Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Transport

Fil des billets

SNCF: Déclaration des vice-présidents communistes délégués aux transports des Régions

TER13.jpg

Les cheminots en lutte pour le maintien et le développement du service public.

En responsabilité dans les Conseils Régionaux pour l’organisation des transports régionaux de voyageurs, nous constatons quotidiennement la dégradation des conditions de transport des usagers (trains annulés, retards fréquents...), malgré les moyens financiers importants consacrés par les Régions dans ce domaine. Comme nous le soulignons maintenant depuis plusieurs années, les causes de cette dégradation sont dues au manque de moyens humains et matériels de la SNCF.

Lire la suite...

 

Ligne 13 : Les élus communistes clichois demandent l'organisation d'un référendum

fdgtract_transportbis350.jpg
Seul, le programme de la liste Front de Gauche conduite par Pierre Laurent (PCF) retient le débranchement de la ligne 13 afin de supprimer le goulot d'étranglement que constitue La Fourche.
Mais la mobilisation des usagers, la tenue des réunions de concertation et la campagne des Régionales ont fait grandir l'exigence de ce dédoublement.
Dans la perspective de la fusion des listes Front de Gauche avec celle de J.P. Huchon pour le second tour, ce dernier devra intégrer cette exigence forte des clichois dont sont porteurs les candidats du Front de gauche.
Les élus communistes clichois ont décidé de s'adresser à j. P. Huchon, Président du STIF et futur Président de la Région - à en croire les sondages- pour la tenue d'un référendum francilien auprès des populations concernées.
DIalogue clichois publie la lettre des élus communistes à l'adresse de Jean Paul Huchon.

Lire la suite...

 

Dédoublement de la Ligne 13 : Le combat continue, par Jacques Bourgoin, Maire de Gennevilliers

Bourgoin230.jpg
Jeudi 11 février en soirée, s’est tenue la réunion de clôture de la soi-disante concertation, ouverte par le STIF, pour la désaturation de la ligne 13 du métro.
J’y étais, j’ai écouté, à nouveau pris part au débat et fais des propositions. J’en sors déçu mais renforcé dans ma conviction que le combat continue et s’amplifie.
Alors que tous les usagers transportés dans des conditions indignes et de nombreux élus locaux demandent le dédoublement de la ligne 13, seule solution valable pour vraiment la désaturer, la direction du STIF s’entête à n’étudier que le prolongement de la ligne 14, solution dont toutes les études démontrent l’insuffisance flagrante.
Le retard pris depuis 30 ans nécessite un plan d’une toute autre ampleur et, enfin, des engagements financiers clairs de l’Etat au côté du STIF.
C’est pourquoi, avec les élus gennevillois, nous poursuivrons l’action aux côtés des usagers du Nord-ouest parisien pour obtenir un service public du transport de qualité.
A très court terme, nous serons vigilants à la mise en œuvre, dans des délais rapides, des annonces faîtes hier soir : la généralisation des portes palières et le renforcement de l’offre de bus.
Jacques Bourgoin, maire de Gennevilliers

 

Transports collectifs : Pour P. Laurent (PCF), il est possible de répondre aux besoins des franciliens

