sieffert180.jpg
Denis Sieffert, le Directeur de l'hebdo Politis donne son analyse du scrutin des Européennes qui s'est caractérisé par un fort taux d'abstention, un effondrement du parti socialiste, une percée verte et un progrès encourageant du Front de Gauche, présenté par le parti communiste.

Pour nourrir la réflexion, Dialogue Clichois propose des extraits de l'analyse de Denis Sieffert:

Ces élections européennes ne sont évidemment pas dépourvues de signification. Mais il faut se garder de plonger tête baissée dans l’analyse pour en tirer des conclusions définitives sur la transformation de notre paysage politique.
Nous sommes ainsi faits, indécrottables Gaulois, que nous n’avons qu’une hâte : projeter les résultats de dimanche soir sur nos législatives, voire – plus ridicule encore ! – sur une présidentielle.

C’est oublier une donnée fondamentale de ce scrutin : l’abstention massive. Quel enseignement retenir quand plus de 60 % des électeurs potentiels ont boudé les urnes ? Que dire quand on sait que les grands scrutins hexagonaux mettent en mouvement presque deux fois plus d’électeurs qu’en ce dimanche 7 juin ?
(lire la suite de l'analyse)