AvUS.jpg
Trente ans de militantisme au parti socialiste, ça laisse des traces.... J.L. Mélenchon, aspirant candidat Front de Gauche aux Présidentielles, qui s'oppose en parole à la guerre à Paris, vote pour les frappes à Strasbourg, tout comme Mm Vergiat l'autre élue du PG au Parlement Européen.
Ces deux députés européens, membre du PG ont voté la résolution commune droite-PS du Parlement incluant l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne en Libye, ce qui signifie évidemment des frappes aériennes et une intervention inévitable des aviations....
Les députés des PC grec, portugais, chypriote, le Parti socialiste hollandais auxquels il faut rajouter le député du Parti communiste d’Espagne ont bien sûr voté contre.
La résolution adoptée votée par les députés droite, socialiste et PG précise notamment:
"Les gouvernements de l'UE doivent se tenir prêts pour une décision du Conseil de sécurité des Nations unies concernant des mesures supplémentaires, y compris la possibilité d'une zone d'exclusion aérienne".
Les révolutions au Maghreb ont besoin d'un soutien politique, pas d'une intervention militaire. Chasser le naturel, il revient au galop, chez l'ancien ministre de Lionel Jospin qui participa sans état d'âme à un gouvernement qui battit tous les records de privatisations.
Il reste que le recours au double langage, le feu vert donné aux interventions impérialistes des Etats-Unis et de leurs vassaux sont incompatibles avec sa prétention à représenter le Front de Gauche à la Présidentielle.