Plaurentmeet300.jpg
© Copyright by Photothèque du mouvement social
Lors de la conférence de presse du 10 février, consacrée aux transports franciliens, Pierre Laurent, tête de liste (PCF) du Front de Gauche en Île-de-France, a fait valoir le droit au transport à travers l’idée d’une zone unique pour tous les Franciliens au prix de la zone 1 et 2, le remboursement à 100 % des trajets domicile-travail par l’employeur et l’extension de la gratuité aux titulaires de la CMU, aux jeunes en formation et aux salariés à bas revenus.
Pour Pierre Laurent, il est d’abord nécessaire de rattraper « les retards sur investissements.
Et, dans un deuxième temps, on pourrait avancer sur la gratuité totale.
En premier lieu, menons la bagarre avec l’État qui reconnaît lui-même que le développement des transports dans la région nécessite des milliards ».
Des mesures que le Front de gauche chiffre à 4 milliards d’euros répartis entre la région, le Syndicat des transports d’Île-de-France et l’État.
Les transports, pris comme « piliers de la cohésion sociale », serviraient à réduire les frontières invisibles avec la création de 250 lignes de bus.
Par ailleurs, la cauchemardesque ligne 13 se verrait dédoublée.
Cela implique donc une réorientation des priorités du STIF.
Enfin un engagement clair et précis et bienvenu quand toutes les autres listes, à l'exception de celle du Front de gauche, font l'impasse sur cette attente majeure des clichois..
L’occasion pour Pierre Laurent de revenir sur le « grand huit », ce réseau de transports qui prend forme dans le cadre du Grand Paris sarkozyen.
« Dans ce projet, les stations seront éloignées de 5 à 8 km les unes des autres, cela signifie que des zones entières resteront isolées. Certes, le temps de transport entre les grandes zones d’affaires sera diminué mais le temps de trajet restera le même pour les Franciliens.
De plus, on ne sait rien du financement et du partenariat public-privé qui nous est annoncé.
C’est un projet conçu pour créer des zones spéculatives » grâce au droit de préemption que s’octroierait l’État dans un rayon de 1?500 mètres autour des gares.

 

Avec Pierre Laurent : Ligne 13 et PRIORITÉ AU TRANSPORT DE QUALITÉ PARTOUT ET POUR TOUS

13V300.jpg
Voici le volet transport des propositions de Pierre Laurent (PCF) et de la liste Front de Gauche qu'il conduit. On notera que la liste Front de Gauche est la seule à reprendre très clairement la revendication du dédoublement de la ligne 13 demandé par les Clichois....

Chaque jour, c’est la galère. Rames bondées, trains supprimés, insuffisance du nombre de bus et horaires inadaptés : les conditions de transport en le-de-France sont devenues insupportables !
Les causes sont connues : Des investissements en retard de plus d’un demi-siècle.

Lire la suite...

 

