Mais, Monsieur le Président, le statut des fonctionnaires protège d’abord la qualité du service rendu au public ! Si l’éducation nationale doit être un service public, c’est pour que tous les enfants, quels que soient leur origine géographique ou sociale, aient un même accès aux savoirs. Nous voulons l’école de l’égalité !
Tous les salariés ont intérêt à une école ambitieuse, qui élève le niveau des savoirs dans la société et qui reconnaisse une même formation par une qualification commune.
Tous les parents ont intérêt à une école qui prenne en charge l’ensemble des apprentissages nécessaires pour entrer dans la culture scolaire et ne laisse pas aux familles la responsabilité de la réussite de leurs enfants.
Toute la société a intérêt à une école émancipatrice, transmettant à tous les enfants une culture commune fondée sur le partage et la solidarité.
Cette école, construisons-la ensemble !
Le PCF appelle tous ceux qui résistent à la construction par la droite d’une école inégalitaire à se rassembler pour construire l’école de l’avenir : une école qui transmette à tous les enfants les savoirs et l’autonomie de pensée nécessaires pour maîtriser leur vie.
Ensemble, avec le Front de gauche, portons dans toutes les luttes sociales et électorales à venir le projet d’une nouvelle phase de démocratisation scolaire, pour une école de la réussite de tous.