Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - Clichy Santé

Fil des billets

Beaujon : Délégation du personnel et des Clichois à l'Agence Régionale de Santé

ARS1.jpg
Le 1er juin, une délégation composée de personnels de Beaujon, de clichoises et de clichois, accompagnés de Guy Schmaus et de militants communistes s'est rendue au siège de l'Agence Régionale de Santé, à Paris, pour défendre l’Hôpital Beaujon de Clichy.
La délégation a été reçue par le directeur de cabinet de Claude Evin, le patron de l'Agence.
Elle a rappelé l'exigence des personnels et des clichois du maintien de l'Hôpital sur Clichy qui doit rester un hôpital d'excellence et de proximité et disposer des moyens de son développement.
Les syndicalistes ont eu l'occasion de dénoncer le fait que 200 emplois ont été supprimés sur deux ans. Les conditions de travail ne cessent de se détériorer dramatiquement sur Beaujon ce qui commence à poser de graves problèmes.
Actuellement dans le collimateur des démolisseurs de la santé publique, le Service des Urgences (15 médecins, 30 infirmières et 20 aides soignantes et 27 000 admissions de patients chaque année)
ARSBeau.jpg
Il faut le sauver : un hôpital sans urgence, sans service d'excellence est un hôpital sur le déclin.
Faute de capacité d'accueil et de soins dans le cadre de l’hôpital public, trop de patients admis aux urgences sont dirigés vers des structures privées dont l'objectif essentiel est la rentabilité avant la santé.
Guy Schmaus a souligné que le conseil municipal de Clichy s'était réuni deux fois sur la situation de Beaujon et s'était prononcé à chaque fois à l'unanimité sur la nécessité de sauver l'Hôpital.
Il a également insisté sur la nécessité d'abroger la loi HPST (Hôpital-patient Santé- Territoire) dite Bachelot et a exigé des mesures concrètes. Le représentant de l'ARS, dans ses réponses, a botté en touche du côté de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris....
Une évidence : la mobilisation des clichois autour de leur Hôpital doit prendre davantage d'ampleur pour se faire entendre.

 

L’hôpital en proie à la déshumanisation, par Christophe Prudhomme, médecin urgentiste (syndicaliste CGT)

chPrud.jpg
L’Hôpital Beaujon est menacé de dépérissement et de démantèlement service par service.
A commencer par le service des Urgences, que l' Agence Régionale de Santé, dirigée par l'ancien ministre socialiste Claude Evin, aujourd'hui exécuteur des basses œuvres de R. Bachelot et de Sarkozy, veut fermer, à l'occasion du départ de son responsable.
Ch. Prudhomme, médecin urgentiste nous rappelle l'importance de l’hôpital public dont l'existence est incompatible avec les exigences de rentabilité.
L’hôpital ne doit pas devenir une entreprise de production de soins.
Le mot hôpital vient du latin hospitalus domus, c’est-à-dire maison où l’on reçoit les hôtes. Les personnels continuent à appeler le service d’hospitalisation ?des urgences, le « service porte », et négligent les acronymes barbares inventés par les technocrates. ?
Ces rappels sont essentiels pour bien comprendre le rôle de l’hôpital dans la société. Un hôpital est un établissement destiné à dispenser aux malades des soins spécifiques qui ne peuvent être donnés à domicile.
On ne vient donc pas à l’hôpital par plaisir mais dans une situation de détresse physique, morale et parfois sociale qui nécessite une prise en charge spécifique, assurée par un ensemble de professionnels qui travaillent avec un même objectif, soulager cette détresse pour permettre un retour à domicile dans de bonnes conditions.

Lire la suite...

 

Beaujon : Les élus communistes poussent à l'action

Digital StillCamera__
G. Schmaus et Ch. Garnier dans la manifestation du 1er mai

Au Conseil municipal de Clichy, les élus communistes (Annie Mendez, Christian Garnier et Guy Schmaus) se sont fait porteurs de l'exigence d'actions concrètes et mobilisatrices des clichois et des agents hospitaliers autour de la situation de l'Hôpital Beaujon.
Les propositions d'actions du vœu communiste ayant été, après discussion, incorporées dans la délibération proposée par le maire, les élus communistes ont voté cette délibération.
Voici le texte du voeu initial des élus communistes clichois.

"Quand les blés sont sous la grêle fou qui fait le délicat »disait Aragon, au cœur de l’orage nazi.
Fou qui songe à ses querelles », ajoutait-il, « au cœur du commun combat. »
Seul en effet ce « commun combat » est de nature à faire annuler les plans meurtriers contre l’hôpital clichois.
C’est dans cet unique espoir que, nous communistes, avons fait signer des pétitions, édité des tracts, participé au meeting du 16 avril, inscrit nos noms au comité de défense, accompagné les actions des personnels les 12 mars et 6 mai dernier ……

Lire la suite...

