AAmaniftrait380.jpg
Le peuple entre en mouvement contre le Traité imposant l'austérité.
80 000 manifestants ont marché ce dimanche à Paris contre les politiques d'austérité en France et en Europe et pour obtenir un référendum sur le nouveau Traité européen de stabilité.
Le cortège s'est ébranlé de la Place de la Nation vers la place d'Italie, dès 14 heures, à l'appel d'une soixantaine d'organisations dont le PCF, le Front de gauche, le NPA, le POI.
Au cri de "Résistance" et "Hollande, tiens tes promesses", les manifestants ont voulu mettre la pression sur le Parlement qui examinera ce mardi le nouveau texte européen.
Drapeaux rouges du PCF et du Front de gauche coloraient le défilé des manifestants.
Les communistes distribuaient un numéro spécial de l’Humanité analysant les dangers du nouveau traité.
Les syndicats CGT, FSU et Solidaires et, côté associations, Attac, Copernic, le M'EP mais aussi le DAL, la Cimade, Act Up Paris avaient répondu présents avec leurs banderoles.
"C'est un point de départ, ça commence aujourd'hui et ça va continuer dans les semaines a venir", a déclaré Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, décrivant un mouvement destiné à "donner du courage à la gauche pour mener la guerre à la finance".
La veille, les communistes clichois étaient une fois encore sur le marché pour faire signer des pétitions contre le Traité et pour appeler à participer à la Manif parisienne.