fidel200.jpg
Pour la dix-neuvième année consécutive, le blocus des Etats-Unis contre Cuba a reçu une nouvelle et large condamnation à l’Assemblée Générale des Nations Unies.
La résolution intitulée «Nécessité de mettre fin au blocus économique, commercial et financier imposé par les Etats-Unis d’Amérique contre Cuba » a été adoptée ce 26 octobre par la majorité de 187 nations, contre 2 (Les Etats-Unis et Israël!) et 3 abstentions (La Micronésie, Les Îles Marshall et Palau).
Depuis 50 ans, le blocus économique, commercial et financier des Etats-Unis contre Cuba, constitue l’obstacle principal au développement du pays.
Il ne s’agit pas d’une question bilatérale entre Cuba et les Etats-Unis.
Ce blocus illégal a une évidente application extraterritoriale qui gêne d’une manière significative beaucoup d’autres Etats y compris la France et d’autres pays européens.
Cuba a une fois de plus obtenu le soutien de la communauté internationale et exige donc des Etats-Unis la levée immédiate du blocus.
Les USA continue leur ingérence grossière dans l'Ile.
Le congrès des Etats-Unis adopte tous les ans un budget de plus de 30 millions de dollars de fonds fédéraux pour financer des émissions d'intox depuis contre Cuba.
Plusieurs des stations anti-cubaines appartiennent ou offrent leurs services à des organisations liées aux terroristes qui agissent contre Cuba, avec l’accord des autorités étasuniennes.