1YD.jpg
Un entretien avec Yves Dimicoli, ?économiste et responsable de la commission économique du PCF qui propose d'innover en proposant une nouvelle conception de l’intervention publique du local au mondial.

Que faire face aux blocages actuels ?de la croissance? ?

Yves Dimicoli. Des interventions publiques colossales ont été conduites face aux risques d’effondrement, en promettant que rien ne sera plus comme avant.
Pourtant l’extraordinaire inertie des règles capitalistes fait que tout cet argent public continue de servir à faire toujours plus d’argent, contre la vie et l’avenir de l’humanité et l’intégrité de notre planète. Il faut commencer à rompre pour d’autres règles sinon, ira vers des catastrophes.
L’heure est à la contre-offensive pour une expansion extraordinaire des services publics.
Les « ?privatiseurs? » veulent réduire la part des prélèvements publics et sociaux dans la richesse nationale pour accroître celle des prélèvements financiers du capital. C’est au cœur de tous les blocages.
(lire la suite de l'entretien avec Y. Dimicoli)