Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - Ben Ali

Fil des billets

Remaniement : le maquillage de la faillite politique de Sarkozy, par P. Le Hyaric (PCF)

Amibenali300.jpg
Le président de la République vient de se livrer à une incroyable opération de maquillage de ses propres faillites à propos des formidables mouvements populaires dans les pays Arabes.
Il semble soudain découvrir la force et la lucidité des peuples qui ont entamé des processus révolutionnaires depuis le mois de décembre en Tunisie et qui se répandent désormais partout. Normal le pouvoir Sarkozyste était du côté des dictateurs.

Lire la suite...

 

L'ébranlement et la chute des "dictatures amies", par Ignacio Ramonet, journaliste


Affrontcaire.jpg
Une dictature, la Tunisie ? L’Egypte, une dictature?
En voyant les médias se gargariser maintenant du mot "dictature" appliqué à la Tunisie de Ben Ali et à l’Egypte de Moubarak, les Français ont dû se demander s’ils avaient bien entendu ou bien lu.
Ces mêmes médias et ces mêmes journalistes n’avaient-ils pas, durant des décennies, martelé que ces deux "pays amis" étaient des "Etats modérés"?
Le vilain mot de "dictature", dans le monde arabo-musulman, n’était-il pas exclusivement réservé (après la destruction de l’ "effroyable tyrannie" de Saddam Hussein en Irak) au seul régime iranien ? Comment ? Il y avait donc d’autres dictatures dans cette région ?
Et nos médias, dans notre exemplaire démocratie, nous l’auraient-ils caché?

Lire la suite...

 

Tunisie, Egypte... UN AIR DE LIBERTE !

Courage350.jpg
L'histoire s'accélère et les révolutions se précipitent en Afrique du nord. Après la Tunisie, c'est l'Égypte qui tente de se débarrasser de son despote, d'un régime oligarchique, autoritaire et corrompu.
La mobilisation a rassemblé plus d'un million de personnes au Caire, scandant à l'unisson : Moubarak, dégage !
Le vent qui souffle dans le monde arabe est un vent de liberté qui n'a pas de frontières et s'échappe dans le monde entier qui a un grand besoin de justice sociale, de démocratie et d'en finir avec le capitalisme.
Le Parti communiste français se tient fermement au côté des manifestants, de toutes les forces qui agissent pour que les attentes du peuple égyptien, se réalisent, pour que le mouvement populaire ne soit pas dépossédé de sa lutte courageuse.
Manifestation de soutien samedi 5 février à 14h30, place de la République.

Lire la suite...

 

Tunisie : l’amnésie de Gilles Catoire

cp1100897.jpg
Le peuple tunisien par sa révolte donne une formidable leçon de dignité, de courage, de combativité et de lucidité à l’ensemble des peuples du Magreb et aux peuples d’Europe et du monde.
ll ne veut pas se voir spolié de sa victoire, et il a raison.
Comment ne pas se réjouir et saluer la mémoire de ses martyrs tombés sous les coups de la répression sanglante de ce gangster affairiste qu'est Ben Ali?
A droite, le bal des faux-culs fait salle pleine. Alors que la ministre Alliot Marie se préparait à fournir a Ben Ali le "savoir faire " de la France, pour mater le soulèvement populaire, les politiciens de droite font mine de découvrir soudain les abominations du clan Ben Ali qu'ils ont soutenu pendant des années.
Aujourd’hui, le maire de Clichy, Gilles Catoire, agite des drapeaux, en signe de solidarité avec le peuple Tunisien.
Mais que veut il faire oublier, en cette période pré électorale ?
Alors que les communistes ont toujours été aux côtés du peuple Tunisien et solidaires dans les pires moments, lorsqu’il était sous le joug de la famille Ben Ali et de ses sbires, tel n’était pas le positionnement des dirigeants socialistes.
Veut-il, avec ses gesticulations, faire oublier que Ben Ali, le tyran honni de son peuple et qui avec sa famille a pillé la Tunisie était, jusqu’au 17 janvier, membre de l’Internationale Socialiste, qui regroupe comme son nom l’indique, les partis socialistes et donc le parti de Gilles Catoire ?
Monsieur Catoire, avez-vous oublié que Ben Ali et son parti étaient membre de l'Internationale Socialiste ?
Ainsi, comme le rappelle Francis Wurtz (PCF), l'Union Européenne justifie sa sollicitude pour la Tunisie de la façon suivante :' L'UE officielle aurait pu difficilement rejeter un régime qui avait l'aval de l'Internationale Socialiste."
Gilles Catoire veut-il également faire oublier que pour son ami Dominique Strauss-Kahn, le patron du FMI, organisme généralement bien informé sur la situation des pays, la Tunisie de Ben Ali était, jusqu'à ces derniers jours, un modèle : « La politique économique adoptée en Tunisie, déclarait DSK, est une politique saine et constitue LE MEILLEUR MODÈLE à suivre pour de nombreux pays émergents ».
Telle n’était visiblement pas l’appréciation du peuple tunisien.
Il est vrai que pour DSK, le poulain de Catoire pour les présidentielles, une politique saine est une politique qui permet de pressurer le peuple pour enrichir les patrons, les géants de la Finance.
Voilà les français prévenus.
Ni les Clichois, ni nos amis tunisiens ne sont dupes.
Nous suggérons à Gilles Catoire de ne pas ranger trop vite ses drapeaux : son camarade Hosni Moubarak, également membre de l’Internationale socialiste est lui aussi en grandes difficultés en Egypte…
A Clichy, Catoire s'allie avec la Droite et soutient DSK, l'Affameur des peuples qui dirige le FMI. Comment pourrait il être aux côtés de ceux qui, en Tunisie et ailleurs, sont engagés dans le combat progressiste contre les forces locales de droite et qui ne veulent plus des politiques d'austérité et de misère imposées par le FMI?
Amis tunisiens, égyptiens, marocains, algériens, un seul parti a toujours été de votre côté dans les combats contre le colonialisme, pour l'indépendance, le progrès social et la démocratie : le parti communiste français dont une des devises, héritée de Karl Marx, reste Prolétaires de tous les pays, unissez vous.
Pour donner de la force à votre combat, rejoignez la section de Clichy du PCF.

