Sarkoviomon350.jpg

Le Petit fondé de pouvoir du capital a présenté depuis l’Elysée ses vœux mielleux aux français et nous a joué du violon à l'heure ou s'allumaient les lampions du réveillon.
L’enfumage des bons sentiments, était destiné à masquer l’essentiel : La Bourse a progressé de + 22% en 2009, tout comme le chômage : + 22%.
Ainsi va la vie en Sarkozie : les profits et la spéculation augmentent tandis que le chômage s’aggrave chaque mois et que les salaires stagnent. Ceci explique cela. Le bonheur des uns (les plus riches, les spéculateurs) fait le malheur des autres (les salariés, le plus grand nombre). Voilà toute la morale du capitalisme.
Ses vœux aux soldats vont s’accompagner d’un envoi de soldats supplémentaires en Afghanistan pour faire le sale job de l’Otan.
Sa compassion pour les malades? Elle va se traduire par de nouveaux déremboursements de médicaments, la casse de l’hôpital public, la hausse du forfait hospitalier.
Sa sollicitude pour les personnes âgées? Elle débouchera sur la casse des retraites et la baisse du niveau des pensions, etc.
Son appel hypocrite à la fraternité ? Ce sont les poursuites contre les syndicalistes en luttes, la chasse aux sans papiers, les charters de la honte, le débat ignoble sur l'identité nationale pour susciter la haine de l'étranger...

Voici quelques chiffres importants pour la vie des français, qu’on ne trouve pas dans le propos du bonimenteur de l’Elysée :

D’abord les hausses au 1er janvier:

Assurance auto : +5%
TGV +1,9
Forfait hospitalier de 16 à 18 euros soit + 2€
Pour cent médicaments le taux de remboursement s’abaisse de 35 à 15 %.
Redevance télé de 118 à 121 euros : + 3€
Les cotisations des mutuelles : +4 %.
Les passeports = + 15 euros
La taxe carbonne, si chère à Rocard et aux Verts :
Bien que repoussée à fin janvier, par le Conseil institutionnel car elle épargnait les grands responsables industriels de la pollution, la taxe carbone devrait être de 5,41 centimes € par litre gasoil et 4,92 € pour d’essence. (soit + 2 euros et demi par plein!)

Enfin, des précisions sur le Chômage : 2 630 400 demandeurs d'emploi, à la fin novembre (catégorie A).
Au total, (si l'on tient compte de l'ensemble des catégories), 4 312 600 chômeurs sont inscrits à l’ANPE (Pôle Emploi).
Précisons que ces chiffres n'incluent ni les rmistes qui pour la plupart ne sont pas inscrits à l'ANPE, ni les séniors de + de 55 ans, ni les quatre départements français d'outre-mer (Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane), ni les dizaines de milliers d'allocataires rayés autoritairement des listes.
Votre France, Monsieur le Président compte plus de cinq millions de chômeurs!
Alors oui, bonne années de luttes à tous!!