Annie Mendez, une élue de terrain aux côtés des clichois

Monsieur le maire, chers collègues, Mesdames, Messieurs,

Le retrait de ma délégation et les arguments avancés pour le justifier ont créé une émotion et il ne se passe pas un jour sans que des personnes ne m’en fassent part. En particulier, des clichoises et des clichois que j’ai pu aider et avec lesquels j’ai pu prendre des initiatives. Elles et ils sont parmi les plus pauvres. Mais pas seulement. (Voir la suite)