Gisele350.jpg
Gisèle Halimi a été de tous les combats contre le colonialisme et pour la libération de la femme.
Son parcours est un parcours de luttes - faire du viol un crime, défendre le droit à l'avortement, se battre pour la loi sur la parité, contre la violence faite aux femmes, contre la prostitution.
Son engagement n'a jamais faibli et s'est construit sur une réflexion générale sur le féminisme d'hier et d'aujourd'hui.
Avocate, elle a marqué la mémoire collective pour son engagement courageux en faveur du droit à l'avortement, lors du Procès emblèmatique dit de Bobigny, où elle défendit durant les années 70, une lycéenne de 16 ans inculpée pour avoir avorté à la suite d'un viol...
G. Halimi vient de publier chez Plon, un livre de témoignages Ne vous résignez jamais.
Gisèle Halimi fait le choix aujourd'hui de soutenir le Front de Gauche:
« Je défends la clause de l’Européenne la plus favorisée. Il faut recenser, dans les 27 pays de l’UE, les législations relatives à la situation des femmes et cueillir la plus favorable. En France, la première personne qui a reçu les défenseurs de ce projet a été Marie-George Buffet ! J’espère que votre groupe de gauche au Parlement européen soutiendra notre projet. Comme jamais s’exprime une exigence de respect, une reconnaissance de la dignité femme ! Le féminisme est devenu une force politique. J’espère qu’il insufflera au Front de gauche, et à toute la gauche, la force du changement. »
Gisèle Halimi a enrichi le programme du Front de Gauche, avec sa proposition de "clause de la législation la plus avancée" sur chaque domaine touchent les femmes (congé parental suédois, législation contre les violences faites aux femmes en Espagne, etc.)