hopital_public300.jpg__
Professeur de médecine à PARIS DIDEROT et chef de service de réanimation à l'Hôpital Louis Mourier, Didier Dreyfuss a décidé de s'engager aux côtés du Front de Gauche, à l'occasion des Régionales.
D. Dreyfuss est l'animateur de l'Appel Sauvez l'Hôpital public et de l'Appel des appels.

Il dénonce les restructurations de services obéissant, comme dans le cas de celles qui touchent l'Hôpital Beaujon, non à une logique médicale, mais comptable....

« Je vois la dégradation épouvantable de pans entiers de la société notamment à l’hôpital, avec cette loi Hôpital, patients, santé et territoires, entraînant dégradation des conditions de fonctionnement, départs non remplacés, restructuration des services sans logique médicale mais comptable. Je constate que toutes les protestations n’ont pas permis de nous faire entendre.
Pourtant, en avril, fait unique, nous étions nombreux, chefs de service, ouvrier, cadres, infi rmières dans la rue. Homme de gauche, je n’étais pas jusqu’à présent engagé en politique. Mais ce pouvoir ne reculera jamais, il faut lui faire perdre les élections. C’est le pourquoi de mon engagement avec le front de gauche.
Hier, j’ai selon les circonstances voté PS, PC ou Front de gauche. Aujourd’hui, j’ai une confi ance très modéré dans la capacité du PS à changer les choses, car il faut prendre en compte la réalité des problèmes sociaux, ce que fait pleinement le Front de gauche.
Les élections régionales sont une occasion à ne pas louper. »