LIGNE 13 : Catoire gonflé à l'anticommunisme

L13fouleV300.jpg
En grandes difficultés dans la ville, car les Clichois, comme les Gennevillois et les Asnierois sont attachés à la solution consistant à rendre les deux branches de la ligne 13 indépendante, G. Catoire a recours à son dérivatif habituel : l’anticommunisme.
Il vient de se fendre d’un communiqué rageur, à en-tête de la municipalité, donc sur deniers publics, s’en prenant aux positions des communistes coupables, comme la population, d’être favorables au débranchement-dédoublement, de la ligne 13, seule solution permettant la désaturation réelle de la ligne 13.
Bien en mal de contre-argumenter sur le fond, il fait mine de croire – pour tromper le lecteur ?-que les communistes sont opposés au prolongement de la ligne 14. C’est faux. Répétons-le : l’intérêt du prolongement de la ligne 14 est indéniable en terme de maillage des transports en commun : elle permettra la correspondance avec le RER à St Ouen, avec la future gare TGV à Pleyel et avec l’aéroport Charles de Gaulle à son extrémité nord. Rançon de son succès prévisible avec cette capacité de maillage : elle risque d’être rapidement saturée à son tour, puisqu‘il s’agit en fait d’un maillon du grand-huit de Sarkozy et de Ch. Blanc.
Naïveté ? G. Catoire se cramponne a un leurre : la création hypothétique sur la ligne 14 de la station Maison du Peuple sur Clichy, ce qui serait effectivement une bonne chose.
Mais comment croire que le prolongement de la ligne 14 (météorisation) basé sur la rapidité de liaisons entre les pôles et les aéroports, va permettre l’ouverture d’une telle station ? L’impératif de la vitesse commerciale s’oppose à une desserte de cabotage. Dans la logique financière dominante, cette station apparaîtra bien trop proche du RER de St Ouen !
Comment ne pas comprendre qu’avec les projets d’urbanisation (logement et emploi) sur Clichy, sur Gennevilliers, ou sur Paris avec la Cité de la Justice porte Clichy, le trafic va encore s’accroître sur le tronçon Port de Gennevilliers-La Fourche ?
A Gennevilliers, c'est toutes sensibilités confondues (y compris les socialistes et les verts) que les élus se sont prononcés pour le dédoublement. Mais à Clichy, G.. Catoire s'enferme dans son refus.
Même si des militants socialistes et même quelques élus s'interrogent mezzo voce derrière son dos.
La position de la mairie de Clichy, - bizarrement soutenue par l’élu vert Fournier - va vite devenir intenable. Déjà le commissaire-enquêteur du PLU de Clichy s’inquiéte et s’interroge dans son rapport : il ne comprend pas que la ligne 13 ne soit pas une priorité pour la mairie de Clichy.
G. Catoire prend la responsabilité d’affaiblir le front uni des élus de la boucle Nord des Hauts de Seine pour obtenir le débranchement de la ligne 13. Il rend service à la droite Sarkozyste et à Ch. Blanc en divisant et en ne rejoignant pas le camp de ceux qui luttent, aux côtés des usagers pour le débranchement.
Une précision : pour masquer son manque de fermeté dans le dossier de la ligne 13, G. Catoire évoque la responsabilité de l’ancien ministre des transports J.C. Gayssot, personnage qui s’est éloigné du PCF au point d’être candidat contre la liste du Front de Gauche en Languedoc Roussillon.
Mais qui peut sérieusement croire que dans le Gouvernement Jospin, le ministre des transport disposait d’une réelle marge de manœuvre ?
La solidarité de gestion que G. Catoire évoque a cor et à cri, dans d’autres circonstances, conduit en réalité à imputer au Premier Ministre de l’époque Lionel Jospin lui-même cette attention insuffisante portée à la ligne 13.
Puisque G. Catoire aime se pencher sur le passé de la ligne 13, pourquoi ne rappelle-t-il pas à ses lecteurs, le rôle déterminant des communistes – ceux de Gennevilliers et de Clichy- dans la réalisation de cette ligne.
Pourquoi n’évoque –t-il pas la formidable bataille animée à l’époque par Guy Schmaus pour que le métro soit enterré ? Oublie-t-il que le maire socialiste de l’époque et les socialistes locaux se satisfaisaient d’une sortie du métro en aérien au niveau de la rue du Landy ?
Pour leur part, les militants et élus communistes de Clichy n’ont pas varié : ils restent attachés au dédoublement-débranchement de la ligne 13 qui doit être considéré comme prioritaire et sont aux côtés des usagers qui galère au quotidien et qui en ont raz le bol .
Le chef de file du Front de Gauche Pierre Laurent s’engage à faire du dédoublement-débranchement de la ligne 13, un des points forts de son programme pour l’Ile de France, en matière de transport.

 

Concertation Ligne 14 : Les clichois ne sont pas dupes et veulent le dédoublement-débranchement de la ligne 13

dirFourche400.jpg
Le 1er février s'est tenue au nouveau Conservatoire de Clichy, la réunion de concertation autour du "prolongement de la ligne 14 comme solution (!) à la désaturation de la ligne 13", organisée par la Commission nationale du débat public.
Le moins que l'on puisse dire c'est que la salle n'a pas été dupe et que cette pseudo solution n'a convaincu personne.
Au grand dam de Gilles Catoire, le maire socialiste de Clichy.
Voir notre compte rendu...

Lire la suite...

 

On n'est pas des sardines: Dédoublez la ligne 13 ! par Jean-Claude Guillou

JCG2.jpg
Ligne 13, c’est l’enfer au quotidien !
Les usagers clichois vivent chaque jour l’enfer, la galère, et ils le disent : « C’est l’horreur, inhumain!», « C’est indigne de notre temps.»
Comme l’indique le badge diffusé par les comités d’usagers de Clichy, Asnières, Gennevilliers et Saint-Denis : « On n’est pas des sardines : dédoublez la ligne 13 !»
C’est la seule solution qui diminuerait la surcharge d’usagers de 50 %. C’est, en effet, la structure même de « fourche » – deux branches débouchant sur une seule ligne – qui est la cause de son engorgement, reconnu par tous.

Lire la suite...

 

Ligne 13 : Lettre ouverte de P. Leclerc au Pdt du STIF et au Pdt de la RATP

Badgesardine350.jpg
Conseiller général de Gennevilliers et président du Comité départemental de parrainage de la liste Front de Gauche des Hauts de Seine, Patrice Leclerc s'adresse au Président de la RATP.
Si la RATP est l'opérateur de service public et peut lancer des études sur le débranchement-dédoublement, la décision relève de l'autorité organisatrice de transport, le STIF, présidé par le président socialiste de la Région, J.P. Huchon.
A Clichy, la concertation aura lieu le 1er février à 20h 30 au Conservatoire de musique, 55-59 rue Martre.
Les usagers de la ligne 13 qui en ont assez d'être pris pour des sardines sont invités à venir s'y exprimer pour exiger l'inscription prioritaire du dédoublement-débranchement de la ligne 13 dans les orientations du STIF.
C'est la seule solution efficace pour désaturer la ligne 13. Comment la ligne 14, elle même proche de la saturation et qui va voir arriver de nouveaux usagers lorsqu'elle sera reliée à la future gare TGV de Pleyel et à l'aéroport Charles de Gaulle, pourrait-elle désaturer la ligne 13, comme le STIF et G. Catoire le prétendent ?
C'est surréaliste et prendre les clichois pour des demeurès. Dialogue Clichois met en ligne la lettre de P. Leclerc au Pdt du STIF et à celui de la RATP...

Lire la suite...

 

Ligne 13: Encore, un effort, Monsieur Karoutchi !

L13foule400.jpg
« On prolonge une ligne saturée pour en désaturer provisoirement une autre ! ».
Roger Karoutchi, Président du groupe UMP à la Région et co listier de Mm Valérie Pécresse aux prochaines Régionales vient de reconnaître que le prolongement de la Ligne 14 ne constitue pas une solution sérieuse pour désaturer la Ligne 13. Exact.
« La ligne 13 a un taux de saturation de 120% et son trafic croit de 4% par an. A ce rythme, continue R. Karoutchi, d’ici 2017, la ligne pourrait être empruntée par 800 000 voyageurs, soit un taux de saturation de 160 % ».
Il avance aussi que « la ligne 14 , aux heures de pointes est déjà saturée à 93%.'' ». Et tous les records de saturation seront battus quand, avec le grand-huit de Sarkozy, elle sera prolongée jusqu’à la future gare Pleyel et l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle !
R. Karoutchi demande au STIF (Syndicat des Transports d’Ile de France, autorité organisatrice des transports, présidée par J.P. Huchon), « d’envisager d’autres solutions complémentaires pour désaturer la ligne 13 ».
Ce positionnement nouveau est à mettre au crédit du Comité des usagers, au crédit des élus communistes de Gennevillers, de Clichy, de Seine St Denis. C’est la preuve que les choses peuvent bouger et que les luttes et opération de sensibilisation auprès des voyageurs sont utiles.
La vérité fait son chemin.
Mais R. Karoutchi appartient à une majorité qui depuis des années n’a pas consacré les crédits nécessaires à l’extension du réseau de transport public. Il est donc mal placé pour donner des leçons. Il ne va pas d’ailleurs jusqu’à réclamer la réalisation des travaux de dédoublement- débranchement de la ligne 13 et préfère rester dans le flou..
Il se contente d’envoyer la balle dans le camp du président de la Région, J. P. Huchon, qui certes porte une part de responsabilité en refusant d’inscrire le dédoublement de la 13 dans les objectifs prioritaires du STIF.
R. Karoutchi veut il faire oublier que les sommes initialement destinées dans le Plan de relance de Sarkozy aux transports en commun, ont finalement été affectées ailleurs ?
Les communistes estiment que le désinvestissement de l’Etat doit cesser et que ce dernier doit mettre la main à la poche, surtout quand les collectivités locales sont étranglées financièrement. Les transferts de charges, ça suffit !
Pas question non plus de faire payer les usagers via la hausse des tarifs.
Les communistes se battent contre le détournement du FARIF (le fonds spécial prévu en Ile de France pour les transports en commun acquitté par les entreprises) par l’Etat et exige son reversement intégral au STIF. Ils demandent l’augmentation de la contribution transport des entreprises (versement transport, et la mise à contribution des grandes surfaces, des banques, des aménageurs, …)
Quant au prochain Président de la Région et donc du STIF quel qu’il soit, il devra impérativement réviser la stratégie du STIF pour faite figurer la Ligne 13 dans la liste des travaux à réaliser d’urgence.

 

Ligne 13 : Gennevilliers exige le dédoublement.


L13fouleV300.jpg
Le prolongement de la ligne 14 ne suffira pas à désaturer la ligne 13.
A l'unanimité, le Conseil municipal de Gennevilliers a adopté un voeu demandant le dédoublement de la ligne 13.
Ainsi, pourquoi ce qui est possible à Gennevilliers ne le serait il pas à Clichy ? Pourquoi Gilles Catoire et les élus socialistes s'obstinent ils à tourner le dos à cette exigence? Le dédoublement prioritaire de la ligne 13, le PS est pour à Gennevilliers et contre à Clichy?!
Pourquoi ne pas faire front ensemble avec les usagers de Gennevilliers, Asnières, St-Ouen, St Denis, Stains, avec les agents de la RATP pour obtenir le dédoublement-débranchement de la L13? L'intérêt des Clichois est pourtant que parallèlement à la réalisation de la ligne 14, le débranchement-dédoublement de la ligne 13 soit décidé d'urgence!
Dans sa lettre d'information aux Gennevillois, le maire J. Bourgoin précise que pour sa part, il mettra à profit la concertation autour de la ligne 14 pour rappeler les attentes des usagers : Je réaffirmerai les exigences de la municipalité, à savoir notamment le nécessaire dédoublement de la ligne 13 concomitamment au prolongement de la ligne 14.
Dialogue Clichois publie des extraits du matériel d'information aux citoyens distribué par la mairie de Gennevilliers.

Lire la suite...

 

Ligne 13 : Malgré l'avis du commissaire enquêteur, G. Catoire ne veut pas entendre parler du dédoublement de cette ligne saturée!

LF79recad380.jpg
Au Conseil municipal de décembre, le maire G. Catoire a présenté une délibération sur la concertation préalable sur le projet de désaturation de la ligne 13.
Il s’agit d’un véritable enfumage : la solution du dédoublement est exclue d’office de la concertation.
C’est en fait, le prolongement de la ligne 14 qui nous est vendu comme « solution », alors que les spécialistes s’accordent à dire qu’elle n’aura qu’un impact très faible sur le trafic de la ligne 13 et qu’elle sera elle-même saturée !
Même le commissaire enquêteur sur le PLU, dans son rapport, traite de la nécessité pour la ville de "prioriser le dédoublement de la ligne 13".
Les communistes ont proposé un amendement pour réintroduire dans la délibération proposée, la demande de dédoublement de la ligne 13. Refus obstiné de G. Catoire.
Les élus communistes n’ont donc pas voté cette mascarade…

Dialogue clichois propose l’intervention du groupe communiste.

"Cette délibération risque d’être un vrai traquenard si l’on s’en tient au seul projet de prolongement de la ligne 14 sans y inclure le dédoublement de la ligne 13.
La seule vrai concertation consisterait à présenter tous les projets intéressant les clichois, mais ce n’est pas le cas.
(lire la suite de l'itervention)

Lire la suite...

 

RER : Communiqué de presse commun des organisations syndicales C.G.T Métro-RER, UNSA Transports, CFDT, SUD RATP, Indépendants RER, Force Ouvrière de la ligne A

100RER.jpgLes organisations syndicales CGT Métro-RER, UNSA Transports, CFDT, SUD RATP, Indépendants RER, Force Ouvrière constatent que la direction de la RATP a fermé la porte à toutes discussions alors que la loi l’oblige à négocier après le dépôt des préavis de grève concernant les revendications des conductrices et conducteurs de la ligne A.
Les organisations syndicales précitées réaffirment leur appel à la mobilisation à partir du jeudi 10 Décembre 2009.
Ces préavis font suite à un ensemble de problématiques, dénoncées depuis plusieurs mois par l’ensemble des organisations syndicales, CGT Métro-RER, UNSA Transports, CFDT, SUD RATP, Indépendants RER, Force Ouvrière, concernant notamment la dégradations des conditions d’exploitation de la ligne A du RER et l’absence de reconnaissance du professionnalisme et du savoir faire des agents de conduite de la ligne A. Pourquoi la direction générale de la RATP refuse t-elle de négocier durant la période du préavis passant ainsi outre ses obligations légales ?
Malgré la tentative de chantage exercée par la direction générale de la RATP les organisations, CGT Metro-RER, UNSA Transports, CFDT, SUD RATP, Indépendants RER, Force Ouvrière, restent disponibles pour négocier et ne portent en aucun cas la responsabilité de la rupture de la discussion.

PARIS le 08 décembre 2009

 

Ligne 13 \ La Mairie de Gennevilliers délibère en faveur du dédoublement, qu'attend la Mairie de Clichy pour en faire autant?

LF88recad400.jpg
(photo : G. Schmaus et P. Leclerc, conseiller général de Gennevilliers, distribuent le badge du comité des usagers, à La Fourche)

Le Conseil municipal de Gennevilliers vient de délibérer en faveur du dédoublement de la Ligne 13.
Il considère que, contrairement aux affirmations du STIF, la saturation ne pourra être résolue par le prolongement de la ligne 14 sur Saint-Ouen.
C'est l'évidence.
G. Catoire et les élus socialistes de Clichy seront-ils les derniers à se cramponner à cette solution illusoire ?
Que ce soit pour le logement, pour l'urbanisme ou les transport, le maire socialiste reste sourd aux attentes des clichois et s'écarte des principes fondant une gestion de gauche.
C'est dommage et ça fait le lit de la droite sarkosienne.
La Région et le STIF, eux aussi, feraient mieux d'écouter les usagers, les salariés de la RATP et les spécialistes et d'inscrire en urgence le débranchement et le dédoublement de la ligne 13.
Les Régionales approchant, il est évident que l'engagement des candidats en faveur du dédoublement pèsera lourd dans le choix des usagers.

Lire la suite...

 

Ligne 13 : ça chauffe à La Fourche!

