bce175.jpg
Déclaration de Patrick le Hyaric, directeur de l’Humanité, tête de liste du Front de gauche aux élections européennes en Ile-de-France :

A ceux qui n’ont pas compris les décisions alambiquées du sommet du G20, le projet de directive européenne sur les fonds spéculatifs que vient de proposer le commissaire européen, irlandais, Charlie Mc Creevy, vient de passer aux travaux pratiques en demandant d’autoriser des fonds spéculatifs de pouvoir venir s’investir en Europe à partir de paradis fiscaux !

Les grands discours de M. Sarkozy sont une chose ! Les actes en sont une autre ! Et les larmes de crocodile de Xavier Bertrand n’y changent rien. A bien y réfléchir, cela se comprend.

Monsieur le Commissaire ne fait là que mettre en œuvre les principes ultralibéraux et ultraréactionnaires inscrit en toutes lettres dans le traité de Lisbonne comme dans son article 63 qui spécifie que : « Toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les Etats membres et les pays tiers sont interdites

Cette déclaration est tout à fait éclairante des politiques ultralibérales appliquées à l’Europe, que soutiennent, malheureusement, la plupart des forces politiques au Parlement européens, sauf le groupe de la Gauche Unie Européenne présidé par mon ami Francis Wurtz.
En conséquence de quoi, chacun peut aujourd’hui préparer son vote pour le 7 juin, en utilisant la seule force politique nouvelle, qui propose de ne pas appliquer le traité ultra libéral de Lisbonne, c’est-à-dire les listes du Front de gauche.

Patrick le Hyaric