 

Solidarité des communistes français et algériens avec le combat du peuple tunisiens pour la démocratie et la justice sociale

drapalgtun300.jpg
Le 27 janvier le PCF organisera à son siège, Place du Colonel Fabien, une soirée de solidarité avec le peuple Tunisien, avec Pierre Laurent (PCF), Mouhiedine, Cherbib, militant des Droits de l'Homme, Tarek Ben Hiba, Pdt de la Fédération tunisienne pour une citoyenneté des deux rives, Abdel Thabet du Parti Communistes des Ouvriers Tunisiens et Souayr Belhassem, Pdt de la Fédération internationale des Droits de l'Homme.
Dialogue clichois publie cette déclaration du PADS, nos camarades communistes algériens.

Les communistes algériens saluent la victoire de l’intifadha du peuple tunisien. La dictature de la clique de Ben Ali est tombée. Les manifestations des jeunes et des travailleurs ont eu raison de la tyrannie malgré une féroce répression.
Cette intifadha a aiguisé les contradictions apparues au sein de la bourgeoisie tunisienne sur la façon de gouverner pour préserver ses intérêts de classe, face à la propension de certains de ses clans les plus corrompus à monopoliser le pouvoir, face aussi aux répercussions de la grave crise internationale du capitalisme.
Le peuple tunisien, les travailleurs et toutes les catégories sociales exploitées et marginalisées par un capitalisme dépendant de l’impérialisme sont maintenant appelés à développer encore plus leur mobilisation pour empêcher que la fuite de Ben Ali ne se transforme en simple révolution de palais et ne soit confisquée par la bourgeoisie et ses éléments les plus réactionnaires et les plus rusés, sous quelque bannière politique ou idéologique que ce soit.

Lire la suite...

 

Tunisie: vers la démocratie ?

Benoust.jpg
La formidable mobilisation populaire à chassé Ben Ali et son clan du pouvoir en Tunisie.
Avant même que l'aide à la répression, promise par la ministre Michèle Alliot Marie, ait eu le temps de débarquer...
Les communistes de Clichy partagent la joie de nos amis tunisiens.
Le peuple tunisien attend maintenant le départ de la clique des collaborateurs de Ben Ali, des élections démocratiques et des réformes progressistes répondant aux attentes populaires.
"Le peuple tunisien a besoin d’un nouveau gouvernement démocratique, national et populaire naissant de la volonté et de la représentation de ses propres intérêts, déclare le Parti Communiste ouvrier tunisien. Et un système de ce type ne peut voir le jour à partir du système actuel et de ses institutions, ou de sa constitution ainsi que de ses lois, mais seulement sur ses ruines par une assemblée constituante élue par le peuple dans des conditions de liberté et de transparence, après avoir mis fin à la tyrannie. La tâche d’un Conseil populaire est l’élaboration d’une nouvelle Constitution qui pose les bases de la République démocratique, avec ses institutions et ses lois."

 

Solidarité avec les peuples algériens et tunisiens !

Tunisr_pression2.jpg
En Algérie comme en Tunisie, des émeutes populaires mobilisent une jeunesse qui exprime le désespoir et la révolte contre des régimes qui ne leur offrent que le chômage, la vie chère, l’autoritarisme et la corruption.
C’est en fait, les sociétés algériennes et tunisiennes dans leur ensemble qui n’en peuvent plus de supporter les inégalités criantes, la gabegie, la répression et le mépris de dirigeants prédateurs incapables d’offrir un avenir à leur propre peuple.
Le soutien honteux de Sarkozy et du gouvernement Fillon à Ben Ali est scandaleux!
La réponse de Ben Ali c'est toujours plus de répression et les tirs contre les manifestants.
Il vient de faire arrêter et de jeter en prison le dirigeant communiste Hamma Hamami.
Le PCF appelle à la plus large manifestation, partout en France, samedi 15 janvier 2011 en soutien au peuple de Tunisie qui lutte pour ses droits, samedi 15 janvier 2011 à 14h00, place de la République à Paris.

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs