Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - FSU

Fil des billets

5 syndicats appellent à manifester contre l'austérité le 14 novembre

AAGrevsol.jpg
Des centaines de salariés, syndicats et politiques de gauche ont manifesté devant le congrès du PS, à Toulouse.
"Le changement, c'est pour quand ?" demandait la banderole de tête.
A Toulouse, en marge du congrès du parti socialiste où se trouvent de nombreux ministres dont Jean-Marc Ayrault, près de 1200 manifestants ont défilé pour demander au gouvernement socialiste: "Le changement c'est pour quand?".
C'était en tout cas la question posée par la banderole de tête tenue à la fois par des syndicalistes de la CGT, de la FSU et de SUD et par des militants politiques du Front de Gauche ainsi que du NPA ou d'Attac.
L'intersyndicale (CFDT-SUD-CGC-CGT-FO) de Sanofi était en tête du cortège avec près de 300 des salariés du laboratoire pharmaceutique qui luttent depuis juillet contre la menace d'une fermeture de leur établissement toulousain
Les confédérations CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires ont appelé ce vendredi les salariés, retraités et chômeurs à manifester le 14 novembre dans le cadre de la journée européenne contre l'"austérité" et pour des "mesures de solidarité" avec "les pays les plus en difficulté".

Lire la suite...

 

Le 1er mai 2011 : Solidarité internationale et progrès social

1ermaired.jpg
COMMUNIQUE COMMUN CFDT - CGT – FSU – Solidaires – UNSA
Le 1er mai, journée de solidarité internationale du monde du travail, prend un relief particulier dans un monde marqué par des évolutions majeures.
Les organisations CFDT - CGT – FSU – Solidaires – UNSA expriment leur soutien aux peuples des pays arabes qui se soulèvent pour la dignité et la liberté. Partout dans le monde, cette onde de choc salutaire bouscule les dictatures et porte un message d’espoir de liberté, de démocratie et de progrès social.
Elles font aussi du 1er mai une journée de solidarité européenne en dénonçant les politiques d’austérité imposées par les Etats membres de l’Union et les Institutions européennes pour « assainir » les dépenses publiques. Les salarié(e)s ne doivent pas payer le coût d’une crise dont ils ne sont pas responsables.

Lire la suite...

 

Pas de bébés à la consigne!

PasBBconsigne300.jpg
Le décret Murano vise a diminuer le personnel d'encadrement et à utiliser des agents non qualifiés pour les crèches transformées en "consigne à bébés".
La secrétaire d’Etat à la Famille semble avoir choisi le déni devant l’ampleur de la mobilisation contre son projet d’assouplissement des règles d’accueil des enfants en crèche et cherche à passer en force.
Mais le bras de fer avec le collectif "Pas de bébés à la consigne" continue.

Lire la suite...

 

Collège Van Gogh : Vœu présenté par les élus communistes et adopté

Colvg.jpg
Conseil Municipal du 16-03-10
Les personnels du collège Vincent Van Gogh se sont mis en grève le 10 mars parce qu’ils en ont assez de la dégradation de leurs conditions de travail ( classes surchargées, collège délaissé ) et parce que de surcroît, l’inspection académique veut encore leur supprimer un poste sous prétexte d’une baisse éventuelle de 11 élèves à la rentrée prochaine.
Le conseil municipal de Clichy, réuni le 16 mars 2010, leur exprime sa totale solidarité. Il demande à l’inspection académique de revoir sa décision et de satisfaire l’ensemble des revendications de la communauté scolaire de cet établissement clichois trop mal loti.
C’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu. Il faut donc donner satisfaction aux revendications légitimes des enseignants.
Clichy le 16 mars 2010

 

Communiqué commun CGT, FSU, SOLIDAIRES après le 21 janvier

Manif21j2300.jpg
Lundi 25 janvier 2010
A l’initiative de la FSU, de SOLIDAIRES et de la CGT, cette journée d’actions, de grève et de manifestations a connu un large succès. Dans de nombreux territoires, dans plusieurs professions, d’autres organisations syndicales avaient appelé à se joindre au mouvement.
A l’évidence, ce 21 janvier constitue une nouvelle étape importante de mobilisation dans la Fonction publique.

Lire la suite...

 

21 janvier: les Services publics se mobilisent

greve-generale.jpg
Dans la Fonction publique, les organisations CGT (Union générale des fédérations de fonctionnaires, Fédération de l’ensignements de la recherche et de la culture, Fédération nationale des travailleurs de l’état pour les fonctionnaires, Services publics, Equipement, Finances), FSU et Solidaires appellent les agents à une journée de grève le 21 janvier, jour de l’examen par le Sénat du projet de réforme territoriale.
Les syndicats veulent également s’opposer à la loi dite de mobilité et des parcours professionnels, votée fin juillet 2009 et qui remet en cause, de fait, la garantie de l’emploi pour l’ensemble des fonctionnaires.

