Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - 19 mars

Fil des billets

La CGT souligne l'ampleur impressionnante des grèves et des manifestations du 19 mars

Manif_11_300.jpg
La nouvelle journée de mobilisation unitaire est incontestablement un grand succès. Le 19 mars, il y a eu plus de manifestations, plus de grèves et beaucoup plus de manifestants que le 29 janvier qui marquait déjà une mobilisation exceptionnelle.
3 millions de manifestants ont été recensés dans 219 manifestations (1)
Sur l’emploi, le pouvoir d’achat, la protection sociale …, cette mobilisation a rassemblé de manière très large des millions de salariés du privé et du public, des jeunes et des retraités.
Une nouvelle fois, la dimension unitaire de la mobilisation a contribué à sa réussite, à élever le rapport de force et à ancrer la nécessaire détermination pour rendre les revendications incontournables.

Cette journée d’action, point d’orgue d’un climat social de plus en plus alimenté par de nombreuses luttes dans les entreprises est une nouvelle étape de la mobilisation. C’est donc un événement qui interpelle très directement le gouvernement et le patronat.
Comment prétendre ignorer cette mobilisation soutenue par près de 80 % des français ? Certainement pas en qualifiant les grévistes et les manifestants de « démagogiques » comme l’a fait la Présidente du Medef. Certainement pas en culpabilisant les salariés en France puisque l’action syndicale est d’actualité dans plusieurs pays européens. Certainement pas en restant figé sur une politique économique et sociale de plus en plus contestée. Certainement pas en comptant sur la division, l’usure et les provocations.

Nier l’ampleur grandissante de la mobilisation serait prendre une lourde responsabilité qui aurait des conséquences sur le climat social. La plateforme unitaire portée par les syndicats doit sans tarder faire l’objet de négociations sérieuses impliquant l’Etat et le patronat.
Manif_17_350.jpg

Cette exigence doit continuer de s’exprimer en élargissant les initiatives d’actions dans les entreprises et les localités. Forts des mobilisations des 29 janvier et 19 mars, les salariés sont en droit d’obtenir à tous les niveaux des résultats sur les salaires, l’emploi, les conditions de travail …
Dès vendredi matin, l’intersyndicale se réunira pour examiner les futures initiatives interprofessionnelles coordonnées. La CGT y interviendra pour alimenter la dynamique revendicative en confortant l’unité syndicale. Dans cette période lourde d’enjeux pour l’avenir des salariés, il faut renforcer le syndicalisme afin d’amplifier le courant d’adhésion à la CGT qui s’est exprimé aujourd’hui.

Montreuil, le 19 mars 2009

(1) – Le recensement de 1,2 millions de manifestants a été annoncé par la police dès 8h15 sur les radios, avant les manifestations … !

La mobilisation en Europe

Après des manifestations à Dublin, Lisbonne, en Lituanie, en Islande, des manifestations syndicales sont programmées le 28 mars à Londres, le 2 avril à Athènes, le 4 avril à Rome, puis des manifestations de portée européenne se dérouleront le 14 mai à Bruxelles, le 15 mai à Madrid et à le 16 mai à Berlin et à Prague.

 

Mm Parisot (MEDEF) s'attaque à la CGT car elle redoute le succès de la journée du 19 mars!

LaurenceParisot300.jpg
Communiqué du secrétaire général de la CGT
Laurence Parisot, présidente du Medef, s’est livrée hier à une violente charge contre la mobilisation unitaire du 19 mars et plus particulièrement contre la CGT.
En considérant les grèves et les manifestations de demain, qui s’annoncent d’une ampleur exceptionnelle, comme empreinte « de démagogie et d’illusions », la « patronne des patrons » confirme son incapacité à comprendre ce qui bouge dans la société française et les 75 % de Français qui soutiennent cette mobilisation.
En cherchant à porter le discrédit sur la CGT, accusée d’être « responsable de la fermeture d’entreprises », la présidente du Medef tente désespérément d’échapper aux critiques à l’égard d’un patronat sourd face aux revendications et avocat permanent d’un système économique où les salariés sont les principales variables d’ajustement.
Cette tentative de diversion appelle une seule réponse : une grande journée de mobilisation interprofessionnelle et unitaire et un renforcement de la CGT.

Montreuil, le 18 mars 2009

 

Bernard Thibault : Le chef de l'Etat doit accepter de discuter de nos propositions.

tibovert.jpg
Bernard Thibault, le secrétaire de la CGT, vient de donner un entretien au journal Le Monde. Il estime que la journée du 19 mars va être un succès et que le Gouvernement va bien être obligé de changer de cap.
Il faut, dit-il, un droit suspensif pour les salariés afin de proposer des alternatives aux plans de licenciements. Le secrétaire de la CGT insiste aussi sur la question salariale qu'il ne faut pas évacuer, sous prétexte de la crise.

Quel est votre objectif pour le 19 mars ?

Bernard Thibault : Je pense que la mobilisation sera aussi importante, si ce n'est plus, que le 29 janvier de 1 à 2,5 millions de participants selon les sources. Le gouvernement se trompe de diagnostic sur la situation et refuse de nous entendre. Il dit qu'il ne changera pas de position, qu'il s'agit d'un problème de communication et que "les salariés ne voient pas encore les effets des mesures prises". Tout le monde sait qu'il y a une crise. Ce sont l'iniquité et l'inefficacité des mesures qui sont contestées. Nous demandons que le gouvernement revienne sur la loi sur les heures supplémentaires, qu'il supprime le bouclier fiscal, qu'il retire de l'ordre du jour le projet de loi sur le travail du dimanche. Nous voulons qu'il renonce au non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Ce principe porte préjudice à l'efficacité des s services publics, notament dans l'éducation, les transports et la santé.

Lire la suite...

 

Postiers : Appel à la mobilisation du 19 mars 2009 !

poste_timbr_250.jpg
Les Fédérations CGT, SUD, CFDT, FO, CFTC de La Poste se retrouvent pleinement dans l’appel des organisations syndicales interprofessionnelles du 9 février confirmé le 23 février pour faire du 19 mars une journée de mobilisation dans le prolongement du 29 janvier :

• Défendre l’emploi privé et public dans toutes les entreprises,
• Lutter contre la précarité et les déréglementations économiques et sociales,
• Exiger des politiques de rémunération qui assurent le maintien du pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et retraités et réduisent les inégalités,
. Défendre le cadre collectif et solidaire de la protection sociale,
. Conforter des services publics de qualité qui assurent en particulier tout leur rôle de réponse aux besoins sociaux et de solidarité.

Comme pour le 29 janvier, elles entendent avec tous les postiers s’opposer au projet gouvernemental en réaffirmant leur refus de la privatisation de La Poste, leur exigence d’un véritable service public postal moderne et rénové assurant l’avenir de La Poste et des postiers et à faire entendre au gouvernement comme à La Poste leurs revendications :

• Arrêt des restructurations, des suppressions d’emploi et des projets qui touchent à la déréglementation du travail,
• Augmentation des salaires,
• Redistribution des richesses créées vers les postiers, l’emploi,
• Préservation et amélioration des droits et garanties collectives,
• Respect du dialogue social,
• Mettre fin à tout projet de privatisation de la Poste.

Les Fédérations CGT, SUD, CFDT, FO, CFTC de La Poste appellent l’ensemble des postiers à participer massivement aux grèves et aux manifestations le 19 mars dans tous le pays.

 

Mobilisation du 19 mars 2009: Appel des organisations syndicales CFTC, CFDT, FO, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

cgt.jpgcfdt.jpgcfe-cgc.jpgCFTC.jpg FO.jpgfsu.jpgsolidaires.jpg UNSA.jpg
La forte mobilisation du 29 janvier a conduit le président de la République à annoncer à l’occasion de la rencontre avec les partenaires sociaux, le 18 février, une légère inflexion sociale à son plan de relance.
En réponse à une partie des revendications avancées par les organisations syndicales, des mesures sont annoncées, des processus de concertation sont proposés sur le partage de la valeur ajoutée et des profits, un fonds d’investissement social est programmé.
Les organisations syndicales CFTC, CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA considèrent que les mesures sont trop parcellaires pour modifier le cap économique de la politique gouvernementale.
Par ailleurs le Président a refusé catégoriquement d’augmenter le Smic, de modifier sa politique d’emploi dans les fonctions publiques et de revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires… A cela s’ajoutent l’attitude dogmatique du patronat et son refus d’assumer ses responsabilités.

La crise nécessite des réponses d’une toute autre portée. Les effets de la crise économique et financière s’accentuent et accroissent les inquiétudes des salariés. La recrudescence des suppressions d’emploi, d’utilisation du chômage partiel, contribuent à amplifier la récession et pèsent lourd sur le pouvoir d’achat qui se dégrade. Tout ceci conduit les organisations syndicales à poursuivre la mobilisation. Elles appellent à poursuivre les actions engagées dans les secteurs professionnels.
Elles confirment la journée de mobilisation interprofessionnelle du 19 mars 2009 qui donnera lieu à des grèves et des manifestations dans tout le pays. En prolongement de leur déclaration commune du 5 janvier 2009, elles appellent leurs syndicats et les salariés, les demandeurs d’emploi, les retraités, à faire entendre au gouvernement comme aux responsables patronaux et employeurs leurs revendications :

- défendre l’emploi privé et public ;

- lutter contre la précarité et les déréglementations économiques et sociales ;

- exiger des politiques de rémunération qui assurent le maintien du pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et des retraités et réduisent les inégalités ;

- défendre le cadre collectif et solidaire de la protection sociale, des services publics de qualité.

Elles expriment leur solidarité et leur soutien aux salariés des DOM et à leurs organisations syndicales et appellent gouvernement et patronat à répondre positivement aux revendications posées. Elles conviennent de se réunir à nouveau le 20 mars 2009 à 8h00.

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs