etatgenecole150.jpgDes états généraux des luttes pour l'école se sont tenus en mars à Valenton. A cette occasion a été adopté un Appel que nous publions bien volontiers.
Cet Appel démonte les mensonges officiels de Sarkozy-Darcos-Pécresse qui veulent, conformément aux orientations européennes instaurer un marché des connaissances en France pour placer le système éducatif au service du grand patronat.
L'Appel insiste sur la nécessité d'offrir en alternative, la perspective d'un nouveau Plan Langevin-Wallon, (du nom des deux savants communistes, physicien et psychologue, qui avaient proposé un plan ambitieux visant l'école de la réussite, à la Libération).
Ce qui implique, bien entendu, de relancer la dépense publique pour les services publics ( éducation, recherche, formation), notamment grâce à une réorientation de la Banque Centrale Européenne pour l'amener à consentir des prêts à faible taux pour ce genre de dépenses utiles au développement humain.