Chefidel350.jpg__

Fidel Castro et Ernesto Guevara (le Che)

« Le plan est prêt monsieur le vice-président. Nous attendons votre feu vert. » Allen Dulles, le chef de la CIA, annonçait ainsi à Richard Nixon en 1960 le possible déclenchement de l’invasion de Cuba.
Depuis plusieurs semaines, le service action de la centrale nord-américaine avait mis au point l’opération : recrutement d’émigrés cubains, collaboration avec la Mafia, préparation de bombardements par des appareils camouflés et stationnés au Nicaragua.
Le président Eisenhower mit en garde Nixon, candidat à sa succession :« Laissons passer l’élection. Vous aurez ainsi les mains libres. »
Richard Nixon perdit le scrutin d’un fil (quelques dizaines de milliers de voix) au profit de John F. Kennedy.
La CIA programma le débarquement pour le 17 avril 1961. Kennedy approuva.
Washington avait pris la décision d’en finir avec « l’épisode Castro »....