Front_gauche350.jpg


Le 29 mai 2005, les clichois et les français disaient NON au référendum. La droite UMP, les centristes de F. Bayrou, le PS de M. Aubry, de S. Royal et d'H. Désir soutenaient le Oui. Aujourd'hui encore, les mêmes veulent la ratification du Traité de Lisbonne, copie conforme du précédent traité repoussé par les français, et réfusent le débat démocratique.
Quatre ans après le référendum sur le Traité Constitutionnel Européen, le Front de Gauche s’engage pour « mettre fin au service minimum électoral et que soit décrétée la mobilisation de tous les moyens de débat public ».

Marie-George Buffet, Jean-Luc Mélenchon, Christian Picquet, Marie-France Beaufils, Hélène Franco, Jacques Généreux, Jacky Hénin, Patrick Le Hyaric, Marie-Christine Vergiat viennent de publier cet Appel du 29 mai:

"L’élection européenne du 7 juin prochain est cruciale pour l’avenir des politiques qui seront menées en France et en Europe. Face à une crise historique du capitalisme mondialisé qui bouleverse toute la planète, ce qui se joue, ce sont les moyens de combattre efficacement les licenciements et tous les dégâts sociaux et écologiques qu’elle engendre. Ce qui est en cause, comme dans une grande élection politique nationale, c’est le devenir de la vie quotidienne de chacune et chacun d’entre nous.