Conseil Municipal du 16 décembre 2008

Vœu du Groupe communiste

Le Conseil municipal de Clichy s’oppose à la loi Boutin sur le logement. Elle est copiée sur le modèle « états-unien », alors que celui-ci a provoqué une crise financière mondiale et plongé dans le drame des millions de famille en Amérique et partout ailleurs, y compris en France.

Cette loi projette entre autres, la vente de 40 000 logements par an, l’abaissement des plafonds pour l’accès au logement social, la hausse des surloyers, la création d’un contrat précaire pour les sous-occupants, le raccourcissement des délais d’expulsion. L’objectif vise à opposer les locataires entre eux, à éviter la construction de logements sociaux, à condamner la mixité sociale, bref à diviser nos concitoyens au lieu de les solidariser. Déjà des associations de locataires comme le DAL, la CNL, la CLCV, la CSF se sont mobilisées pour faire échec à cette loi actuellement sur le bureau de l’assemblée nationale.

Cela nous concerne tous car le logement est un droit à faire respecter partout, à Clichy comme dans le pays.

N’oublions pas que le budget national du logement va encore reculer de 7% en 2009 tandis que le gouvernement a trouvé 360 milliards d’euros pour sauver les banques. De l’argent, il y en a donc pour le logement social comme il y en a pour la santé, le métro et l’école, autres besoins pour lesquels il est possible de taxer les actionnaires, les spéculateurs, les privilégiés de la fortune au lieu de vider les portes monnaies des familles modestes et moyennes