logoFlyerOTAN-220.gif
Jean Paul Lecoq (Deputé communiste à l'Assemblée Nationale), Wolfgang Gehrcke (député au Bundestag, Allemagne), Daniel Cirera (Militant pour la paix) et Willi van Ooyen (Port parole Bundesausschuss Friedensratschlag, député au parlement du Land de Hesse, Allemagne) viennent de s'adresser aux députés pour dire non à l'OTAN, non à l'atlantisme que veulent imposer aux européens Sarkozy et Merkel.

Dialogue Clichois reproduit leur appel.

"Nous en appelons aux députés de l'Assemblée Nationale francaise : dites NON aux projets de Président Sarkozy qui veulent que la France réintègre les structures militaires de l'OTAN, écrivent-ils. Le Président Sarkozy veut un retour complet de la France dans l'OTAN. La Chancelière Fédérale allemande, Mme Merkel, veut une extension de l'OTAN dans le monde.
Tous deux veulent s'allier encore plus étroitement aux Etats-Unis. Nous répondons : plus d'OTAN signifie moins d'ONU. Plus d'OTAN veut dire augmentation des dépenses militaires et plusde soldats en Afghanistan. Plus d'OTAN accroît les tensions dans le monde et affaiblit les structures non militaires de la sécurité.
Le ministre francais des Affaires Etrangères, M. Kouchner, affirme que plus d'OTAN renforce l'amitié franco-allemande. Nous répondons : l'amitié franco-allemande ne repose pas sur des bases militaires, mais sur une coopération au jour le jour entre Francais et Allemands. Francais et Allemands manifesteront à Strasboug et à Baden-Baden lors du sommet de l'OTAN (du 3 au 5 avril 2009) contre la politique belliciste de l'OTAN et pour une europe de paix. Ils veulent le désarmement et la fin de la guerre en Afghanistan. Nous serons à leurs côtés. Nous en apppelons à l'Assemblée Nationale francaise : dites non aux plans de Président Sarkozy concernant l'OTAN! Nous exigeons du gouvernement fédéral allemand qu'il mette fin à la politique interventioniste de l'OTAN!
Nous proclamons : une coopération avec les Etats-Unis sur des bases militaires n'est pas dans l'intérêt de l'Europe".