Les trois fédérations de la fonction publique CGT, FSU et Sud exigent ainsi dans leur préavis :
- le retrait des projets actuels de réforme territoriale et de suppression de la taxe professionnelle ;
- le maintien et le renforcement des garanties statutaires pour assurer aux citoyens un service public égalitaire, ce qui passe notamment par l’abrogation de la loi dite de mobilité ;
- un vaste débat citoyen, avec les personnels et les usagers, sur l’organisation des missions publiques en préalable à toute réforme ;
- une refonte de la fiscalité locale permettant le financement pérenne des missions et de l’emploi, et la résorption des inégalités de ressources entre collectivités ;
- le rattrapage des pertes de salaire et l’augmentation significative de la valeur du point d’indice ;
- une loi de titularisation pour les près de 30% d’agents non titulaires de la Fonction publique territoriale.

 

Fonctionnaires, usagers, salariés du publics et du privés, retraités, tous solidaires !

CGT92400.jpg
Ci dessous, Dialogue clichois porte à votre connaissance le texte signé par les 3 organisations (CGT, la FSU et SUD) appellant à la mobilisation à partir du 18 janvier avec un appel à la grève dans toute la Fonction Publique, le jeudi 21 janvier 2010

Encouragés par le patronat, le Président de la République et son gouvernement ont décidé de s’attaquer frontalement à la Fonction publique territoriale, au service public local et au statut des fonctionnaires territoriaux.

Complété par la réforme de la taxe professionnelle et les attaques contre le Statut de la Fonction publique, le projet de réforme territoriale s’attaque à la décentralisation et vise trois des pans du pacte républicain : la démocratie locale, le financement pérenne des services publics et le Statut comme garantie pour toutes les citoyennes et citoyens d’un service public égalitaire.
Ces projets font peser de très lourds dangers sur les missions des services publics territoriaux, ainsi que sur l’emploi public et le statut des fonctionnaires territoriaux.

La suppression de la taxe professionnelle, l’assèchement des ressources des collectivités locales, visent à conduire de fait à la généralisation de la Révision générale des politiques publiques (RGPP déjà en œuvre à l’Etat avec le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux) au sein de nos collectivités, avec comme conséquence la limitation des activités de services publics et le transfert de pans entiers d’activités, assurées aujourd’hui en régie, vers le secteur privé, voire à leur abandon.

Nous constatons d’ailleurs, et déplorons, que de nombreuses collectivités s’engagent d’ores et déjà dans la mise en œuvre de cette politique gouvernementale. Des luttes sont engagées dans des collectivités (suppressions de missions, remise en cause d’acquis sociaux, précarisation de l’emploi, etc.), luttes que nous soutenons et encourageons.

Face à ces attaques, et à l’occasion de l’examen par le Sénat du projet de réforme territoriale, nos organisations appellent les personnels territoriaux à une semaine de débats en assemblée générale dans chaque collectivité à partir du 18 janvier 2010, pour construire un temps fort d’action, de grève et de manifestations le jeudi 21 janvier. Nous appelons nos équipes militantes à préparer ensemble ces initiatives.

Nous exigeons :


  • une loi de titularisation pour les près de 30% d’agents non titulaires de la Fonction publique territoriale.
  • le rattrapage des pertes de salaire et l’augmentation significative de la valeur du point d’indice.
  • une refonte de la fiscalité locale permettant le financement pérenne des missions et de l’emploi, et la résorption des inégalités de ressources entre collectivités.
  • un vas te débat citoyen, avec les personnels et les usagers, sur l’organisation des missions publiques en préalable à toute réforme.
  • le maintien et le renforcement des garanties statutaires pour assurer aux citoyens un service public égalitaire, ce qui passe notamment par l’abrogation de la loi dite de mobilité.
  • le retrait des projets actuels de réforme territoriale et de suppression de la taxe professionnelle.

Nos organisations conçoivent cette semaine d’action comme s’inscrivant dans un processus de mobilisation dans la durée, permettant les convergences avec les usagers et l’ensemble des acteurs attachés au service et à l’emploi publics territoriaux, et à leur développement.

 

24 novembre, les postiers, les enseignants, les chercheurs, les étudiants dans l’action !

Pmai4350.jpg
Cinq fédérations de postiers (CGT, CFDT, FO, Sud et CFTC) appellent mardi à une grève nationale : ils dénoncent le projet de loi transformant la Poste en société par actions et "la course à la productivité".
Seront également dans l'action, les enseignants, les chercheurs et les étudiants.
La fédération CGT cheminots a, pour sa part, appelé dans un communiqué "les cheminots actifs et retraités à participer aux manifestations" des postiers.
Les cheminots CGT dénoncent "la volonté dogmatique du gouvernement de privatiser le service public et de livrer au marché avec comme seul critère la rentabilité financière".
Une manifestation parisienne est également prévue de la rue du Bac à Paris (7e arrondissement) au siège de la Poste (14e). Elle devrait retrouver vers 15h30 celle des enseignants de la FSU au métro Vavin.
(voir la suite des informations sur les luttes en cours)

Lire la suite...

