction du Fret SNCF, dont le siège est au 24 rue de Villeneuve à Clichy, a sorti un tract de soutien aux salariés de Challancin et dénonce les conditions de la sous-traitance du nettoyage et de la sécurité, dont voici la teneur.

Nous les croisons tous les jours sans toujours les remarquer. Eux, ce sont les personnels de nettoyage, d’accueil et de sécurité. Maillons indispensables à la bonne marche du site, ils assurent leur service dans des conditions matérielles et salariales déplorables. A la CGT, nous considérons ces personnels comme des collègues à part entière et nous serons toujours à leur côté pour exiger des conditions de travail dignes.
En 2008, 20 personnes étaient chargées du nettoyage sur le site du 24 Villeneuve, il n’en reste que 14 aujourd’hui. La charge de travail elle n’a pas diminué bien au contraire.

Lire la suite...

 

Métro : Trouver des recettes pour la zone unique et le dédoublement de la ligne 13 !

MetPlClichyunder400.jpg
Le gouvernement n’a visiblement que faire des conditions de voyage des Francilien-nes, et comme dans d’autres secteurs - éducation, santé, logement… il mène une véritable politique de casse des services publics.
Les élus communistes et FDG pointent, dans un vœu adopté au STIF, les moyens de dégager 800 M€ de recettes nouvelles pour financer une zone unique au taux de la zone 1-2 (donc sans augmentation) et un renforcement de l'offre de transport.
Pour les clichois, le plus urgent dans l'amélioration de l'offre, c'est le dédoublement de la ligne 13!
Ce dédoublement de la L 13 faisait partie des axes de luttes du programme de la liste FDG, menée par P. Laurent aux récentes régionales. Il faut imposer ce dédoublement au STIF et à Sarkozy.
La question des financements étant déterminante pour un réseau de transport public de qualité, c’est donc l’affaire de tous !

Lire la suite...

 

Bus et métro : Non à la hausse Huchon-Placé sur les transports franciliens

Plac_stif300.jpg
C'est le coup de bambou sur la hausse des transports franciliens.
L'équipe d'Huchon et d'Europe Ecologie qui dirige le Syndicat des transports parisiens a décidé de matraquer les voyageurs aux niveaux des tarifs et de faire flamber les prix des cartes et tickets de bus et métro.
Passées les élections, oubliées les promesses...
Jean Paul Huchon et son adjoint, le Vert Jean Vincent Placé n'y vont pas avec le dos de la cuiller.
Le pass Navigo va augmenter de 6,7 % pour les clichois.
Ils préfèrent en bon sociaux-libéraux faire payer les usagers que de se battre pour arracher les financements du côté de l'État, des patrons, des aménageurs, de toutes les grandes sociétés bénéficiant des transports en commun. Voici un communiqué des élus Front de gauche au Conseil Régional.

Lire la suite...

 

Pour un moratoire sur le plan fret SNCF


CGTaffretH300.jpg
Le 2 juin s’est déroulée à la salle des fêtes de Villeneuve-Saint-Georges une conférence de presse de l’ANECR faisant suite au lancement d’une pétition nationale demandant de revoir la copie du plan fret SNCF.
(Voir aussi en pièce jointe l'Appel sur le fret)
A la tribune : Pierre MATHIEU, vice-président chargé des transports à la région Champagne-Ardenne, André CHASSAIGNE, député du Puy-de-Dôme et président de l’ANECR, Didier LE RESTE, secrétaire général de la CGT-Cheminots, Daniel GENESTE, responsable de l’Union interfédérale des transports CGT, Isabelle PASQUET, sénatrice des Bouches-du-Rhône et Jean-Jacques PARIS, conseiller général et secrétaire général de l’ANECR.
La pétition nationale reprend et relaye un appel lancé par de nombreux syndicats et associations de défense de l’environnement et réclame comme lui le respect des objectifs de réduction de gaz à effet de serre, un moratoire immédiat sur la partie « wagon isolé » du plan fret, un vrai débat public sur les conséquences du plan fret, la préservation des installations ferroviaires en situation de réutilisation et l’examen d’organisations nouvelles de la production SNCF en proximité, spécialement adaptées et en coopération avec les opérateurs nouveaux.

Lire la suite...

 

STIF (1) : Toujours l'enfer pour la ligne 13, mais des hausses injustes des tarifs!

Fourchel13H4002.jpg
Le Syndicat des Transport d’Ile de France (STIF), présidé par le socialiste Jean-Paul Huchon, s’apprête à taper dans les poches des usagers pour équilibrer ses comptes.
Un relèvement de 6,7% pour le passe Navigo zones 1 et 2. Excusez du peu!
Les clichois doivent savoir qu'ils doivent ces hausses inadmissibles aux élus socialistes mais aussi aux élus Verts d'Europe-Ecologie, en particulier à J. M. Placé qui s'attache à justifier cette hausse de de 3,80 euros par passe Navigo.
Ce sont des hausses bien supérieures à l’inflation qui sont soumises à l’approbation du nouveau conseil d’administration, renouvelé après les dernières régionales.
Seule communiste, élue au STIF, Laurence Cohen met en garde contre ces hausses injustes qui, à la faveur de la modification de la tarification par zone, frapperont les usagers des zones 1 et 2 dont font partie les clichois.
C'est antisocial et inadmissible : faut -il rappeler qu'à sa création la carte orange (ancêtre du passe Navigo) était prise en charge à 50 % par l'employeur, et qu'elle était destinée, dans l'esprit du ministre communiste de l'époque, à être prise à 100% par les patrons!
Par ailleurs, le STIF et J. P. Huchon, tout comme le Vert J.V Placé, nouveau vice-président aux Transports demeurent totalement sourds à l’exigence du dédoublement-débranchement de la ligne 13.
Rappelons que ce dernier, en supprimant le goulot d’étranglement de la Fourche résoudrait la question de la saturation.

Lire la suite...

 

STIF (2)- De nouvelles ressources pour les transports franciliens : Ensemble à gauche, relevons le défi !

L13plclicH380.jpg
« Des millions de Franciliennes et de Franciliens, parmi lesquels de très nombreux usagers des transports en commun, subissent aujourd’hui de plein fouet les effets de la crise.
De son côté, afin de répondre à une situation financière difficile, liée à la fois à cette conjoncture économique défavorable et au désengagement financier de l’Etat, le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) envisage de voter le 2 juin prochain de nouvelles hausses tarifaires dépassant largement l’inflation.
Pour nous, élu-e-s régionaux du groupe Front de Gauche, Parti Communiste, Gauche unitaire et Alternative Citoyenne, et notre représentante au STIF Laurence Cohen, il n’est pas possible de faire peser les contraintes budgétaires sur les usagers et les collectivités !
Notre position reste celle de l’alignement des hausses tarifaires sur l’inflation, conjuguée à une extension du droit à la mobilité pour les plus démunis, par des mesures de tarification sociale.
Cela a été largement engagé lors du mandat précédent, en grande partie à notre initiative, et doit être poursuivi – notamment en ce qui concerne les jeunes en insertion.

Lire la suite...

- page 1 de 4

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs