Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - François Delalleau

Fil des billets

Bel hommage des clichois à Jean Mercier

HomMercierJC052.jpg
Photo : les jeunes communistes clichois déposent leur gerbe au pied de la stèle
Plus de 200 clichois ont participé dimanche soir 25 septembre, à l'hommage rendu à Jean Mercier, quartier Nord, dans le square qui porte aujourd'hui son nom. Parmi les participants, outre les représentants des partis de gauche, des élus communistes Annie Mendez, Christian Garnier et Guy Schmaus, on relevait une forte présence de la jeunesse dont des jeunes communistes clichois. Preuve que le combat de Jean Mercier est toujours d'actualité.
Rappelant ses liens d’amitiés, Guy Schmaus a évoqué à travers ses souvenirs, la figure de Jean Mercier, le maire communiste de la Libération, interné au camp de Chateaubriant pour fait de résistance où il fut le parrain du jeune communiste Guy Moquet, fusillé par les nazis.
Les participants ont chaleureusement applaudi Mm Odette Nilès, jeune amie de Guy Moquet et Présidente de l’amicale de Châteaubriant, qui avait tenu à participer à cet hommage de la ville de Clichy.
Homercier2.jpg
G. Catoire, G. Schmaus, A. Mendez, M. Gitton et les élus clichois
Dans son allocution, le maire actuel Gilles Catoire a souligné le rôle de Jean Mercier dans le relèvement de la ville au sortir de la guerre.
Quatre gerbes ont été déposées au pied de la stèle honorant sa mémoire : une de la Jeunesse communiste de Clichy par Mathilde, Nordine et Victor, une seconde au nom du PCF de Clichy par François Delalleau et Zora, une troisième au nom des Elus communistes de Clichy par Annie Mendez et Guy Schmaus, et la dernière au nom de la ville de Clichy par Gilles Catoire. Voici l'allocution de Guy Schmaus, Président du groupe des élus communistes.
Cher Jean,
Profil anguleux sous ton béret. Fume-cigarettes aux lèvres « ton dernier plaisir », le tout jeune sénateur que je suis t’écoute dans ton petit deux-pièces du 144 rue Martre.

Lire la suite...

 

Clichy : Progrés des candidats PCF (FDG) + 2, 8 %

AFFelecam.jpg
A Clichy, Annie Mandois et François Delalleau (PCF-FDG) font 7,9 % et progressent de + 2,8 % par rapport aux élections cantonales de 2004 et gagnent 7 voix, malgré le bond de l'abstention (+ 6,33%).
Si l'on analyse les résultats des 11 villes du Département où nos candidats gagnent des voix sur 2004, la progression sur Clichy représente à égalité avec nos camarades de Montrouge, la plus forte progression constatée sur les Hauts de Seine.

  • L'abstention, venant des milieux les plus populaires, atteint 66,13 % à Clichy. A l'évidence, l'enjeu de la reconquête de cet électorat populaire, sans laquelle, dans notre pays, il n' y a pas de changement véritable et durable possible à gauche, reste entier.
  • Les Verts (Europe-Ecologie) avec M. C. Fournier atteignent 18,9 % et confirment leur percée (+9 %) en gagnant180 voix.
  • Le PS-PRG, avec A. E. Faure, fait 32,9 % et perd 5,4% sur le total PS-div gauche de 2004. Malgré la candidature cette fois commune avec le PRG, il perd même 310 voix sur le candidat socialiste de 2004.

Cette déperdition peut être en partie imputée à l'orientation droitière de Gilles Catoire, qui après avoir rompu l'alliance avec le PCF et les Verts, se retrouve désormais à la tête d'une municipalité PS- Droite depuis qu'il a fait entrer le MODEM-Nouveau Centre dans sa majorité.
Ainsi, le fait que le suppléant de la candidate est un conseiller municipal socialiste clichois favorable à l'alliance avec le MODEM-Nouveau centre a pu conduire certains électeurs socialistes à ne pas voter pour ne pas cautionner l'alliance avec la droite.
On constate que le PS est la seule force de gauche à ne pas progresser à Clichy par rapport à la cantonale de 2004.

  • S'il est hélas en progrès (+1,2 %), le FN réalise 13,4 % à Clichy, mais contrairement à la tendance nationale, ne retrouve pas la totalité des voix que la droite sarkozyste lui a siphonnées : - 105 voix.
  • La droite UMP balkaniste fait 12,7% avec Sylvie Ramond, mais est devancée d'une courte tête par l'autre tendance issue de l'UMP, Rémi Muzeau qui fait 13% des voix. La Droite UMP, aujourd'hui scindée, si elle retrouve le total de ses voix, perd néanmoins 5, 8 % sur le score 2004 d'I. Balkany. Toutefois en 2004, elle disposait de la réserve de voix du Modem qui avait alors réalisé 9,9 %. Cette fois-ci, le MODEM ayant rejoint Catoire, ne présentait pas de candidats....

Les communistes sont et seront en première ligne pour combattre la droite sous toutes ses formes, sur le terrain comme dans les urnes.

 

VOTEZ Annie Mandois et François Delalleau : CHAQUE VOIX COMPTERA!

Delmeetpast.jpg
F. Delalleau, avec Annie Mandois, la candidate titulaire

Sarkozy redoute le résultats des élections cantonales et la colère populaire. C'est le Président le plus détesté des français: il bat tous les records d'impopularité et coule dans les sondages.
Pour tenter de refaire surface, il est prêt à lancer la France dans la guerre, (avec la complicité du PS et celle de J.L. Mélenchon). Contre Khadafi, qu'il a lui même armé hier et qu'il recevait en grande pompe! Histoire de redorer son blason, de stopper les révolutions dans le monde arabe et de participer au pillage des ressources pétrolières.
A Clichy, comme ailleurs, la Droite se présente avec son drapeau dans la poche, de peur du verdict des électeurs. Elle peut être battue mais table pour échapper à la colère, sur l’abstention et la mise en avant de Marine Le Pen, la fille du milliardaire de Saint-Cloud, celle qui propose une politique encore plus dure et injuste .

Lire la suite...

 

Annie Mandois et François Delalleau soutiennent LES REVENDICATIONS DE NOS AINES

Digital StillCamera
photo : Jean-Claude Guillou faisant signer la pétition du PCF pour garder la caserne des pompiers : déjà 1000 signatures!
La colère justifiée des Aînés est due principalement à la non revalorisation des retraites, des pensions de reversions et minima sociaux non revalorisés.
La récente réforme des retraites, voulue par Sarkozy et Balkany va encore accroître la baisse du pouvoir d‘achat. Les aînés clichois ne se résignent pas, bien au contraire, et s’apprêtent à porter leur colère dans les urnes pour condamner les mesures anti-sociales dont ils sont victimes.
La Droite casse tous les acquis sociaux, le système de santé et les services publics : à Clichy, c’est la fermeture de la caserne des pompiers et les urgences de Beaujon…
Des centaines de retraités Clichois vivent sous le seuil de pauvreté avec le minimum vieillesse, ne peuvent se nourrir convenablement, et renoncent à se soigner correctement. Ils sont touchés de plein fouet par les déremboursements de médicaments, les augmentations du gaz et de l’électricité et celle de la facture d‘eau, les charges locatives et le scandale du chauffage urbain.
Et quand la maladie ou la perte d‘autonomie survient, tout s’effondre autour d‘eux. Le pouvoir actuel ne s’en préoccupe guère.
A Clichy, nos aînés sont aussi victimes d’agressions, faute de prévention et de police de proximité.
Ils dédaignent à prendre la ligne 13 dont le maire s’est refusé à faire du dédoublement sa priorité. Leur cadre de vie se dégrade : les trottoirs sont en mauvais état et font redouter la chute.

Lire la suite...

 

Repas fraternel : le Message d’André CHASSAIGNE aux communistes clichois

Repas3HV350.jpg

Beau succès du repas fraternel des communistes clichois, pour sa première édition : Quatre vingt dix participants (il a fallu rajouter des tables !) autour d'Annie Mandois, de François Delalleau, les candidats PCF-Front de gauche pour les cantonales, autour des élus clichois Annie Mendez, Christian Garnier et G.Schmaus se sont réunis autour d'un délicieux couscous. Trois adhésions au PCF ont été enregistrées.
Repas6AMH400.jpg
Annie Mandois parmi les convives

Soulignons qu'une délégation de la Ligue des Droits de l'homme a été accueillie et a participé au repas. Dialogue Clichois publie le message qu'André Chassaigne a fait parvenir aux participants.
« Chers amis,
Mes obligations ne me permettent pas d’être parmi vous aujourd’hui, mais je voudrais vous dire combien je me réjouis de vous savoir réunis, communistes et sympathisants autour d’un repas fraternel .
Vous êtes une section en plein essor, avec l’arrivée de nouveaux jeunes, remplis d’enthousiasme qui ont envie d’en découdre avec la politique de Sarkozy et cette droite arrogante des beaux quartiers qui règne sur les Hauts de Seine et dont les Balkany sont les tristes représentants sur votre circonscription.
Je souhaite redire toute ma sympathie aux élus clichois Annie Mendez, Guy Schmaus, Christian Garnier, privés injustement de leur délégation par le maire socialiste de votre ville, pour avoir cherché à faire prévaloir l’intérêt de la population, dans l’aménagement de la ville.
Annie Mandois et François Delalleau, sont les candidats du Front de Gauche pour cette cantonale à cheval sur Levallois et Clichy.
A l’expérience d’Annie, élue à Levallois de longue date et à son courage face au clan Balkany vient s’ajouter la jeunesse et la fougue de François Delalleau, étudiant clichois et dirigeant de la jeunesse communiste.
Repas8CPH450.jpg
J’invite les participants à ce repas à ne pas ménager leur force de conviction auprès des amis et voisins pour réaliser un bon score. D’autant qu’Annie et François seront bien évidemment porteurs des luttes et des attentes des clichois et des quartiers populaires.
2011 sera aussi l’année où les communistes auront à se prononcer sur la candidature qui leur semblera la plus à même de porter haut les propositions de transformations sociales à la hauteur de la crise qui est loin d’être finie !
J’ai fait connaître mon offre de candidature. Je considère en effet que, s’agissant du choix du candidat du Front de Gauche, il ne doit y avoir aucun a priori. Il n’est d’autre moyen, amis et camarades, que de mettre concrètement le contenu du changement au cœur du débat à gauche.
Le Front de Gauche doit être le passeur de colère et d’espoir pour la transformation de la société.
Bonne année à tous.»

André Chassaigne

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs