Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - CGT cheminot

Fil des billets

CGT des Cheminots : Grand meeting national des cheminots le 4 avril à Paris !

acgtmetgarly2.jpg
Clichy est aussi une ville cheminote et accueille outre des ateliers menacés de délocalisation, la direction fret Nord de la SNCF.
La CGT annonce la tenue d'un grand Meeting des cheminots à Paris- Gare de Lyon, mercredi prochain 4 avril pour la défense du fret SNCF, le développement du Service Public ferroviaire et l’amélioration des conditions sociales des cheminots.
Ces objectifs de luttes sont justes et bons pour l'emploi, les services publics, l'aménagement du territoire et la protection de l'environnement.
Ils sont également conformes à l'intérêt des usagers.
Dialogue clichois met en ligne l'appel du syndicat.
Depuis 2003, la CGT n’a de cesse de dénoncer la casse du Fret SNCF. Les multiples plans fret imposés par le gouvernement et la direction ont entrainé un gâchis social, économique financier qui est constaté par tous.
PLUS DE 5000 EMPLOIS ONT ETE SUPPRIMES ENTRE 2008 et 2011 !
L’ouverture à la concurrence du Fret Ferroviaire sur le territoire national depuis 2006 n’a pas augmenté la part modale du transport de marchandises par fer ! celle-ci est de 15% pour le fer contre 80% pour la route.
Le "nouveau schéma directeur pour le fret SNCF" présenté en 2009, prévoit, entre autre, l’abandon du wagon isolé SNCF, au profit d’éventuelles entreprises privées, mais aussi au profit de la route.
En 3 ans, ce sont plus de 2,5 MILLIONS DE CAMIONS EN PLUS SUR LES ROUTES, la SNCF ne transportant plus que 23 milliards de T/km en 2011, contre 55 milliards en 2000.
Cette logique installe la SNCF dans une position de repli sur le Fret et s’avère être en opposition avec les décisions du " Grenelle de l’environnement ".

Lire la suite...

 

SNCF/RFF : Bataille du rail contre le libéralisme

Agareclich.jpg
Le service public ferroviaire devrait rester un bien commun
C’est un choix de société à opérer: à celui du fric et des intérêts privés, il faut imposer le choix de l'intérêt général.
Or, les politiques européennes de déréglementation autorisent maintenant la circulation de trains privés concurrençant le service public.
De nouvelles entreprises capitalistes peuvent utiliser les rails, les gares, les outils du service public financés par l’argent public… et feront des bénéfices sur les «prix voyageurs». Ce n’est pas acceptable.
Il est préoccupant de voir les députés socialistes européens continuer, par leur vote, à pousser les feux de cette politique libérale des transports. Ce n’est pas ce que la Gauche attend d’un vrai gouvernement de gauche.
Nous sommes confrontés à une tendance de fond, renforcée par les politiques libérales conduisant à des attaques répétées.
Déjà, les voyageurs ne reconnaissent plus leur service public SNCF, avec des prix TGV illisibles, purement commerciaux, qui varient pour la même distance, et avec des pannes fréquentes ou des retards dus au manque d’investissements sur les infrastructures et le matériel roulant.

Lire la suite...

 

SNCF : Le double langage du PS, ça suffit!

