Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - D. Le Reste

Fil des billets

Didier Le Reste : Il faut empêcher Nicolas Sarkozy de continuer à nuire au monde du travail.

amarsako.jpg
Didier Le Reste, syndicaliste cheminot, animateur du Front des Luttes, invite à prendre la mesure de l’espoir suscité par le Front de Gauche.
Est-ce que le résultat du premier tour de l’élection présidentielle reflète le climat de lutte que l’on peut observer au sein de nombreuses entreprises ?
DLR. L’analyse des résultats méritera d’être plus approfondie. Mais, évidemment, le score du Front National interpelle. Selon moi, il résulte avant tout de l’insécurité sociale générée par la crise qui traverse le pays et l’Europe.
Les grandes luttes médiatisées, qui révèlent la casse industrielle et les dégâts causés dans tous les secteurs par les restructurations et les délocalisations, ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Le mal est beaucoup plus profond et diffus.
Les conséquences sur la vie des populations, sur les économies des territoires sont réelles, mais insuffisamment mises au grand jour. Et dans ce contexte, il y a lieu de se féliciter de l’émergence d’une nouvelle force politique à gauche, incarnée par l’alliance au sein du Front de Gauche.
Son évolution se poursuit d’élection en élection et cela ne peut que croître.

Lire la suite...

 

SNCF : Le double langage du PS, ça suffit!

AGare_Saint_Lazare_400.jpg
Le Parlement européen poursuit sa politique de libéralisation du rail, avec en perspective l'exacerbation de la concurrence, la privatisation, les fermetures des lignes et des dessertes les moins "rentables", les hausses des tarifs... Avec l'aide au Parlement européen, des partis socialistes et singulièrement des députés européens socialistes français.
Cheminots et voyageurs doivent le savoir !
Le Parlement européen était consulté en séance plénière à la mi-novembre sur la refonte du premier paquet ferroviaire.
La CGT explique : « Depuis plusieurs mois la CGT, avec ETF, a pris des initiatives notamment européennes le 24 mai et le 8 novembre, pour faire entendre la voix des cheminots européens auprès des parlementaires européens. Nous demandions qu’ils s’opposent à la séparation totale de la gestion de l’infrastructure et de l’exploitation ainsi que des services ferroviaires connexes tels que les ateliers de maintenance et les gares, et à une future libéralisation des services de transport national de voyageurs. » En vain. Le Parlement européen a poursuivi son choix du dogme de la concurrence et de la libéralisation à tout prix en demandant à la commission qu’elle prépare pour 2012 un texte législatif sur la libéralisation totale du trafic national de voyageurs et la séparation complète de l’infrastructure et de l’exploitation et d’ouvrir les ateliers de maintenance à des tiers. Les résultats du vote ont été les suivants: 538 POUR, 82 cONTRE, 41 ABSTENTIONS . Seul, le groupe GUE/NGL (Gauche Unie Européenne), dont les députés communistes français appartenant à celui-ci, et quelques députés ont voté contre. Les députés français de droite et du Parti socialiste ont voté pour, les députés Verts (quels piètres défenseurs des services publics!) se sont abstenus.
Voici la réaction de Didier Le Reste, ancien Secrétaire Général de la Fédération CGT des cheminots (2000-2010), Animateur du Front des luttes du Front de Gauche

Lire la suite...

 

Pour un moratoire sur le plan fret SNCF


CGTaffretH300.jpg
Le 2 juin s’est déroulée à la salle des fêtes de Villeneuve-Saint-Georges une conférence de presse de l’ANECR faisant suite au lancement d’une pétition nationale demandant de revoir la copie du plan fret SNCF.
(Voir aussi en pièce jointe l'Appel sur le fret)
A la tribune : Pierre MATHIEU, vice-président chargé des transports à la région Champagne-Ardenne, André CHASSAIGNE, député du Puy-de-Dôme et président de l’ANECR, Didier LE RESTE, secrétaire général de la CGT-Cheminots, Daniel GENESTE, responsable de l’Union interfédérale des transports CGT, Isabelle PASQUET, sénatrice des Bouches-du-Rhône et Jean-Jacques PARIS, conseiller général et secrétaire général de l’ANECR.
La pétition nationale reprend et relaye un appel lancé par de nombreux syndicats et associations de défense de l’environnement et réclame comme lui le respect des objectifs de réduction de gaz à effet de serre, un moratoire immédiat sur la partie « wagon isolé » du plan fret, un vrai débat public sur les conséquences du plan fret, la préservation des installations ferroviaires en situation de réutilisation et l’examen d’organisations nouvelles de la production SNCF en proximité, spécialement adaptées et en coopération avec les opérateurs nouveaux.

Lire la suite...

 

Didier Le Reste (CGT): « L'avenir de la SNCF mérite un grand débat démocratique »

Lereste360.jpg
© Copyright by Photothèque du mouvement social

Plusieurs milliers de cheminots ont participé au Bourget à un rassemblement national sur le fret. Rappelons que Clichy accueille, rue de Villeneuve, la direction du fret Nord de la SNCF où travaillent plusieurs centaines de cheminots.
Entretien avec Didier Le Reste, secrétaire général de la CGT cheminot.

Quel est le but du rassemblement de plusieurs milliers de cheminots organisé par la CGT aujourd’hui au Bourget, en Seine-Saint-Denis ?
Didier Le Reste. Ce rassemblement national des cheminots s’inscrit dans un processus d’actions dans lequel nous mobilisons, cheminots, acteurs économiques, le mouvement syndical, ONG environnementales et responsables politiques afin d’obtenir que d’autres orientations président aux destinées de fret SNCF.
Les technocrates de la direction envisagent aujourd’hui de ne plus assurer 60 % du trafic dit du wagon isolé sous prétexte que cette activité est déficitaire au sens capitalistique du terme. La direction affirme que la messagerie ferroviaire est à l’origine d’entre 70 et 75 % des pertes de fret. Néanmoins, je remarque que cette activité représente encore 43 % du chiffre d’affaires.
La SNCF parle de perte mais omet de dire qu’elle subventionne à 50 % la logistique des groupes privés et qu’elle ne s’engage pas à capter de nouveaux trafics. Ses commerciaux sont cantonnés à la gestion des grands comptes au siège parisien. Les difficultés croissantes du wagon isolé sont ainsi d’une certaine façon organisées.
(lire la suite de l'interview de D. Le Reste)

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs