C'est leur opposition aux orientations du Plan Local d'Urbanisme (PLU) qui leur a valu l'exclusion du bureau municipal. Or, ce projet de PLU constitue un tournant pour une ville qui avait jusqu'ici donné la priorité aux occupants en place dans les opérations de rénovation urbaine et aux mal logés clichois avec la priorité accordée au logement social pour les constructions neuves.
Tel n'est plus le cas, avec le PLU envisagé : la part des constructions sociales passe de 60"% (pour la période écoulée) à seulement 30 %. Ce qui signifie donc que 70 % ne sera plus du logement social.

En réalité ce PLU semble plutôt destiné à de nouveaux arrivants, venus de Paris, "des ménages parisiens ne disposant plus des moyens pour acheter à Paris et désirant trouver en première couronne, une qualité de vie comparable à celle de Paris". Il est d'ailleurs significatif que G. Catoire clame son accord, haut et fort, sur un point avec Mm Boutin, la Sainte mère des Expulsions et de la casse des HLM : celui précisément de la vente des HLM et sur le renforcement du surloyer. La ville est donc bien à un tournant . Voilà ce qui justifie les critiques des communistes sur le PLU.
Mais G. Catoire n'admet ni le pluralisme à gauche, ni la discussion entre partenaires. Il écarte, divise, prive les clichois de l'apport communiste à la gestion. A l'évidence, le maire veut avoir les mains libres pour ces nouvelles orientations donnant la priorité aux arrivants bobos sur les mal logès clichois. Il sait qu'il n'aura jamais le soutien des communistes pour un tel projet, contraire aux attentes des couches populaires (4000 mals logés à Clichy), mais comme le PS au niveau national, Catoire lorgne sur l'alliance à droite, et la recomposition avec tout ou partie du Modem.
Ce sont donc les opposants les plus résolus aux spéculateurs, aux promoteurs, au MEDEF et à la droite, ceux qui n'ont qu'un objectif - défendre les intérêts des clichois- que le maire écarte aujourd'hui.
Annie Mendez, Christian Garnier, Guy Schmaus continueront plus que jamais leur action au service des Clichois en se battant pour le logement social,contre la casse du Parc HLM, pour le dédoublement de la ligne13, etc...