AAlogsecath.jpg
Le Secours Catholique vient de publier un Rapport Statistiques d’accueil sur 10 ans de pauvreté
En dix ans, non seulement la pauvreté n’a pas diminué mais elle s’est ancrée davantage dans la société française.
Il suffit parfois d’un accident professionnel ou personnel pour que la spirale de la pauvreté s’enclenche.
Emploi, logement, santé, éducation… Les difficultés s’accumulent, les situations se complexifient, l’espoir de s’en sortir s’amenuise. Le cercle vicieux est alors de plus en plus dur à briser.
Les chiffres du rapport, mais aussi les constats de terrain des équipes du Secours Catholique le montrent : les situations de précarité perdurent, se transmettant parfois de génération en génération.
L’expérience de la pauvreté est d’autant plus difficile à vivre que le regard s’est durci sur les personnes en difficulté.
En ces temps de crise, elles sont les boucs émissaires faciles d’une société fragilisée.
Or construire le vivre ensemble suppose au contraire de donner à chacun un capital de confiance pour surmonter les périodes de pauvreté.
Au-delà des réponses aux urgences, la priorité du Secours Catholique est d’aider chacun à retrouver confiance, à tisser des liens, faire des choix – en somme, à être de nouveau acteur de sa vie –, en accompagnant les personnes et leurs projets.
Pour autant, la lutte contre la pauvreté et l’exclusion ne peut pas, ne doit pas être du ressort exclusif des associations.
Il appartient aux pouvoirs publics d’en faire l’axe central de leurs politiques. Les chantiers sont aussi nombreux qu’urgents. Il y va de la cohésion de la société tout entière.
Consultez ci-dessous l’intégralité du rapport statistique 2011 du Secours Catholique :
Statistiques d’accueil 2011. Regards sur 10 ans de pauvreté