BNP_SNUPPE.jpg
Quand Pernod-Ricard a besoin d’argent pour faire un raid (OPA) sur le suédois Absolute ( vodka…), il emprunte 3 milliards à 3%. Pas d’emplois créés bien au contraire, mais de juteux profits en perspective dont seuls, les actionnaires verront la couleur.
Mais quand une PME d’Ile de France cherche de l’argent pour investir et embaucher ou mieux former son personnel, là le cocktail est amer : pas de prêt à moins de 7-8 % !
L’utilité sociale et économique du crédit, c’est-à-dire de l’argent que les banques ont en dépôt et qu’elles utilisent, est un enjeu central de la construction d’un autre mode de développement.
Les Régionales peuvent faire grandir l'exigence d'une autre utilisation de l'argent en Ile de France. Il n' y aura pas de rééquilibrage francilien, d'aménagement francilien ou métropolitain alternatif au Grand Paris, sans placer cet enjeu au coeur des luttes, des programmes et de l'action des élus communistes et du Front de Gauche.