 

Beaujon : Près de 150 agents devant le siège de l’AP-HP

BeaujSCHH400.jpg

Les communistes (ici G. Schmaus) aux côtés des agents de Beaujon en luttes
La mobilisation des agents hospitaliers de l’Hôpital Beaujon prend de l’ampleur.
Le 6 mai, à l’appel de leurs syndicats (CGT, FO, Sud, CFDT,…), ils se sont réunis dans le hall d’entrée, puis ont pris place dans trois autocars pour partir en délégation au siège de l’AP-HP à Paris, avenue Victoria.
Beaujman6maiH350.jpg
Il s agissait de protester contre la fermeture programmée de Beaujon, contre la fermeture dans l’immédiat du service des urgences, de la psychiatrie, contre les 61 suppressions de postes. Les syndicats exigent le maintien de l’unicité de l’hôpital et le maintien de tout le personnel sur le site et la titularisation de tous les CDD.
Au nom des élus communistes et de la section du PCF de Clichy est venu soutenir les manifestants et les accompagner.

Lire la suite...

 

Beaujon : les élus communistes aux côtés des agents hospitaliers, des médecins et des patients

Beaujonint380.jpg
Au Conseil municipal de début décembre, Guy Schmaus, Président du groupe communiste est intervenu sur les projets de démantèlement de services à l'Hôpital Beaujon, en appelant à l'action la plus large.
En effet, se contenter de protester ne suffit pas. Seule, l'action rassembleuse peut permettre d'empêcher la casse .
Un vœu a été adopté pour le maintien des urgences et de la psychiatrie. La droite a voté contre (4 voix) ou s'est abstenue (2voix)
Dialogue clichois met en ligne l'intervention de G. Schmaus.

"Pouvons nous accepter que la santé devienne un luxe réservé aux riches, alors que les clichois seraient privés du droit à être soignés, voire à être sauvés, faute de service d’urgence à Beaujon ?
Cela allant de paire, avec la suppression de la psychiatrie et venant après les départs de l’hématologie et de la pneumologie, de la neurologie, de la cardiologie et tant d’autres services, au nom d’une rentabilité comptable.
Aujourd’hui, les urgences sont menacées par la loi Bachelot de juin dernier, qui est elle-même issue de traité de Lisbonne et donc rétive aux besoins humains par appétit d’argent.
(lire la suite de l'intervention sur Beaujon)

Lire la suite...

 

PAS TOUCHE A BEAUJON! l'argent existe pour stopper le déclin de l’offre publique de soins : suppression des 30 milliards € d'allègement des cotisations sociales patronales + cotisation des revenus financiers (+35 milliards€)!

Beaujonstade350.jpg
Les Urgences sont menacées à Beaujon.
La direction de l'AP-HP, sous l'impulsion du couple formé par la ministre UMP Bachelot et le directeur de l'Agence Régionale de Santé, l'ancien ministre socialiste Claude Evin, s'organise le regroupement des Hôpitaux Beaujon, Bichat, Bretenneau, Mourier.
1150 suppressions d’emplois, médicaux, soignants et non soignants programmées pour 2010, 3500 d’ici 2012 : avec ce « plan stratégique » annoncé le 20 novembre, le gouvernement et la direction de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont décidé d’accélérer le déclin organisé de l’offre publique de soins en Ile-de-France comme dans tout le pays.
Protester contre les fermetures est indispensable, mais pour ne pas verser dans la démagogie, encore faut il expliquer où trouver les financements nécessaires à l'essor de l'Hôpital public.
Seules les propositions du PCF sont crédibles en la matière, car elles ne reposent ni sur les déremboursements, ni sur l'augmentation des impôts sur les ménages de type CSG ou TVA "sociale"....
Financer de façon pérenne le développement de l'Hôpital public est en effet très facile : on peut par exemple dans l'immédiat, remettre en cause les allègements de cotisations sociales patronales qui dépassent chaque année 30 milliards d'euros.
C'est une question de volonté politique. Le PCF, lui est clairement pour!
Autre piste, faire cotiser les revenus financiers au même titre que les salaires rapporterait chaque année 71 milliards € à la protection sociale dont 35 milliards € pour la branche maladie
Enfin, réduire le chômage et développer l'emploi grâce à une maîtrise publique du crédit dispensé par les banques pour le diriger vers la création d'emplois et non plus vers la spéculation, apporterait évidemment des recettes supplémentaires à la Sécurité sociale.
Pour contrôler l'utilisation de l'argent des banques il faut constituer un pôle public bancaire et créer en Ile de France, un Fonds Régional pour l'emploi, pour prendre en charge les intérêts des emprunts des PME ayant des projets d'investissements créateurs d'emplois.
(lire la suite des explications).

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs