La SDCC proposait bien de baisser ses tarifs de 20 % et une obole de 2 millions d’euros à l’OPH, confirmant ainsi qu’une marge de baisse était possible. Sans donner toutefois la moindre garantie que cette baisse ne serait pas annulée dans les mois suivants, à cause de clauses de révision défavorables à la ville.
Pire, ces 20 % étaient assortis de conditions calamiteuses telles que l’engagement pour la ville d’accepter un prolongement jusqu’en 2035 du contrat actuel avec la SDCC et la construction d’une chaudière à bois. Un nouveau rapport d’expertise, commandé par un des bailleurs sociaux, l’Immobilière 3F, a été le déclencheur du retrait du rapport par le Maire.
Le constat fait par ce rapport est accablant pour la Mairie et l’OPH qui n’ont pas su négocier « au prix du marché ».*
La CSF constate que ces derniers événements confirment ses analyses et propositions, que la direction de l’OPH s’est toujours refusée à prendre en compte. La direction de Clichy-Habitat s’avise tardivement de s’appuyer sur l’USH (Union sociale pour l’Habitat, organisme national qui regroupe tous les bailleurs sociaux au niveau national) que, pour sa part, la CSF a rencontrée le 8 juillet dernier.
Le forum des associations du samedi 10 septembre 2011, la poursuite de notre pétition pour la baisse du coût du chauffage et la campagne de vérification des charges qui commence à la mi-septembre seront l’occasion avec les locataires et l’ensemble des usagers de peser pour une issue rapide et juste de cette affaire.
Clichy, vendredi 2 septembre 2011
Contactez la CSF : Clichy csf.clichy@gmail.com
Site web : Locataires de Clichy Habitat - http://csfclichy.unblog.fr/