 

Le "GIGN scolaire" de Xavier Darcos heurte parents, enseignants et éducateurs

educator350.jpg
La proposition de Xavier Darcos de créer une «force mobile d'agents» intervenant en milieu scolaire suscite un tollé. Sa proposition de GIGN scolaire passe mal.
« "Ce sont des fausses réponses qui ne traitent aucun des vrais problèmes auxquels on peut être confrontés dans les établissements", a réagi le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschéri.

Le SNES-FSU estime que M. Darcos "passe sous silence ce qui constitue l'essentiel de la violence en milieu scolaire : les incivilités, les conflits entre élèves et les agressions verbales". "Les portiques de sécurité et les fouilles ne sont d'aucune utilité dans ce domaine", juge le syndicat.
Il faut dire que le délire sécuritaire de la droite en campagne ne connaît plus de bornes : voilà que deux enfants de Floirac, dans la banlieue de Bordeaux, âgés de 6 ans et 10 ans, à la sortie de l’école ont été arrêtés par la police (six policiers : bonjour le traumatisme !) et conduit au commissariat, sans même que leurs parents soient prévenus. Et tout cela pour un vol de vélo qu’il n’avait pas commis…
C’est bientôt un policier dans chaque crèche que nous imposera Sarkozy, pour surveiller nos bambins ! La FCPE dénonce de longue date la surenchère du gouvernement en matière sécuritaire. Ainsi elle refuse aussi que des caméras de vidéosurveillance remplacent les adultes dans les établissements. Elle s’oppose à cette « mesure poudre aux yeux inefficace et coûteuse ».

« Dans un objectif de réduction des « coûts », explique la FCPE, bientôt, nos enfants seront accueillis dans les établissements par des portiques détecteurs de métaux, reconnus grâce au contour de leur main et surveillés sans cesse par des caméras jusque dans les moindre recoins. Quelle belle éducation que voilà ! Toute la technique du monde ne remplacera pas les dizaines de milliers de postes d’adultes supprimés dans les établissements scolaires. Les parents d’élèves préfèrent que les enfants soient accueillis, pris en charge et éduqués par des adultes, surveillants, conseillers principaux d’éducation, enseignants, personnels administratifs… »
La FCPE demande que les enfants soient éduqués « avec bienveillance plutôt qu’avec vidéosurveillance ! ». Les clichois ont déjà droit à la vidéo surveillance de la Mairie dans les rues, ce qui constitue déjà aux yeux de beaucoup, une atteinte aux libertés. Ca suffit comme ça!
« Seules des mesures éducatives de prévention et de dialogue avec les élèves et leurs familles sont adaptées, note le SNES-FSU. Or, les personnels de l’éducation nationale peuvent de moins en moins assurer leurs missions éducatives du fait des 30 000 suppressions d’emplois réalisées depuis trois ans. » Et il y a fort à parier que les 17 à 18 000 suppressions envisagées pour 2010 n’arrangeront pas la situation…

 

Appel unitaire pour le 1er Mai : Un nouveau temps fort de mobilisation

cgt.jpgcfdt.jpgcfe-cgc.jpgCFTC.jpg FO.jpgfsu.jpgsolidaires.jpg UNSA.jpg
Communiqué commun des organisations syndicales- CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA.

L’augmentation du nombre de chômeurs, la baisse significative de la consommation, l’incertitude grandissante sur l’activité des entreprises témoignent de la gravité de la crise qui frappe un nombre croissant de salariés sans que nul ne puisse aujourd’hui en prédire la durée.
Les mobilisations viennent d’obliger le gouvernement à agir sur les stock-options et les rémunérations exceptionnelles des dirigeants d’entreprise lorsque ces dernières ont reçu des aides publiques directes. Sur la question de la redistribution des richesses produites, le décret annoncé bien qu’insuffisant est un début de remise en cause du système actuel.
Elle laisse cependant de côté l’essentiel des revendications du 5 janvier 2009 portées par les mobilisations du 29 janvier et du 19 mars 2009.
Gouvernement et patronat doivent rapidement mettre en œuvre les mesures déjà prises et engager les négociations et les concertations pour répondre à l’ensemble des revendications.
C’est pourquoi, dans la suite des journées du 29 janvier et du 19 mars et dans ce contexte exceptionnel, les organisations syndicales s’entendent pour faire du 1er Mai un nouveau temps fort de mobilisation pour peser sur le gouvernement et le patronat. Elles appellent leurs organisations locales à rechercher les modalités appropriées pour réussir cette journée de revendication syndicale en tenant compte des situations locales.
Pour préparer le 1er Mai, elles conviennent de faire du mois d’avril un mois de mobilisations ponctué d’initiatives visant à soutenir les actions engagées et à organiser les solidarités.
En fonction des réponses du gouvernement et du patronat, les organisations syndicales débattront lors de leur prochaine rencontre des nouvelles initiatives (grève interprofessionnelle, manifestations, mobilisations un samedi…)
Une prochaine réunion est d’ores et déjà fixée au 27 avril.

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs