Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - AGIRC

Fil des billets

Le Medef veut mettre les retraités au pain sec

AAretsec.jpg
Gel des pensions de retraites complémentaires du secteur privé pendant trois ans ou sous-indexation sur l'inflation pendant cinq ans.
Le Medef a présenté jeudi soir ses recettes austéritaires pour combler d'ici à 2017 le déficit qui se creuse des régimes Agirc (cadres) et Arrco (tous salariés).
Avant de tout casser ensuite.
Selon le Medef et les autres organisations patronales (CGPME, UPA), leurs propositions, présentées au cours de la première réunion avec les syndicats en vue de remettre à flot financièrement ces régimes gérés paritairement, pourraient rapporter 5,67 milliards d'ici 2017. Les déficits de ces deux régimes de retraites complémentaires, l'Agirc et l'Arrco, atteignent aujourd'hui 4,6 milliards d'euros.
Les propositions provocatrices du MEDEF sont inacceptables pour le PCF.
Le PCF porte l'exigence d'une réforme du financement pour dégager des ressources nouvelles (élargissement de l'assiette des cotisations, revenus financiers des entreprises mis à contribution, etc.), ce qui stopperait la dégradation des pensions complémentaires à l'œuvre depuis des années et permettrait d'en augmenter le niveau.
La taxation des stocks options et des actions gratuites occasionneraient une rentrée supplémentaire annuelle de plus de 2 milliards d’euros pour l’Arrco et l’Agirc, soit la moitié du déficit sur une année.
La mise à contribution des revenus financiers des entreprises apporterait chaque année 10 milliards d’euros supplémentaires dans les régimes, soit 2,5 fois le déficit annuel.
Ces deux dispositions ne mettraient personne sur la paille et permettrait d’envisager l’avenir plus sereinement, avec y compris des améliorations pour les droits futurs, et les jeunes générations.
A cela s'ajoute évidemment l'impact positif de la résorption du chômage que permettrait une véritable politique de l'emploi : 5 millions de demandeurs d'emplois en moins, c'est 5 millions de cotisants en plus.

Lire la suite...

 

Nouvelle offensive du patronat contre les retraites

AARetpom.jpg
Mm Parisot et le MEDEF lancent une nouvelle offensive pour diminuer le niveau des régimes complémentaires de retraite des salariés du privé cadres et non cadres (Agirc et Arrco).
Prétextant une situation « exceptionnelle » en termes de financement, le Medef a obtenu, malgré l’opposition de la CGT, l’ouverture d’une négociation, le 22 novembre prochain, pour décider de l’application dès 2013 de mesures « conservatoires ».
En fait, il s’agirait de combiner plusieurs mesures toutes plus régressives les unes que les autres. Sont d’ores et déjà évoquées par exemple :
- une revalorisation moindre des pensions, voire l’absence de revalorisation,
- une augmentation importante du salaire de référence qui aurait pour conséquence une baisse importante du nombre de point acquis chaque année,
- un durcissement des conditions de réversion (taux à 54 % au lieu des 60 % actuels ou bien encore âge minimum porté à 60 ans pour l’Arrco)…
Sont également évoqués un nouveau recul de l’âge pour les retraites complémentaires (passage de 62 à 64 ans pour les générations de 1955 à 1959) ainsi qu’une augmentation de la durée requise pour une retraite sans abattement.
Voici la réaction, toute chaude, de la CGT :
Prétextant d’une situation dégradée des régimes de retraite complémentaire des salariés du privé, le Medef a proposé l’ouverture d’une négociation dont l’objet serait de prendre des mesures conservatoires censées préserver à court terme l’équilibre financier des régimes.
En fait, le Medef veut imposer de nouvelles mesures régressives puisqu’il a précisément écarté par avance toute augmentation des ressources, donc des cotisations, sur le court terme.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs