meetingr_gionales400.jpg
C'est parti! Plus de 4 000 personnes ont assisté dimanche 10 janvier, dans un Palais des Congrès plein à craquer, au lancement de la campagne des Régionales du Front de gauche, proposé par le PCF.
Parmi eux et ça vaut la peine d'être noté, beaucoup de jeunes.
A la tribune se sont succédés des orateurs du PCF (Pierre Laurent et Marie George Buffet), de la Gauche unitaire (Christian Picquet), du Parti de gauche (Jean Luc Mélenchon), des porte paroles d'autres organisations de gauche, des représentants des sans-papiers, un porte-parole de Génération Palestine, des salarié(e)s en lutte, des syndicalistes et des représentants du mouvement social.
Parmi ceux ci, le professeur de médecine Didier Dreyfuss a dénoncé la casse de l'hôpital public et a exposé les raisons qui l'ont conduit à rejoindre le Front de Gauche et a être candidat dans les Hauts de Seine.
"Les dirigeants socialistes sont encore dans l'impasse libérale et d'autres boudent dans leur coin. Aujourd'hui la gauche (du Front de Gauche, ndlr) relève la tête!"., a déclaré Marie George Buffet.
Marie-Georges Buffet a enfin invité "les ouvriers, le peuple, les intellectuels", déçus de la gauche et "qui récoltent des miettes", à choisir le vote de "l'antisarkozysme utile, de l'unité de la gauche et de l'écologie sociale".
Enthousiasme, détermination à battre la droite dans les urnes et sur le fond de sa politique, volonté d'unité autour de profondes réformes transformatrices, engagement de tout faire pour bien ancrer les Régions à gauche et ouvrir une perspective dans notre pays.... la salle et les militants sont prêts à partir en campagne.