fac.jpg
Non à l’ultimatum de Patrick Devedjian à l’Université de Nanterre ! Le président UMP du Conseil général des Hauts-de-Seine refuse de verser la subvention de 900.000 euros alloués chaque année à l’Université de Nanterre. Patrick Devedjian veut « une contrepartie » à la subvention, à savoir que l’université Paris X propose « un projet en relation avec le développement de métiers exercés à La Défense ».
En somme, soit l’université se soumet aux intérêts privés du quartier d’affaires, des grandes banques et grands groupes d’assurance, soit elle perd sa subvention qui concerne 32.000 étudiants.