Faujecoleclient400.jpg
Après l’attaque contre l’enseignement de l’économie ( jugée trop contestataire du capitalisme?), la décision de rendre optionnelle l’histoire-géographie en terminale scientifique provoque une levée de boucliers chez les profs, chercheurs et universitaires.
Pourtant l'histoire et la géographie sont deux disciplines indispensables pour comprendre le monde d'aujourd'hui. La réforme du lycée est de plus en plus contestée… Y compris par les lycéens et les futurs enseignants.
La.réforme qui constitue à leurs yeux, avec la suppression de 10 000 emplois de professeurs, une nouvelle attaque contre le service public de l'éducation, est la conséquence de la politique ultra-libérale du gouvernement.
Les économies à court terme ne sont pas les seuls objectifs de ces réformes. Avec un enseignement plus fragmentaire et des enseignants plus précaires, l’UMP prépare une société encore plus libérale et inégalitaire, pour le plus grand bonheur des capitalistes et du régne des marchés financiers.