Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - 17 octobre 1961

Fil des billets

17 Octobre 1961 : un crime d'état

A17oct61.jpg
La violence et le crime d’Etat sont indissociables du colonialisme.
Il y a 50 ans, le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers de travailleurs algériens et leurs familles manifestaient pacifiquement à Paris.
Ils s’opposaient au couvre-feu que la Préfecture de Paris venait de leur imposer, un couvre-feu illégal et scandaleux, visant exclusivement les Algériens en région parisienne.
11 000 personnes furent arrêtées et selon les recherches actuelles au moins 200 personnes tuées dans des conditions atroces.
L’action des forces de l’ordre que dirigeait M. PAPON, fut d’une extrême violence.
Les hommes qui manifestaient à mains nues furent molestés, torturés et massacrés. Des coups de feu furent tirés. Loin de la « bavure », cette action était préméditée et coordonnée.
Durant cette nuit là et le lendemain, de nombreux corps flottaient à la surface de la Seine. De nombreuses familles algériennes n’eurent plus jamais de nouvelles d’un père, d’un mari ou d’un fils.
Face à la politique de l’oubli que tentèrent d’imposer les différents pouvoirs de droite, les communistes et leurs élus nationaux et parisiens, avec d’autres, tentèrent dès le départ de faire en sorte que la vérité soit faite au sujet de cette abomination.
Le PCF juge qu'il est temps que la France reconnaisse les faits, contribuant ainsi à satisfaire l’exigence de vérité et de souvenir pour toutes les victimes.
Reconnaître le 17 octobre 1961, ce serait un élément de plus à mettre à l’actif du rapprochement entre le peuple algérien et le peuple français.

Lire la suite...

 

17 octobre 1961, un crime d’État oublié

algici.jpg
Peut-on encore occulter cette répression féroce ?
Rappelons que le PCF, fut à gauche, le seul parti à se mobiliser à fond pour la Paix en Algérie et la reconnaissance du droit à l'indépendance du peuple algérien.
Mouloud Aounit, président d’Honneur du MRAP, et Madjid Si Hocine, animateur du collectif l’Égalité d’abord !, signent ce point de vue dans le journal l'Humanité.
Cela fait désormais un demi-siècle que l’on occulte le fait que, le 17?octobre 1961, en plein Paris, eut lieu un massacre.
Ce jour-là, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants manifestaient pacifiquement contre un couvre-feu raciste. Une répression sanglante, d’une violence et d’une sauvagerie inouïes, se déclencha et se poursuivra jusqu’au 20?octobre.
Arrestations massives, noyades, tortures et déportations frapperont aveuglément les Algériens de Paris et de sa banlieue.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs