Lereste250.jpg
Au regard du caractère exceptionnel de la période que nous traversons et de l’acuité avec laquelle se posent les questions socio-économiques, j’ai souhaité m’adresser à vous par le biais de cette lettre ouverte.
La crise du système capitaliste qui génère une récession d’une gravité historique continue de frapper des centaines de milliers de salariés, les retraités et les privés d’emplois.
Malgré les coups de mentons et les moulinets de l’hôte de l’Elysée, les choses repartent comme avant : financiarisation de l’économie, spéculation boursière et course aux profits.
Ce sont pourtant ces théories libérales qui nous ont amenés dans le mur.
La crise, c’est eux, la solution c’est nous !
Ce slogan, rythme les différentes mobilisations interprofessionnelles et citoyennes qui ont été engagées depuis le début de l’année auxquelles il convient de redonner du souffle, du rythme, de la consistance afin d’arracher, du Patronat et du Gouvernement, des décisions permettant d’améliorer substantiellement la situation des salariés, des retraités et des privés d’emplois.