ESc280.jpg

La commission consultative des services publics locaux du 16 décembre 2010 a rejeté à l'unanimité le bilan de l'exercice 2009 présenté par la société de distribution du chaleur de Clichy (SDCC), filiale à 100% du groupe Suez.
C'est d'ailleurs la seconde année consécutive que ce document est désapprouvé.
En effet, la commission n'a pu cette année encore vérifier l'exactitude ds factures concernant la réalité des prestations. Elle a en outre déploré les anomalies concernant les prix différenciés de la vapeur fournie aux abonnés et relevé l'opacité du bilan comptable au mépris de la législation en vigueur.
Le scandale du chauffage urbain de Clichy continue. Il justifie l'action des "consommateurs payeurs" qu'ils soient abonnés directs, copropriétaires de résidences ou locataires, y compris en ayant recours à la justice à l'encontre de tous les responsables de cette situation inacceptable.
Il faut que ce scandale cesse au plus vite et que toutes les victimes soient dédommagées avec équité.

Alain Fournier, conseiller municipal Europe Ecologie les Verts
Guy Schmaus , conseiller municipal Parti Communiste Français
membres de la commission consultative des services publics locaux
Clichy le 19/01/2011