LF71recad400.jpg
Le comité des usagers de la ligne 13 avait décidé d’une action de sensibilisation le 7 décembre à 10h au métro La Fourche.
Assez d’être transportés comme des sardines !
Assez des pannes, des retards incessants sur cette ligne surchargée!
L’exigence du dédoublement et du débranchement de la ligne 13 comme seule solution sérieuse à la saturation de la ligne 13 gagne du terrain. Il apparaît de plus en plus clairement dans l’esprit des usagers que le prolongement de la ligne 14 vers St Ouen et Pleyel, bien qu’ utile, ne résoudra pas les problèmes de la ligne 13 !
Anne Laure Perez (comité de Gennevilliers- Asnières), Jean-Claude Guillou (comité de Clichy), Sonia Gomar (Comité de St Denis) et Serge Medard (CGT-RATP), accompagnés de Guy Schmaus, Président du groupe des élus communistes de Clichy et de Patrice Leclerc, conseiller général de Gennevilliers ont discuté avec les voyageurs et distribuè le badge (1) nouvellement édité par le Comité.
Le gouvernement trouve des millions pour renflouer le système bancaire, programme des milliards pour le volet transport du grand Paris, mais ne met pas un centimes dans le débranchement et le dédoublement de la ligne 13.
Quant au STIF, présidé par le socialiste J. P. Huchon, il se refuse a en faire une priorité ! Pour les usagers, au contraire, le débranchement-dédoublement doit être un point fort du volet transport pour les Régionales.
Badge13250.jpg
Le Comité s’adressera d’ailleurs aux élus du STIF, aux maires et aux futures tête de liste pour les Régionales afin de mettre chacun devant ses responsabilités.
Au niveau des médias, la manifestation a été couverte par le Parisien dont une journaliste était présente sur place…
Cette manifestation a été d’autant mieux accueillie par les usagers et les agents de la RATP, qu’au même moment, une panne de signalisation a perturbé durant plus d’une heure le trafic sur la ligne 13, coutumière de ce genre d’incidents.
Le ras le bol des voyageurs était manifeste. Le comité d’usagers se propose maintenant d’organiser un référendum, sous forme de votation publique, courant janvier.
(1) On peut se procurer des badges auprès de J.Cl. Guillou : jceguillou.clichyligne13@yahoo.fr

 

Le débranchement de la ligne 13 doit être une priorité du Grand Paris

badge.jpg
Les comités des usagers de la ligne 13 de STAINS, CLICHY-LA-GARENNE, ASNIERES, GENNEVILLIERS, SAINT OUEN, SAINT-DENIS, la CGT-RATP, le Député des Hauts de Seine, Roland Muzeau organisent une conférence de presse : Lundi 7 décembre à 10h, station de métro La Fourche.
Les pouvoirs publics ont annoncé un vaste plan pour les transports en Ile de France d’un montant de 35 milliards d’euros.
Ce plan propose le prolongement de la ligne 14 comme solution à la saturation de la ligne 13 du métro parisien.
Les comités d’usagers et les salariés de la ligne 13 s’expriment d’une même voix sur cette solution et demandent que le débranchement et dédoublement de la ligne 13 soit la priorité du plan pour les transports en Ile de France.

 

Nous voulons le débranchement de la Ligne 13

Sch_ma_L13.jpg
Les Comités d’usagers de Saint-Denis, Gennevilliers et de Clichy de la Ligne 13 préparent, en liaison avec la CGT-RATP une mobilisation de grande ampleur.
A Clichy, les usagers doivent particulièrement se mobiliser puisque, contrairement aux élus communistes, le maire socialiste G. Catoire a abandonné la revendication du dédoublement de la ligne 13, pour comme Huchon, le STIF et Delanoé se rallier à la pseudo solution du prolongement de la ligne 14.

Malgré les multiples débats de ces deux dernières années, les promesses faites aux usagers, aux annonces en tous genres, la galère des voyageurs de la ligne 13 n'a guère évolué.
En raison du trafic qui ne cesse d'augmenter, aux incidents à répétitions et à l'éternel retard des projets de modernisation de la ligne, les conditions de transport ne cessent de se dégrader.
Le sentiment que les pouvoirs publics ne se soucient nullement des usagers de la ligne 13 prédomine de nouveaux. Pourtant les diverses associations d'usagers, la CGT-IDF, 93, 92, 75 et RATP, s'étaient réjouis il y a deux ans d'une évolution intéressante du dossier de dé-saturation de la ligne 13 même si au final le projet choisi par le STIF et la RATP, à savoir le prolongement de la ligne 14, ne nous satisfait toujours pas.
Nous le jugeons inefficace pour la ligne 13, et trop long à mettre en œuvre comparé au projet que nous soutenons : le débranchement et le dédoublement de la ligne 13.
Le débat sur le grand Paris ne fait que renforcer notre sentiment. Plutôt que d'apporter des réponses concrètes pour améliorer les conditions de transport des usagers franciliens, l'état fait le choix d'un développement des transports qui répond avant tout à un choix politique affirmé : dynamiser l'économie de la région capitale en privilégiant les liens entre les centres d'affaires, les pôles de compétitivités, les aéroports…
Ce projet tourne volontairement le dos aux besoins de dé-saturation du réseau existant, aux besoins exponentiels des franciliens en termes de transports collectifs.
Et la ligne 13 dans tous cela !!
(Lire dans suite la fin de l'article sur la ligne 13)

