Crisomville400.jpg
Le cri du Peuple grec, toile de Roger Somville

Voici l'Appel lancé par le journal l'Humanité, relayé par Dialogue Clichois

"Le peuple grec n’est pas responsable de la faillite de son Etat.
C’est pourtant lui que les marchés financiers et les institutions internationales veulent saigner à blanc.
La Banque centrale européenne a accordé des prêts gigantesques à seulement 1% d’intérêt aux banques qui, à leur tour, les ont prêtés à des taux de 4 à 8%.
La Grèce doit elle aussi bénéficier de taux n’excédant pas 1%, sans autres conditions que le maintien des droits sociaux, de l’emploi et des services publics.
Tous les peuples d’Europe sont menacés de plans d’austérité de même nature.
L’Union européenne et tous les Etats membres doivent donc se mobiliser pour préserver les chances d’une Europe des peuples".

Signez la pétition en ligne du journal l'Humanité.