Drapalenf350.jpg
Le Proche-Orient et le monde arabe connaissent de grands bouleversements, sources d’espoir pour la paix et la liberté des peuples. Notre pays doit encourager ce mouvement et pleinement s’impliquer au sein du Conseil de sécurité pour permettre l’entrée de la Palestine à l’ONU en tant qu’Etat souverain.
Le Député François Asensi, (apparenté communiste) membre du groupe d’amitié France-Territoires palestiniens est intervenu auprès du Ministre des Affaires étrangères Alain Juppé pour réclamer la reconnaissance immédiate par la France de l’Etat palestinien dans ses frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est pour capitale.
Monsieur le Ministre,
La période que nous vivons constitue un tournant dans l’évolution politique du monde arabe. L’aspiration à la démocratie observée en Tunisie, en Egypte, en Libye et dans d’autres pays se fait également sentir dans les territoires Palestiniens. Le règlement du conflit israélo-palestinien est l’une des clés de la stabilité et de la paix au Proche-Orient.
Comme vous l’avez récemment affirmé, je pense il est du devoir de la France de soutenir le printemps des peuples arabes et de renforcer les liens qui nous unissent à eux.