Lire la suite...

 

Métro : C'est le refus d'investir dans la modernisation du réseau qui plonge des milliers d'usagers dans la galère !

metrorail340.jpg
Un rail cassé entre Châtelet et Gare du Nord a entraîné mercredi 18 novembre une quasi-paralysie des RER B et RER D.
Cet évènement en apparence anodin a entraîné des retards de plus d’une heure pour le million d’usagers quotidiens de ces deux lignes.
Une galère de plus…
Mais pourquoi un rail cassé impacte-t-il le trafic de 2 lignes RER au lieu d’une seule ?
Tout simplement parce qu’entre Châtelet et Gare du Nord, seules 2 voies sont disponibles pour les RER B et D !
Ainsi, systématiquement, tout problème sur une ligne entraîne des retards sur l’autre !
La solution est simple : il suffirait de percer un deuxième tunnel entre Châtelet et Gare du Nord pour passer de 2 à 4 voies et rendre enfin les RER B et D « indépendants » l’un de l’autre.
Mais comme pour le dédoublement de la ligne 13, ce n'est pas jugé prioritaire!
( lire la suite du billet sur la situation du RER...)

Lire la suite...

 

Ils projettent l’éclatement de la RATP!

L’UMP TOMBE LE MASQUE!

placlich440.jpg
Communiqué de la section RATP du PCF
Vendredi 13 novembre, à l’initiative de deux députés UMP, Yves Albarello et Gilles Carrez (ce dernier également administrateur de la RATP), la Commission du développement durable de l’Assemblée Nationale a adopté un amendement au projet de loi « Grand Paris » scindant la RATP en deux entités « juridiquement séparées » : l’une chargée de la gestion des infrastructures du métro, l’autre de l’exploitation des réseaux de transport.
Autrement dit, il s’agit d’appliquer à la RATP le modèle imposé il y a douze ans à la SNCF avec la création de RFF.
(lire la suite de l'analyse des communistes de la RATP)

Lire la suite...

 

Grève massive du RER A et B : les revendications pointent directement la politique de privatisation

metrovide360.jpg
La grève des personnels RATP des lignes A et B du RER à l’appel de leurs syndicats majoritaires (et de personnels SNCF du RER B) a été massivement suivie, à plus de 85%.
Elle suit plusieurs grandes mobilisations dans l’année, particulièrement sur le RER B, auxquelles les directions ont refusé de répondre sur le fond.
Cela ne peut plus durer. La recherche de la rentabilité financière sur le réseau historique RATP, pour, comme l’a proclamé le PDG Mongin, partir à la conquête de marchés étrangers et rentrer dans les « TOP 5 » des firmes mondiales de transport urbain, a des conséquences de plus en plus insupportables pour l’exécution du service public, les conditions de travail et de rémunération. La fin de l’interconnexion RATP/SNCF à gare du Nord pour le RER B a été surtout le moyen de supprimer des personnels, des temps de pause. Pour le STIF de Huchon, elle rentre dans une logique de mise en concurrence de toute la ligne à termes.

Lire la suite...

- page 2 de 4 -

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs