globe350.jpg
Fréderic Boccara, économiste, apporte des éléments de réponse. Plus que l'échange des marchandises, montre-t-il, ce sont les investissements directs à l'étranger qui cassent notre économie. Fermer les frontières n'est pas la solution, par contre instaurer avec nos partenaires économiques des normes sociales et environnementales et imposer une maîtrise publique des crédits destinés à l'investissement - avec une politique sélective du crédit-serait utile et pourrait se prolonger par une action du même ordre et des coopérations au niveau international.
Le besoin de protections sociales nationales n’est pas nécessairement agressif. Il ne s’oppose pas aux échanges internationaux, et ces protections peuvent se combiner avec des accords internationaux nouveaux d’intérêt réciproque, à négocier.