Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - ARS

Fil des billets

Pour un Système de Santé Solidaire : Refusons la privatisation de notre Santé

621646509.jpg
Nous l’avions dénoncé, nous l’avions combattu, et les premiers mois d’application le confirment, les effets de la Loi HPST sont désastreux pour la santé dans notre région.
Il faut stopper la folie de l’Agence Régionale de Santé.
Elle programme la mort à terme de Beaujon.
A marche forcée, R. Bachelot , l’ancien ministre socialiste de la santé, Claude Evin et l’Agence Régionale de la Santé (ARS) entendent restructurer et privatiser notre système de santé et de protection sociale.
En Ile de France, on ne compte plus les fermetures de services, les suppressions d’emplois. L’Hôpital n’est pas le seul secteur concerné.
L’actualité de la santé en danger, c’est aussi le projet de loi sur la psychiatrie, c’est encore la suppression d’emplois à SANOFI-AVENTIS, les menaces sur les collectivités et les centres de santé, la taxe sur les mutuelles, les déremboursements de médicaments.…
Ces mesures antisociales conduisent à une accélération de l’inégalité d’accès aux soins :
40% de la population retardent ou renoncent à se soigner, et 5 millions n’ont pas de mutuelle ! A Clichy, Beaujon doit guérir pas mourir !
Dialogue clichois fait le point sur Beaujon.

Lire la suite...

 

Beaujon : Délégation du personnel et des Clichois à l'Agence Régionale de Santé

ARS1.jpg
Le 1er juin, une délégation composée de personnels de Beaujon, de clichoises et de clichois, accompagnés de Guy Schmaus et de militants communistes s'est rendue au siège de l'Agence Régionale de Santé, à Paris, pour défendre l’Hôpital Beaujon de Clichy.
La délégation a été reçue par le directeur de cabinet de Claude Evin, le patron de l'Agence.
Elle a rappelé l'exigence des personnels et des clichois du maintien de l'Hôpital sur Clichy qui doit rester un hôpital d'excellence et de proximité et disposer des moyens de son développement.
Les syndicalistes ont eu l'occasion de dénoncer le fait que 200 emplois ont été supprimés sur deux ans. Les conditions de travail ne cessent de se détériorer dramatiquement sur Beaujon ce qui commence à poser de graves problèmes.
Actuellement dans le collimateur des démolisseurs de la santé publique, le Service des Urgences (15 médecins, 30 infirmières et 20 aides soignantes et 27 000 admissions de patients chaque année)
ARSBeau.jpg
Il faut le sauver : un hôpital sans urgence, sans service d'excellence est un hôpital sur le déclin.
Faute de capacité d'accueil et de soins dans le cadre de l’hôpital public, trop de patients admis aux urgences sont dirigés vers des structures privées dont l'objectif essentiel est la rentabilité avant la santé.
Guy Schmaus a souligné que le conseil municipal de Clichy s'était réuni deux fois sur la situation de Beaujon et s'était prononcé à chaque fois à l'unanimité sur la nécessité de sauver l'Hôpital.
Il a également insisté sur la nécessité d'abroger la loi HPST (Hôpital-patient Santé- Territoire) dite Bachelot et a exigé des mesures concrètes. Le représentant de l'ARS, dans ses réponses, a botté en touche du côté de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris....
Une évidence : la mobilisation des clichois autour de leur Hôpital doit prendre davantage d'ampleur pour se faire entendre.

 

Défendons Beaujon et l'Hôpital Public

APHPsol250.jpgLes luttes sont porteuses d’exigences nouvelles. A Beaujon, c'est la survie de l'Hôpital qui est en cause.
Devant l’importance et la diversité des mobilisations pour la défense de l’Hôpital public, dans toutes les régions, les communistes souhaitent un large front de lutte face au laminage orchestré par N. Sarkozy, F.Fillon, X. Bertrand et leur exécuteur des basses œuvres, le socialiste C. Evin, directeur de l'Agence Régionale de santé d'Ile de France.
Des luttes, qui font rarement la une des médias, mais qui sont néanmoins porteuses d’exigences nouvelles et de perspectives, depuis l’entrée en Résistance des personnels, des usagers, des élus, avec les populations face à la Loi Hôpital, Patient, Santé et Territoires (HPST).
Avec leurs syndicats, les salariés dans leur diversité ont engagé des luttes frontales pour l’emploi, la formation, les salaires, la retraite partout, dans tous les services, les urgences, les blocs, les services de pointe comme la cancérologie ou les maternités, les services de gériatrie, de psychiatrie…

Lire la suite...

 

Jacqueline FRAYSSE, Députée communiste des Hauts-de-Seine : la loi Bachelot sur la santé est indéfendable

nad_soin350.jpg
copyright © N. Turco

Le docteur Jacqueline Fraysse, députée communiste de Nanterre explique les raisons du vote hostile des députés communistes et du PG contre la loi Bachelot qui porte un coup sévère à notre système de soin.

"Alors que l’insuffisance du nombre de médecins et de soignants formés, les fermetures de lits, l’asphyxie financière des hôpitaux publics et l’empilement de réformes successives ont désorganisé notre système de soins, nous attendions un texte ambitieux, déclare dans son intervention Jacqueline Fraysse.
Hélas, qu’il s’agisse des déserts médicaux et de la permanence des soins, du maillage hospitalier et de l’accueil d’urgence sur tout le territoire, de la prévention et de l’éducation à la santé ou des dépassements d’honoraires, force est de constater que ce texte ne formule aucune réponse sérieuse aux graves problèmes posés aujourd’hui.
Il va même aggraver la situation, notamment à l’hôpital, qui sera désormais dirigé par un directeur chef d’entreprise, ayant vocation à rentabiliser l’activité pour équilibrer le budget et à décider de tout, même du projet médical. (lire la suite de son intervention)

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs