AAjournac.jpg
La CGT appelle à une journée de manifestation et de grève mardi pour "la défense de l'emploi et de l'industrie" et organise des cortèges dans huit villes, dont Paris.
C'est la première mobilisation nationale depuis l'arrivée des socialistes au pouvoir.
Des manifestations sont prévues à Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Rennes, Clermont-Ferrand et Epinal. "Des centaines de cars et des déplacements en train convergeront" vers les huit cités promet la CGT.
A Paris, le cortège partira à 13H30 de la Place d'Italie et se dirigera vers Montparnasse.
La CGT souligne que son action a lieu dans le cadre de la mobilisation à l'appel de la Fédération européenne de l'industrie, à laquelle adhèrent aussi d'autres syndicats français, dont la CFDT.
"Des arrêts de travail sont annoncés dans de nombreux secteurs: métallurgie, chimie, travailleurs de l'Etat, mines et énergie, verre et céramique, agroalimentaire, ports et docks, cheminots, santé, transports, commerce, fonctions publiques", précise la centrale.
Les enjeux de la journée ?
En premier lieu, c'est la défense de l'industrie qui est au cœur de la journée.