Le gouvernement a décidé dans le cadre de son plan de rigueur de doubler de 3,5% à 7% la taxe sur les contrats de santé "solidaires et responsables" des complémentaires santé (mutuelles, assurances, institutions de prévoyance). Cette recette nouvelle doit rapporter 1,1 milliard en 2012 à la Sécurité sociale.
La Mutualité a entrepris une intense campagne pour faire revenir le gouvernement sur sa décision de doubler la taxe sur les contrats de santé. Le doublement de la taxe est combattu par la gauche au Parlement.
Une majorité de Français se déclare contre la nouvelle taxe sur les mutuelles.
Selon un sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française, 86% des personnes interrogées estiment que cette mesure va entraîner une baisse du pouvoir d'achat, 84% qu'elle va avoir pour effet de pousser certaines personnes à ne plus prendre de mutuelle, 81% qu'elle constitue une atteinte au modèle français de protection sociale et 81% également que, même en période de crise économique, le secteur de la santé ne devrait pas être concerné par les hausses de taxe.