AGare_Saint_Lazare_400.jpg
Le Parlement européen poursuit sa politique de libéralisation du rail, avec en perspective l'exacerbation de la concurrence, la privatisation, les fermetures des lignes et des dessertes les moins "rentables", les hausses des tarifs... Avec l'aide au Parlement européen, des partis socialistes et singulièrement des députés européens socialistes français.
Cheminots et voyageurs doivent le savoir !
Le Parlement européen était consulté en séance plénière à la mi-novembre sur la refonte du premier paquet ferroviaire.
La CGT explique : « Depuis plusieurs mois la CGT, avec ETF, a pris des initiatives notamment européennes le 24 mai et le 8 novembre, pour faire entendre la voix des cheminots européens auprès des parlementaires européens. Nous demandions qu’ils s’opposent à la séparation totale de la gestion de l’infrastructure et de l’exploitation ainsi que des services ferroviaires connexes tels que les ateliers de maintenance et les gares, et à une future libéralisation des services de transport national de voyageurs. » En vain. Le Parlement européen a poursuivi son choix du dogme de la concurrence et de la libéralisation à tout prix en demandant à la commission qu’elle prépare pour 2012 un texte législatif sur la libéralisation totale du trafic national de voyageurs et la séparation complète de l’infrastructure et de l’exploitation et d’ouvrir les ateliers de maintenance à des tiers. Les résultats du vote ont été les suivants: 538 POUR, 82 cONTRE, 41 ABSTENTIONS . Seul, le groupe GUE/NGL (Gauche Unie Européenne), dont les députés communistes français appartenant à celui-ci, et quelques députés ont voté contre. Les députés français de droite et du Parti socialiste ont voté pour, les députés Verts (quels piètres défenseurs des services publics!) se sont abstenus.
Voici la réaction de Didier Le Reste, ancien Secrétaire Général de la Fédération CGT des cheminots (2000-2010), Animateur du Front des luttes du Front de Gauche

Lire la suite...

 

Emploi, salaires, missions au centre du conflit chez les cheminots

ChemCGT350.jpg
Les cheminots sont en grève à l’appel de la CGT-cheminots et SUD-Rail, pour protester notamment contre leurs conditions de travail et la baisse des effectifs.
Les communistes de Clichy, ville qui accueille la Direction du fret Nord SNCF, sont totalement solidaires des cheminots.
A l'inverse, le dirigeant socialiste M. Valls vole au secours de la Direction et du MEDEF et juge cette grève "insupportable". Ce qui est insupportable c'est de voir un dirigeant du PS apporter de l'eau au moulin de Sarkozy et porter des coups au service public.
La SNCF a perdu 22 000 emplois ces dernières années. Les cheminots sont en première ligne pour défendre l'emploi, et dire non au démantèlement de l'entreprise.

Lire la suite...

 

Fret ferroviaire : Tromperie sur la marchandise

cheminotcgt128.jpg

Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’Etat aux Transports, installe le 26 janvier 2010 le Comité de suivi de « l’engagement national pour le Fret ferroviaire » annoncé le 16 septembre 2009. Celui-ci a fait ensuite l’objet d’une imposante campagne de publicité… financée par la SNCF à hauteur de 20 millions d’euros !

En l’état actuel des choses, la crainte est que ce plan gouvernemental, portant le développement des autoroutes ferroviaires, le TGV Fret, le doublement du transport combiné, l’amélioration de la desserte des ports et la création d’opérateurs ferroviaires privés de proximité (financée par la SNCF !!), ne serve qu’à masquer LA CASSE DE FRET SNCF !

Lire la suite...

 

Clichy : Manif devant le siège de SNCF fret

Fret3juin.jpg
Le 03 juin, jour du CE de la Direction du Fret SNCF, un rassemblement intersyndical était organisé pour dénoncer la casse de l’entreprise publique SNCF et celle du Fret en particulier.
On notait la présence de Didier Le Reste, le dirigeant des cheminots CGT. La SNCF s’apprête à faire du Fret ce qu’elle a déjà réalisé avec le Sernam. c'est à dire le brader au privé. Le rapport de force est primordial car cette tentative sur le Fret a valeur de test pour le reste de l’entreprise publique. Le Sernam était une entité indépendante avec nombre de salariés hors statut SNCF ce qui a facilité la tâche de la direction.
Pour le Fret c’est différent car il s’agit d’une entité jusqu’alors totalement intégrée au reste de la SNCF.
Si la direction réussit ce passage en force, d’autres pans de la SNCF suivront et notamment les trains Corail.
Enjeu capital donc.
Le rassemblement a été un succès avec des cheminots venus de Strasbourg, Perpignan, Metz, Rennes, Rouen etc....

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs