NON A LA CASSE DES SERVICES PUBLICS
Les choix du gouvernement visent à privilégier les milliardaires et les multinationales. Dans tous les domaines, ils cassent les services publics. Comme le recommandent l’Europe du capital et le FMI dirigé par le socialiste Dominique Strauss-Kahn, ils réduisent les dépenses publiques afin de renflouer les banques et les spéculateurs.
Droite et PS restent accrochés au dogme de la baisse soit-disant nécessaire de la dépense publique. Tous veulent faire payer la crise aux travailleurs plutôt que de taxer les revenus financiers des sociétés et des gros actionnaires.
A Clichy, au lieu d’être combatif contre la Droite, le maire Gilles Catoire s’allie avec elle et fait rentrer trois élus MODEM-Nouveau Centre dans l’exécutif municipal, malgré l’opposition de la majorité des élus de gauche.
Scandaleux quand on sait que Bayrou fut ministre de Chirac et que le gouvernement de Sarkozy compte notamment deux ministres « centristes » : celui de la Justice contre qui se mobilisent les avocats et magistrats, et celui du Grand Paris qui refuse le dédoublement de la ligne 13 et organise l’étouffement des libertés communales.
Non content de fermer la caserne des pompiers, la Droite veut aussi fermer les urgences de Beaujon, et côté circulation le projet de contournement de Clichy dort dans les cartons de la Région et du Conseil général.
AVEC A. MANDOIS et F. DELALLEAU GARDONS LA CASERNE DES POMPIERS !
Nous exigeons :

  • Le maintien de la caserne de pompiers avec service de secours, d’urgence et d’incendie
  • Le maintien des urgences à Beaujon, menacées de fermeture
  • La réalisation rapide du Boulevard Urbain de Contournement (BUC)
  • La priorité aux services publics
  • Le dédoublement de la ligne 13

LE 20 MARS Les clichois voteront pour A. Mandois et F. Delalleau, deux militants du PCF (composante du FRONT de GAUCHE), fermement opposés à Balkany et à l'UMP, et refusant toute alliance avec le Nouveau Centre-MODEM et le reste de la Droite. __ Deux militants fidèles aux valeurs de la Gauche.