Avec A. Mandois et F. Delalleau, les communistes formulent des propositions approuvées par les aînés:
- augmentation et revalorisation des retraites et pensions et minima sociaux,
- interdiction des expulsions, des coupures d’eau, de gaz et d’électricité,
- mise en service de rampes d’accès handicapé au métro, dédoublement de la ligne 13, et augmentation concertée avec les usagers des fréquences du TUC (actuellement toutes les 1/2 h)
- politique de prévention et retour des îlotiers pour assurer la sécurité dans les quartiers,
- programme de réfection des trottoirs des voies départementales et communales, notamment les dalles du marché, et sécurisation des passages piétons aux feux rouges
- fin des restriction pour la carte Améthyste, relèvement du plafond d’obtention (aujourd’hui 610€), droit d’accès dès 60 ans.
- financement de l’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA) dans le cadre de la solidarité nationale (Etat et Sécurité sociale) grâce à une augmentation des cotisations patronales et non via l’impôt sur les ménages ou les prélèvements sur l’héritage à transmettre aux enfants.
Comme l’explique Jean-Claude Guillou, ancien dirigeant du Conseil des aînés : « Les aînés ont droit au respect, doivent être écoutés et pouvoir vivre dignement. A. Mandois et F. Delalleau seront toujours à leurs côtés, à Clichy comme au Département, pour faire prendre en compte leurs justes aspirations. »