Cela fait maintenant huit ans qu’ont débuté les opérations militaires en Afghanistan au nom de la « guerre contre le terrorisme ». 8 ans que les troupes s’enlisent et que les victimes se comptent par milliers.
8 ans que les USA et l'OTAN renforce les troupes : 25.000 soldats en 2003, 150.000 aujourd’hui. 8 ans que l’on instrumentalise les Nations Unies pour légitimer une guerre de l’OTAN. 8 ans que l’on empêche ainsi d’ouvrir une autre perspective au peuple afghan fondée sur la sécurité et la reconstruction. Il n’y a pas de solution militaire, ni d'issue dans le soutien au régime corrompu du "président" Karzaï..
Barak Obama joue les faucons et poursuit la sale guerre de Bush. Il annonçait en décembre dernier l'envoi de 30 000 soldats américains supplémentaires et demandait aux membres de l'Alliance atlantique de renforcer leurs troupes. Est il prix Nobel de la Paix ou prix Nobel de la guerre?
On ne voit cependant aucune issue aux stratégies militaires menées jusqu'à présent.
Nous exigeons donc du président Nicolas Sarkozy qu’il renonce à envoyer davantage de soldats français en Afghanistan et le confirme lors de la Conférence internationale à Londres le 28 janvier prochain.
Il faut reconstruire l'Afghanistan dans toutes ses dimensions : économique, sociale, institutionnelle, politique... Lutter contre la pauvreté et contre l'analphabétisme. Il faut donner les moyens au Peuple afghan de commencer à s'en sortir, de construire une économie nationale, un Etat de droit, une administration, un système éducatif, des emplois... Ce sont les conditions essentielles de la paix.
Une alternative existe. Il faut faire jouer un autre rôle à l'ONU, dans l'esprit des principes fondamentaux de sa charte, et favoriser un consensus pour un règlement impliquant l'ensemble des pays concernés dans cette région.
Il est indispensable de travailler à une solution politique. N'oublions pas qu'il y a aussi des forces laïques et démocratiques dans ce pays. Ces forces, dans le contexte actuel, sont évidemment faibles. Raison de plus pour les soutenir.